Romances·Romans

« La Jeune Fille à la perle » de Tracy Chevalier

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : La jeune fille à la perle
Auteur : Tracy Chevalier
Genre : Roman/Romance
Editeur : Folio

product_9782070417940_195x320Après avoir vu le film il y a quelques années, j’ai eu l’occasion de m’attaquer à « La jeune fille à la perle » en roman grâce au club des lecteurs de ma médiathèque. Les deux œuvres sont intéressantes : à la fois douces et dures, elles retracent l’idée que la muse du célèbre peintre Johannes Vermeer était sa servante.

La relation entre Vermeer et Griet (la servante) est touchante, plein de douceur, de subtilité et de pudeur. Malgré le choc socio-culturel, l’évolution de leur relation est vraiment d’une grande sensibilité. J’ai aimé les voir se rapprocher, s’observer, ne pas oser parler ou se toucher… On a presque la sensation que certains passages sont comme des touches de couleur qui peignent peu à peu le superbe tableau que nous connaissons… C’est joli, léger, … Les autres personnages sont également intéressants. On prend plaisir à tous les découvrir et les voir évoluer. Par ailleurs, ils sont mieux développés dans l’ouvrage que dans l’adaptation cinématographique. J’étais donc ravie de découvrir des informations « nouvelles ».

Par contre, je dois avouer que c’est grâce au club des lecteurs que je me suis penchée sur le roman. Ce n’est pas le type de livres vers lequel je me dirige habituellement, surtout si j’ai déjà vu le film… Ma préférence va vers d’autres thématiques. Pourtant, la plume de Tracy Chevalier est fluide et légère. C’est bien écrit ! Ce fut une découverte intéressante, surtout que, en plus de la romance, l’auteure traduit vraiment bien la société hollandaise du XVII ème siècle… Même si ce n’est pas un thème qui me plaît habituellement, j’ai donc passé un bon moment avec Griet et le monde de l’Art…


Citations :

Son regard vint se poser sur moi comme un papillon sur une fleur, je ne pus m’empêcher de rougir.

—————

« Je n’aurais jamais cru que je pouvais apprendre quelque chose d’une servante », finit-il par dire.

 

Ma note :

♥  4/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s