Horreur·Science Fiction

« Séquelles » (Les Survivants T2) de D.J. Molles

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : Séquelles (Les Survivants T2)
Auteur : D.J. Molles
Genre : Horreur/Science-Fiction/Psychologie
Editeur : Panini France

Dans le second tome de la saga « Les survivants », on retrouve le Capitaine Lee Harden, protagoniste 51zgoezig2bl-_sx210_principal dont la mission est toujours la même : sauver et protéger les survivants afin de recréer un gouvernement solide. Malheureusement, tout ne se passe pas comme prévu : une tension grandissante envahit le groupe, si bien qu’une réelle scission est en train de se former au sein du Camp Ryder. En effet, alors que Lee se remet peu à peu de ses blessures, certains survivants l’accusent de traitrise : il aurait saboté un grillage du camp, ce qui a attiré des zombies… On va même jusqu’à le remettre en cause en affirmant qu’il n’est pas vraiment là pour assister les survivants… Les rumeurs et les spéculations vont de bon train et ne semblent pas vraiment inquiéter le capitaine, jusqu’à ce qu’on l’accuse d’être de mèche avec un dénommé « Milo », un chef de gang drogué et aux tendances violentes qui terrorise différents groupes de rescapés. Pour prouver ses dires et regagner la confiance de chacun, Lee n’a plus le choix : il va devoir leur procurer des armes et des vivres en se rendant dans l’un des bunkers dont lui seul a la localisation grâce à un GPS militaire. Accompagné de plusieurs compagnons, notre G. I. Joe américain part à la recherche de denrées pour son camp… Mais il ignorait qu’il tomberait sur un groupe de survivants contraints d’obéir à Milo… Or, ce dernier a entendu parler de Lee et souhaite lui mettre la main dessus…

L’intrigue est toujours aussi prenante, bourrée de scènes d’action avec des zombies et de descriptions sanglantes, de relations intéressantes (amitié, tensions, trahisons, …). Les temps morts sont rares et les révélations ou les rebondissements ne manquent pas. L’auteur a su proposer un très bon ouvrage où suspense et action se mêlent avec brio. C’est un vrai régal. A noter que les personnages ont tous un côté sombre, ce qui évite le côté manichéen trop fréquent dans l’univers Z. J’ai vraiment apprécié cette lecture que je recommande chaudement.

 

Citation :

La loyauté, la franchise, l’honneur et la moralité étaient des idéaux excellents à épouser en temps de paix. En revanche, quand c’est la merde, il n’y a plus de combat loyal. Il n’y a que des gagnants et des perdants, et la seule façon de gagner est d’être plus rapide, plus agressif, plus psychotique que l’ennemi. D’agir avec une détermination brutale et d’en finir le plus vite possible.

 

Ma note :

♥  4/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s