BD·Coup de coeur·Littérature jeunesse

« Hans » (La guerre des Lulus T2) de Régis Hautière et Hardoc

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : Hans (La guerre des Lulus T2)
Auteurs : Régis Hautière et Hardoc
Genre : Bande dessinée jeunesse/Histoire
Editeur : Casterman

couv23884006Un an a passé depuis le jour où les quatre Lulus ont dû apprendre à vivre seuls. Dans le tome précédent, Luce avait rejoint leur groupe et s’était intégrée du mieux qu’elle le pouvait. Ensemble, les jeunes orphelins ont appris à survivre et se débrouiller comme ils le peuvent. Dans ce deuxième volume, on entame l’année 1915 et on retrouve nos joyeux lurons en face de Hans Kropp, un allemand. Un ennemi… Vraiment ? Grâce à Hans, la petite Luce qui n’allait pas bien va guérir. Ainsi, l’homme va prouver qu’il n’est pas là pour leur faire du mal. En fait, c’est un déserteur qui a fui l’horreur des combats. Étant en première ligne, il va vu ses compagnons mourir et a dû tuer pour survivre… Marqué à vie, il a décidé de fuir et a pour objectif de retrouver Eva, celle qu’il aime et qui l’attend, le ventre rond comme un ballon. Les enfants découvrent que les Allemands ne sont pas tous cruels et avides de sang… Un beau moment de partage malgré les différences entre ces personnages.

La première partie de la BD va permettre au lecteur de voir la cohabitation entre les Lulus et Hans. Hans va améliorer leur cabane, va leur apprendre à trouver de la nourriture en forêt, à pêcher, etc. Sans s’en rendre compte, les enfants grandissent, notamment Luce qui est devenue une femme et qui a eu la chance d’avoir Hans pour lui expliquer ce qu’il lui arrivait. Tous ces moments d’échange entre les personnages sont vraiment très touchants. Pendant un temps, le quotidien de la petite troupe va être paisible… Hélas, l’horreur de la Guerre et la Mort ne sont jamais loin… Un moment difficile à la fois pour les protagonistes et pour le lecteur qui s’était attaché à tout ce petit monde… Pour ma part, j’ai eu un pincement au cœur même en sachant que la vie est cruelle, surtout en temps de guerre… La fin brutale m’a émue et m’a donné envie de connaître la suite.

Une fois de plus, les illustrations et les couleurs m’ont conquise. Le dessin semi-réaliste et les décors sont toujours de qualité. A de nombreuses reprises, j’ai été comblée par les jeux de lumières et de couleurs à travers les cases se déroulant dans la forêt. On s’y croirait. C’est beau ! Quant au récit, je suis toujours autant satisfaite. Malgré le sujet ou la fin poignante, le quotidien des Lulus m’a fait sourire. Les dialogues ne manquent pas d’humour et de fraicheur… C’est un vrai régal de parcourir les planches de cette bande dessinée. Bref, c’est au top ! Si vous avez aimé le premier tome, nul doute que le second vous plaira tout autant !

 

Citations :

– Le front… Pas place pour toi. Pas place pour enfant.
– Hé ! Je ne suis plus un gosse ! Je suis un homme !
– Pas place pour homme non plus. Place seulement pour mort et barbarie.

—————

Ce n’est pas dans ses mots incompréhensibles pour la plupart, ni dans ses gestes désordonnés que nous saisîmes l’horreur de ce qu’il avait traversé… mais dans son regard, vide et lointain, qui semblait si perdu loin au-delà de nous.

 

Ma note :

  5/5 Coup de cœur !

Enregistrer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s