Bit-Lit·Fantastique/Fantasy

« Certaines mettent les dents » (Les Vampires de Chicago T1) de Chloe Neill

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : Certaines mettent les dents (Les Vampires de Chicago T1)
Auteur : Chloe Neill
Genre : Bit-Lit/Urban Fantasy/Fantastique
Editeur : Milady

Les éditions Milady ayant proposé de découvrir quelques séries à 3,99 euros, j’ai sauté sur l’occasion en achetant plusieurs ouvrages. C’est de cette manière que j’ai découvert le premier tome de la « couv51932979Meute du Phénix » qui fut une déception malgré mon intérêt pour les loups-garous. J’en ai également profité pour découvrir la célèbre saga « Les vampires de Chicago » qui m’avaient été recommandée par pas mal de personnes dont Revesetimagines, une lectrice qui a des goûts assez similaires aux miens… Sauf que… Qu’on se le dise de suite : de coutume, je ne suis pas très fan des buveurs de sang, je préfère de loin mes chers lycanthropes !… Et pourtant, ce premier tome de Chloé Neill m’a prouvé que j’avais tort ! Malgré mes aprioris sur les vampires, j’ai passé un très bon moment avec la jolie et fougueuse Merit.

L’histoire en elle-même est assez classique : on se doute qu’il va y avoir de la romance entre Merit et Ethan (le chef des vampires de sa Maison), voire un triangle amoureux… Pour ma part, j’ai hâte de voir comment les relations avec ces beaux Apollons vont évoluer… Même si je me doute qu’Ethan va finir par la posséder, j’ai hâte d’en savoir plus sur les autres personnages qui font de l’œil à notre belle héroïne. Mais il n’y a pas que de l’amour : on distingue pas mal de mystère et d’action. Si ce premier volume sert surtout à présenter et introduire un univers riche autour des vampires, il comporte tout de même des rebondissements, des remises en question, des zones d’ombre que l’on espère comprendre dans les autres tomes ainsi que quelques combats. Un beau mélange qui séduira certainement la plupart des lecteurs.

Même si je n’ai pas trouvé ce livre révolutionnaire, j’ai cependant passé un très bon moment à suivre Merit qui, malgré son côté archétype d’héroïne de Bit-Lit, est une protagoniste très attachante. Elle est aussi belle que puissante sans pour autant être La meilleure. de plus, elle sait se rebeller comme se soumettre lorsqu’elle en est contrainte. Elle a également le sens de l’humour et semble plutôt sympathique. J’apprécie sa façon de voir les choses et de penser, notamment en ce qui concerne sa famille qui la considère comme un « mouton noir ». Merit a appris à se débrouiller toute seule, sans pour autant être une « warrior ». Elle fait des erreurs et apprend. Par ailleurs, elle s’est faite changer contre son gré. Elle n’est donc pas forcément satisfaite de sa nouvelle nature… Cela me change de ces demoiselles émerveillées à l’idée de mourir, puis de revivre en tant que buveuse de sang et de devenir la maîtresse d’un vampire. Le caractère de Merit a donc été un véritable point fort dans ce récit.

La plume de l’auteure n’est pas exceptionnelle, cependant elle m’a obligée à faire une petite nuit blanche cette nuit… C’est donc qu’elle est tout de même prenante, fluide et agréable à suivre ! En outre, j’ai apprécié le fait que Chloé Neill fasse des références à d’autres œuvres comme celles de Tolkien, J. K. Rowling, la série télévisée « Buffy contre les vampires » et bien d’autres que je vous laisse découvrir. C’est un petit côté sympathique qui ponctue de temps à autres les dialogues entre Merit et Mallory, sa colocataire. Ajoutons à cela le fait que l’on ne trouve pas que des vampires dans cette série ! En effet, l’univers des « Vampires de Chicago » est plutôt riche, avec des métamorphes, des sorciers, des nymphes, etc. J’avais l’impression de retrouver une œuvre de Patricia Briggs avec une héroïne, certes moins dynamique, mais tout aussi attachante ! Sans oublier les personnages secondaires qui sont intéressants et qui, je l’espère, continueront à être développés dans les autres ouvrages de la série.

Ce fut donc une très bonne surprise ! En réalité, malgré le fait que cela parle de vampires, cette saga me faisait de l’œil depuis un certain temps. J’ai finalement cédé à la tentation et ne le regrette pas… A présent, j’ai hâte d’en savoir plus sur ces intrigues politiques liées aux Maisons. Chloé Neill a su me réconcilier avec les buveurs de sang et, croyez-moi, cela relève presque du miracle !

Citation :

Dans la chambre fraîche et calme, avec encore quelques heures avant l’aube, je rejetai les couvertures, allumai ma lampe de chevet et choisis un livre de contes. Il ne me vint pas à l’esprit qu’étant donné l’état actuel de ma vie, je n’avais pas besoin de lire ce genre d’histoires. J’en vivais une.

 

Ma note :

♥  4/5

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s