Littérature jeunesse

« Le chat perché » de Christophe Boncens

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : Le chat perché
Auteur : Christophe Boncens
Genre : Album/Littérature jeunesse
Editeur : Beluga

41ootlfdwgl-_sx210_Miroux, c’est un chat au poil roux plutôt du genre solitaire… La journée, il ignore les autres animaux de la ferme et passe son temps à dormir. Mais la nuit, il se met en quête de nourriture… Un soir, il aperçoit un oiseau endormi sur une branche. Notre matou grimpe peu à peu mais, une fois près de sa proie, il éternue ! L’animal fuit… C’est alors que Miroux se rend compte qu’il a le vertige… Tétanisé, il ne peut plus bouger et reste bloqué comme un malheureux sur sa branche. C’était sans compter l’ingéniosité des autres animaux qui, contrairement à lui, se soucie d’autrui.

Un scénario assez classique, mais tout mignon. Il ne m’en fallait pas plus étant donné le public à qui je réservais cet album (des bambins de moins de trois ans). Mais, honnêtement, je trouve ça assez niais et classique. Je ne sais pas si les enfants de plus de quatre ans aimeront cet album. C’est vraiment pour les petits… De plus, étant donné le nombre de pages, l’histoire est vite expédiée ! Bref, une courte histoire qui ne sort pas des sentiers battus mais qui permet aux plus jeunes lecteurs de découvrir le chat et quelques animaux de la ferme (mouton, lapin, cochon, vache).

En ce qui concerne les dessins, j’avoue que ce n’est pas mon style… Il s’agit de dessins sur ordinateur (il me semble que c’est du vectoriel). Un style tout en rondeur, avec de bons jeux d’ombre, mais avec peu de détails. Comme le texte, c’est très simple. Même si je n’ai pas été conquise, cela a plu aux petites oreilles…

Enfin, j’ai trouvé très sympathiques les pages « bonus » avec des jeux (une sorte de mini puzzle, un jeu d’ombres où l’on doit trouver le bon personnage, un jeu avec des erreurs à trouver) ainsi qu’un petit tutoriel pour apprendre à dessiner Miroux. Un petit plus ludique qui permet d’utiliser le livre autrement.


Citation :

Il parvient à s’agripper, puis remonte sur la branche. Remis de ses émotions, il cherche une solution pour descendre de l’arbre. Mais là, pris de vertige, il est terrifié et NE PEUT PLUS BOUGER !

 

Ma note :

♥  3/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s