BD

« Une histoire d’hommes » de Zep

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : Une histoire d’hommes
Auteur : Zep
Genre : Bande dessinée adulte
Editeur : Rue de Sèvres

couv_196211« Ça ? Ce dessin adulte, c’est du Zep ? » M’étais-je étonnée en fouillant les bacs de BD de la médiathèque. Même dans sa bande dessinée « Happy Parents » son trait été resté simple, coloré, reconnaissable, très « Titeuf ». Aimant sa « patte » et son humour dans ce qu’il fait d’habitude, je me suis dit que cela valait le coup de voir ce nouvel ouvrage aux graphismes et aux thèmes totalement différents

En ce qui concerne l’histoire, j’ai été agréablement surprise. Zep nous propose un récit plus mature et d’une grande sensibilité. La drogue, les Femmes, le sexe, la musique, les potes/l’amitié, les concerts, la gloire, les engueulades, le deuil, les rancœurs et le secrets… C’est dans cette ambiance que le lecteur va tourner les pages. Il va découvrir un scénario classique, un peu mou, mais très touchant. Il s’agit d’une bande d’ex-musicos’ qui se retrouve bien des années plus tard. Certains ont grandi, d’autres font toujours dans l’humour débile. Certains ont eu des enfants, d’autres tentent d’en avoir ou préfèrent ignorer la question. Certains sont remplis d’amertume et de tension, d’autres sont simplement venus pour profiter et avoir du bon temps. Et tout ce petit monde va discuter du passé… Cette époque révolue remplie de non-dits qui a figé quelques protagonistes qui n’arrivent pas à oublier… Des révélations éclatent. Que se cache-t-il derrière ces événements qui avaient été mal vécus à l’époque ? La rédemption se cache-t-elle au bout du tunnel ?

Il faut l’avouer, je ne m’attendais pas à quelque chose d’aussi sérieux. Zep m’avait habituée à son humour que ce soit dans sa saga « Titeuf », « Captain Biceps » ou dans des one-shot. Il a su me surprendre avec cette bande de copains qui s’interrogent sur la Vie, leurs rêves tombés à l’eau, leurs anciens projets et ceux de maintenant, leur couple, ce qu’ils envisagent pour le futur… Et au milieu de tout ça, on discerne le guitariste et le chanteur qui vont finir par enfin s’expliquer. C’est une jolie histoire. Un huis-clos très calme qui change de ce que j’ai l’habitude de lire. Ce qui m’a surtout plu, ce sont les dessins.

Comme la bande dessinée « Ce n’est pas toi que j’attendais » de Fabien Toulmé, Zep a utilisé des teintes épurées et mono-couleurs assez froides qui changent au fil des pages. Ces couleurs permettent au lecteur de comprendre lorsque l’on passe du présent à autrefois. Aussi, elles varient parfois brusquement afin de montrer que l’ambiance d’une scène change. (Un peu comme ces bagues colorées qui changent selon l’humour ou le temps…) On est loin des couleurs pimpantes, des jeux d’ombres ou de lumière, néanmoins cela n’est pas déplaisant. De plus, j’ai bien aimé le fait que les cases soient floues, que les bulles sortent/débordent des cases.

Zep a donc changé de registre le temps d’une BD. Ma foi, cela ne me dérangerait pas s’il en faisait d’autres ! « Une histoire d’hommes » est une œuvre touchante. Ce n’est pas un coup de cœur, mais j’ai bien aimé. A découvrir pour voir ce que l’auteur fait d’autre dans le domaine de la bulle !

 

Citations :

– Et ton père ? Toujours à bricoler sa bagnole ?
– Non. Il est mort.
– Désolé.
– Il n’a jamais beaucoup vécu. Je suis pas sûr qu’il ait vu la différence.

—————

– Vous connaissez l’histoire de la Barbie divorcée ?
– Non.
– C’est la plus chère du magasin… Parce qu’avec elle, tu as : la voiture de Ken, la maison de Ken, le bateau de Ken, la moto de Ken…

 

Ma note :

♥  4/5

Enregistrer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s