BD·Littérature jeunesse

« La ligue des voleurs » T1 de Maïa Mazaurette et Dagda

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : La ligue des voleurs T1
Auteurs : Maïa Mazaurette et Dagda
Genre : Bande dessinée jeunesse
Editeur : Jungle

Imaginez une école où les enfants n’ont pas des cours de maths, d’histoire ou de SVT… mais plutôt des cours de tir, de hacking, d’infiltration et de vol à la tire ! Cette école, elle existe dans « La Ligue des Voleurs », et elle n’est réservée qu’à tous les petits Arsène Lupin en herbe ! Si votre père pille régulièrement des casinos, si votre mère est pickpocket et si votre grande sœur est adepte des crimes en col blanc, alors ces études sont faites pour vous ! couv30604084Pour Clémence, une jolie blondinette, ce genre de vie commence à la lasser. Pleine de remords, elle se rend compte que voler c’est très mal et qu’il est préférable d’avoir une vie honnête et « normale » sans les mensonges incessants, l’illégalité, l’absence de choix ou encore la fuite des autorités. Elle en a plus qu’assez de tout ça : elle veut aller dans une école publique, comme tout le monde, aller à la bibliothèque et se faire des amies !… Mais est-ce vraiment possible ? Ses rêves peuvent-ils se concrétiser ? En effet, sa famille semble bien décidée à faire d’elle une voleuse hors-pair…

J‘ai apprécié l’idée d’éthique inversée. Par exemple, voler le portefeuille de son professeur permet de l’avoir à la bonne. C’est un concept amusant. (Les enfants, merci de ne pas reproduire cela à la maison et merci de ne pas accuser la bibliothécaire de vous avoir inculqué ce genre de valeurs avec cette BD !^^) J’espère que la suite de la saga continuera à développer son univers de bandits et que Clémence, la petite héroïne, ne sera plus la seule à remettre en cause le système… J’espère également que le second tome sera aussi dynamique que celui-ci. En effet, ça bouge pas mal grâce aux cours, aux examens, aux secrets/non-dits et aux disputes qui ont lieu au sein de la famille de l’héroïne… Les petits lecteurs ne s’ennuieront pas !

Malheureusement, si l’idée de guilde des voleurs m’a plu, j’ai été déçue par les illustrations de Dagda. Bien que les couleurs soient douces, j’avais la sensation de « dessins incomplets » à cause de l’absence de contours. Je préfère les dessins plus finis… Certes, les protagonistes sont expressifs et certains décors comportent plusieurs détails qu’il est intéressant d’observer, néanmoins cela reste parfois peu visible…

Si le second tome arrive un jour à la médiathèque, je le lirai sans hésitation, mais en attendant, je reste sur un avis partagé…

 

Citations :

– Alors, prêts pour le test !? […] C’est « seul contre tous » aujourd’hui, coopération interdite. Si vous mettez la main sur le dodo, vous avez gagné mais vous serez tous notés sur votre créativité. Étonnez-moi ! Vous avez deux heures !!! […]
Belle leçon d’élégance : parfois, les infiltrations les plus simples sont les plus réussies ! Félicitations, Clémence ! Trahir toute ta classe en épreuve individuelle, c’est absolument magnifique !
– Waouh, tu nous as bien arnaqués !
– Respect.

—————

Les règles de la Ligue des Voleurs sont simples :
1. On ne vole qu’aux riches,
2. On vole avec classe,
3. On vole sans violence.

 

Ma note :

♥  3/5

Enregistrer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s