Horreur·Science Fiction

« Le jour où les zombies ont devoré le Père-Noël » T2 de S. G. Browne

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : Le Jour où les zombies ont dévoré le Père Noël (T2)
Auteur : S. G. Browne
Genre : Horreur/Science Fiction
Editeur : Mirobole

« Le jour où les zombies ont dévoré le Père-Noël » est un roman Z sans grande prétention où l’humour est présent au fil des pages. Il n’est ni bon ni mauvais… couv22941510En fait, j’avoue avoir acheté cet ouvrage sur un coup de tête : je cherchais une histoire de zombies originale qui changeait du scénario « classique » avec un groupe de survivants. Lorsque je suis tombée sur ce livre à la couverture et au titre amusants, j’ai cédé à la tentation. Une fois de retour chez moi, j’ai malheureusement découvert sur internet qu’il s’agissait d’un tome deux (le premier étant « Comment j’ai cuisiné mon père, ma mère et retrouvé l’amour » que je n’ai toujours pas lu ni acheté…). « Tant pis ! » me suis-je dit en espérant que cela devait être compréhensible malgré tout… Et ce fut le cas ! Un très bon point pour S. G. Browne qui, bien qu’il fasse quelques allusions à des scènes du premier volume, ne perd pas son lecteur pour autant.

Andy, le narrateur, est un zombie… Mais pas un zombie comme les autres : il sait réfléchir, parler et a gardé une part de son humanité. Même s’il a besoin de chair humaine, il se rend compte qu’il fait souffrir des gens et que ce n’est pas « normal » d’agir ainsi. Il éprouve également une certaine empathie pour quelques humains, notamment une fillette qu’il va prendre sous son aile. Cette dernière croyant qu’il est LE Père Noël, elle va lui faire passer un moment rempli de tendresse. Cette œuvre à la fois divertissante et touchante a su me faire sourire tout en m’arrachant quelques gloussements de temps à autres. Il faut dire que les situations cocasses et loufoques ne manquent pas… Certes, j’ai lu des œuvres Z avec des protagonistes plus drôles, cependant « Le jour où les zombies ont dévoré le Père Noël » est une lecture sympa.

Ce n’est pas une œuvre Z comme on en a l’habitude, cependant c’est un roman relativement plaisant ! Cela change des rescapés qui tentent de survivre face à une horde de goules affamées. Bon, les zombies gentils, ce n’est pas ce que je préfère néanmoins cela fait du bien de changer un peu de registre de temps en temps… Laissez la magie de Noël vous envahir…

 

Citations :

C’est un des avantages, quand on est un zombie. On peut se cogner l’orteil ou se faire arracher le bras sans remarquer la moindre différence entre les deux. Sauf que quand on se cogne l’orteil, on peut encore nouer ses lacets ou applaudir.

—————

Si vous n’avez jamais repris connaissance dans une ferme de cadavres, vêtu d’un costume de Père Noël, la cervelle explosée à l’arrière de votre crâne, alors vous ne pouvez pas comprendre.

 

Ma note :

  3/5

Publicités

3 réflexions au sujet de « « Le jour où les zombies ont devoré le Père-Noël » T2 de S. G. Browne »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s