Romans

« Check-Point » de Jean-Christophe Rufin

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : Check-Point
Auteur : Jean-Christophe Rufin
Genre : Roman
Editeur : Gallimard

Cet ouvrage a été proposé dans le club des lecteurs de ma médiathèque. Parmi les huit livres proposés, j’ai choisi « Check-Point » en espérant être aussi satisfaite qu’avec « Le collier rouge », un autre livre de Jean-Christophe Rufin que j’avais lu et apprécié. Hélas, le charme n’a pas autant opéré. Il faut dire que « Le collier rouge » proposait une gamme de personnages touchants et un contexte historique intéressant… Ce qui n’est pas le cas avec ce nouveau roman.

41qegcmuosl-_sx335_bo1204203200_

Ici, on suit un convoi de camions constitué de plusieurs personnages au lourd passé. Ensemble, ils traversent en Yougoslavie afin d’aider les victimes de la guerre. Grâce à Maud, on découvre progressivement les personnalités de ses « collègues », en particulier de Marc dont le combat et les engagements m’ont touchée. le premier tiers du livre va tourner autour du passé des quatre hommes…
Cette traversée est loin d’être calme. En effet, les tensions sont nombreuses, surtout à chaque point de contrôle où l’on ressent autant de stress que les protagonistes… L’auteur a su transmettre les émotions de ses personnages au lecteur grâce à plusieurs moments saisissants. En plus du stress que l’on partage avec les personnages lors des check-point, on assiste à de nombreuses tensions au sein du groupe. Il y a par exemple les deux militaires dont le comportement ne colle pas l’image de l’humanitaire…
Malgré quelques redondances dues aux nombreux barrages tenus par la milice locale, le récit progresse peu à peu. On va découvrir plusieurs choses comme le contenu des camions, la trahison de certains personnages, des vérités qui éclatent, etc. En plus de cela, on suit quelques aléas du voyage (réparation du convoi, trajet, …) ainsi que des rapprochements. Les lecteurs romantiques seront ravis d’assister à une histoire d’amour qui se tisse peu à peu… Personnellement, ce couple ne m’a pas touchée… Et puis, c’était une évidence : quatre hommes et une jeune femme… A tous les coups, Maud allait se « caser » avec l’un d’entre eux. J’ai trouvé leur romance « facile » et visible dès les premières pages…

Ainsi, malgré mon enthousiasme du début, j’ai fini par me lasser. le dernier tiers (voire la moitié) du roman a été lu en diagonale. Je n’ai réussi à m’attacher qu’à Marc. Les autres personnages ne m’ont pas vraiment émue… Même la rivalité meurtrière entre deux protagonistes (dont je vais cacher l’identité afin de ne pas spoiler) ne m’a fait ni chaud ni froid. Finalement, j’ai même trouvé l’héroïne très « clichée » : elle a préservé sa virginité pour diverses raisons et a préféré s’enlaidir afin de ne pas plaire. Après avoir lu « La regrettable importance de la beauté » d’Amanda Filipacchi, je n’avais pas envie de retrouver ce genre de personnage.
Certes, le style de l’auteur était bon, cependant je n’ai pas été autant conquise qu’avec « Le collier rouge ». J’attendais peut-être trop de ce roman ? (D’où ma déception…)

 


Citations :

– Tu sais à quoi ça me fait penser, ces camions et nos petites aventures au jour le jour ?
– Non.
– A une BD. Mais je n’arrive pas à trouver laquelle. J’en ai bouquiné tellement.


Ma note :

♥  2/5

Enregistrer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s