Littérature jeunesse·Young adult

« Comment je me suis débarrassé de ma mère » de Gilles Abier

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : Comment je me suis débarrassé de ma mère
Auteur : Gilles Abier
Genre : Roman adolescent
Editeur : Actes Sud Junior

« Comment je me suis débarrassé de ma mère » contient cinq nouvelles mettant une scène des adolescents ayant des 41uqah-2nzl-_sx210_problèmes avec leur mère. Dans la première, la mère est aussi déprimée que possessive et ne laisse pas son fils vivre pleinement sa vie ou choisir ses petites amies… La seconde histoire montre une mère qui déborde d’ambition et qui joue les managers avec sa fille, passionnée de tennis. La vie de son adolescente, c’est ELLE qui la dirige de A à Z : repas, concours, fréquentations, … Le troisième récit traite d’un adolescent qui se sent délaissé par sa mère et qui le lui fait régulièrement payer. Il tente de découvrir comment « la limace », cette femme si « laide, bête et pauvre », peut être sa génitrice… La quatrième nouvelle met en scène une mère qui s’immisce dans la vie privée de sa fille grâce aux réseaux sociaux. Le dernier récit réunira la plupart des personnages dont l’aventure est loin d’être terminée…

Ce roman possède des passages très sombres, parfois cruels. Si les parents ne s’y prennent pas toujours bien pour se rapprocher de leurs enfants sans trop rentrer dans leur « bulle/vie » privée, les ados ne sont pas toujours tendres avec ceux qui leur ont donné la vie… J’ai trouvé ce roman trop cruel envers les mères… Et j’ai souvent dû refermer le livre entre deux chapitres afin de « souffler un peu ». Je n’imagine pas des mères pareilles, ni certains comportements de la part de certains ados. Une chose est sûre : cette lecture ne laisse pas de marbre !

Citation :

UN CONSEIL ! N’ACCEPTE JAMAIS ta mère comme amie sur Facebook. Même si elle te fixe avec insistance pendant le dîner après t’avoir demandé si tu as bien reçu son invitation. Prétends que tu n’es pas scotchée à ton profil vingt-quatre heures sur vingt-quatre, que tu es sollicitée sans arrêt par des inconnus, ou que tu l’as zappée par inadvertance (….) Dis n’importe quoi, mais ne clique pas !

 

Ma note :

♥  2/5

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s