Fantastique/Fantasy·Littérature jeunesse

« D’un monde à l’autre » (La quête d’Ewilan T1) de Pierre Bottero

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : D’un monde à l’autre (La quête d’Ewilan T1)
Auteur : Pierre Bottero
Genre : Roman jeunesse/Littérature jeunesse/Fantastique
Editeur : Le Livre de Poche

Ewilan, c’est avant tout un livre qui m’a séduit pour sa couverture (en version Le livre de poche). couv38915674Je suis restée admirative devant cette petite blondinette poursuivie par un énorme monstre. De l’aventure. C’est bien ce qui pourrait définir l’univers de Camille, cette demoiselle aux talents fantastiques : ce qu’elle dessine prend vie ! En griffonnant de temps en temps, je me suis parfois imaginé ce qu’il se passerait si ces traits s’éveillait… Quoi ?! Vous aussi ? Dans ce cas vous allez envier l’héroïne de ce livre ! Ce qui est intéressant dans cet ouvrage, ce n’est pas uniquement cette magie liée au dessin, c’est également le monde parallèle que l’écolière va découvrir avec son compagnon Salim. L’auteur nous propose un riche bestiaire allant de la jolie petite créature au gros monstre effrayant et malintentionné. Il y a aussi toute une Histoire, un passé rempli de mystère et de légendes. Au milieu de tout ça, de fiers guerriers combattent…

Le récit permet au deux protagonistes (Camille et Salim) de passer d’un monde à l’autre. Dans l’un (celui de Gwendalavir), ils sont traqués mais cherchent des réponses et ont une mission à accomplir ; dans l’autre, c’est le simple quotidien qui les attend… Hélas, notre duo n’est pas forcément heureux : ils sont moyennement aimés par leurs proches. La mère de Salim se fiche presque de lui ou, du moins, lui porte très peu d’intérêt. Quant à Camille, elle vit dans un manoir gouverné par une marâtre à la main de fer. Sa famille adoptive souhaitent une fille parfaite qui obéit à la baguette et se tait lorsqu’on l’ordonne… Un souhait qui ne colle vraiment pas à la peau de notre héroïne !

Dans ce premier tome, Pierre Bottero a su me conquérir : tout en présentant son univers, il arrive à placer action et rebondissements ! Non seulement on découvre des choses fantastiques, mais en plus on ne s’ennuie pas ! Il faut dire que sa plume est terriblement addictive. Maîtrisée, prenante et soignée, il entraîne son lecteur au fil des pages en le surprenant, le faisant rire ou en l’inquiétant. Ses personnages sont bien travaillés et ont un caractère qui leur est propre. Ce livre s’adressant avant tout aux jeunes lecteurs et aux adolescents, je suis certaine que certains s’identifient à ce duo.

Si vous n’avez pas encore plongé dans le monde de Gwendalavir, n’hésitez plus ! Au programme : magie, amitié, romance et surtout aventure ! Un cocktail qui, même adulte, fonctionne très bien.

 

Citations :

L’imagination est une dimension. Les innombrables chemins qui la parcourent sont les spires. Ceux qui les empruntent sont les dessinateurs. Ils peuvent rendre réel tout ce qu’ils imaginent.

—————

– Vous êtes sûr qu’on ne peut rien pour elle ?
Duom réfléchit un instant
– Si, tu peux faire quelque chose pour l’aider.
– Quoi ?
– Tais-toi.

 

Ma note :

  4/5

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s