Littérature jeunesse

« La gelée d’été » de Mathis

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : La gelée d’été
Auteur : Mathis
Genre : Roman jeunesse
Editeur : Thierry Magnier

Ne pas partir pendant les vacances d’été ? Ce n’est pas un problème pour Pierre et Jean qui passent leurs journées à regarder la télévision ou à jouer aux jeux vidéo. Malheureusement, u412bg5iqlykl-_sx210_n matin, la télévision se casse… C’est la panique chez les deux garçons : sans télévision, comment vont-ils s’occuper ?! Malgré leurs supplications ou leur fausse grève de la faim, les parents ne cèdent pas : il leur est impossible d’en racheter une, faute de budget. En effet, ils ont de nombreux prêts à rembourser et ne peuvent se permettre une telle dépense. Pierre et Jean sont au bord de la déprime ; rien ne les amuse et ils s’ennuient… C’est alors que leurs camarades de classe leur donnent rendez-vous chez Jean-Michel, un retraité dont la jambe est cassée. Celui-ci leur demande un service en l’échange d’une petite rétribution financière. La tâche est aisée : il leur suffit de ramasser des mûres afin qu’il en fasse de la gelée…

Ce roman se lit rapidement, car il comporte peu de pages. Derrière cette histoire simpliste, Mathis pointe du doigt la place de l’écran dans le quotidien des jeunes d’aujourd’hui (télévision, ordinateur, téléphone portable, console de jeux vidéo, tablette, …). En effet, les enfants ne semblent plus savoir s’occuper sans être devant un écran et en oublient les choses simples de la vie, comme passer du temps avec d’autres jeunes de leur âge ou être avec leur famille. L’auteur met également en avant le goût des choses que l’on fait soi-même, ainsi que la valeur du travail et de l’effort.

Sur moi, l’histoire n’a pas pris, en particulier à cause de la fin que je trouve bâclée. Si la thématique et les idées soulevées sont plaisantes, je trouve que l’auteur aurait pu un peu plus creuser son récit. Cela dit, cet ouvrage faisait partie du concours Mosel’lire et a su séduire plus de la moitié des élèves de CM qui ont souhaité travailler sur cette histoire. C’est donc que cela parle aux enfants et c’est ce qui compte !

Avis sur la fin qui influe beaucoup sur la note finale du livre. Afin de ne « spoiler » personne, j’ai mis ce texte en plus clair. N’hésitez pas à surligner le texte pour mieux lire.
Je dois avouer que je m’attendais à une autre chute, car au final, je doute que les deux garçons aient grandi dans leur tête… Ils veulent s’acheter une télévision avec l’argent qu’ils vont gagner durant l’été et donc continuer à végéter sur leur canapé… J’aurais souhaité quelques lignes en plus, mais me contenterais d’imaginer ma propre fin !

Citation :

Pierre et moi on se regarde, la bouche grande ouverte comme deux imbéciles. Sans télé, finis les jeux vidéo,
les films d’aventures,
les dessins animés
et les émissions stupides.
Pour nous, c’est simple :
c’est la fin de monde.

 

 

Ma note :

♥  3/5

Enregistrer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s