BD·Fantastique/Fantasy

« Clémentine » (Freaks’ Squeele T6) de Florent Maudoux

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : Clémentine (Freaks’ Squeele T6)
Auteur : Florent Maudoux
Genre : Fantastique/Bande dessinée adulte/Comics
Editeur : Ankama Editions

C’est bientôt la fin des aventures de Chance, Ombre de Loup et Xiong Mao… couv6014696Avec cet avant dernier tome, Florent Maudoux prouve qu’il est toujours capable de proposer une histoire originale, sentimentale, loufoque, sensuelle et pleine de références à d’autres œuvres. Bien que des longueurs sont à déplorer (surtout avec le groupe d’Ange, de Funérailles, de Chance et de son père où l’histoire part un peu trop dans tous les sens…), j’ai apprécié l’ouvrage dans son ensemble. Ce qui m’a surtout plu dans l’intrigue, c’est le duo Ombre – Petit Panda qui n’ont toujours pas retrouvé la mémoire… Ces deux protagonistes apprennent à se connaître davantage et à s’accepter pour ce qu’ils sont. Ils affichent clairement leurs sentiments tout en se protégeant mutuellement. Ce couple est vraiment touchant (sans être « gnangnan »). Cette romance apporte un peu de douceur et de normalité dans la saga, ce qui est très appréciable !

L’intrigue ne se concentre pas uniquement sur Ombre et Xiong Mao qui, en plus d’essayer de sauver leur peau, tentent de reforger l’épée Claidheamor. D’autres péripéties attendent nos héros ! Tout d’abord, il y a une armée de monstres noirs (ces derniers m’ont fait songer à Kaonashi, dit le « sans-visage » dans le film « Le Voyage de Chihiro ») qui a envahi la ville. Ensuite, Chance et son groupe sont partis en direction du dédale de la salle des archives pour un voyage vers l’Enfer ! (Rien que ça !) Au programme, plusieurs missions à résoudre : laisser le pouvoir de l’amour unir Psychoporn et sa compagne, ouvrir les yeux de Changelin et d’Amanite sur leurs désirs, découvrir qui est réellement Gunther, gagner un match qui tient à cœur à Sablon, aider Valk’ à s’accepter, ouvrir les yeux d’Ange sur son passé, etc. Vous l’aurez compris : nos héros vont devoir s’armer de courage et de patience s’ils espèrent affronter tous ces obstacles. A travers ses épreuves, on sent que l’auteur s’est laissé allé dans ses délires. C’est vraiment du grand n’importe quoi ! D’ailleurs, certaines scènes étaient tellement absurdes qu’il était difficile de ne pas éclater de rire !

Dans ce sixième tome, l’humour est assez lubrique à tendance SM, mais cela ne me dérange pas. Il y a également un peu de violence, surtout avec Cernunnos, le pauvre père de Chance, qui prend bien cher… Surtout lorsqu’on lui écorche à vif le visage ! Berk ! On le plaindrait presque… Ou pas ! Par ailleurs, la beauté des illustrations me fait toujours autant rêver… Les pages colorisées et celles en noir et blanc sont très réussies. Je trouve que l’auteur maîtrise davantage son style (surtout au niveau des décors que je trouve plus travaillés). Prendre son temps pour regarder chaque planche est toujours aussi passionnant ! A chaque relecture, j’ai l’impression de voir des éléments ou des petits détails qui m’avaient échappés… Enfin, les clins d’œil, toujours aussi nombreux, m’ont fait sourire. J’ai apprécié la présence de Chopper de One Piece, Spiderman, les répliques à la Terminator, les super-robots de Power Rangers, les Trasnformers, … Que d’imagination ! Cela fait un sacré mélange. Peut-être trop ? J’avoue que l’ensemble est un peu fouillis…


Citations :

Wang Mu, c’est trop tard. Je me souviens d’absolument tout. Tes coups tordus s’inscrivent en rouge dans le journal de ma vie.

—————

Pendant toutes ces années, j’ai cru être la carcasse d’un Apollon et voilà qu’on me dit que je suis une Vénus. […] Tu sais que les femmes ont un risque accru d’ostéoporose et de dès la ménopause ! Si j’avais su, je me serais gavée de produits laitiers ! […] Toi et moi, on est toujours potes, hein ? On continuera les virées dans les bars à strip-tease, les organisations d’enterrement de vie de garçon, …

 

Ma note :

♥  4/5

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s