Littérature jeunesse

« Nom d’un œuf ! » de Béatrice Deru-Renard et Catherine Pineur

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : Nom d’un œuf !
Auteurs : Béatrice Deru-Renard et Catherine Pineur
Genre : Album/Littérature jeunesse
Editeur : L’école des loisirs

51zh3kfvkxl-_sx210_On m’avait conseillé ce livre en disant que ce serait une très belle histoire pour Pâques… Sauf que non : cela n’a rien à voir ! C’est plutôt l’histoire de Léon, un pigeon voyageur qui fait le tour du monde. Récemment, il est allé en Amérique et a ramené une petite surprise : un œuf ! Ce chenapan a une idée derrière la tête : il le dissimule chez Mira la poule, la vieille chouchoute du fermier qui ne pond jamais et qui est aussi grosse que myope… Dès le lendemain, tous les animaux de la Basse-Cour débarquent en courant, incapables de croire à cette histoire. Très vite, les moqueries fusent, puis redoublent lorsque le bébé naît… Dans l’ombre, Léon ricane : ce quiproquo l’amuse beaucoup ! Personne n’est assez intelligent pour comprendre que Mira n’est pas la mère de cet affreux volatile… Jusqu’au jour où il constate que le nouveau venu accapare toute l’attention des autres animaux. Ces derniers l’apprécient plus que LUI, le pigeon voyageur ! Cette affaire lui cloue le bec… C’en est trop, il est l’heure de récupérer sa place ! Voilà, c’est décidé : Léon va faire en sorte que ce sale volatile sera mangé à la broche le 24 décembre !

Je ne suis pas sûre que les plus jeunes comprennent la chute, il faudra peut-être leur expliquer ou établir un dialogue avec eux… Cela dit, c’est peut-être encore trop tôt pour les moins de 7 ans. Je conseillerai plutôt ce livre pour les plus grands qui n’afficheront pas un visage plein d’effroi en comprenant que l’on a tordu le cou à l’un des personnages !… Hormis la fin, cet album est amusant. Encore faut-il aimer et comprendre l’humour noir. La plume de Béa Deru-Renard est moqueuse, incisive et dynamique. C’est un régal de lire cet album à voix haute.

En revanche, je n’ai pas forcément accroché aux illustrations de Catherine Pineur. Bien que ces peintures soient bien faites et colorées, je ne les ai pas trouvées spécialement jolies. J’aurais préféré des traits plus expressifs ou plus marqués. Les enfants à qui j’ai lu ce récit n’ont pas fait de remarque à ce sujet. Lorsque j’ai demandé leur avis, ils m’ont répondu avec un simple « Bof… ». Cela ne leur parlait pas non plus…

Bon et bien je ne retiendrai que l’humour de cet album… A ne pas mettre dans les mains de tous les petits lecteurs !

 

Citations :

Il est moche cet oiseau-là ! Quelle drôle de bête !
Le fermier félicite Mira, la grosse poule myope comme une taupe, qui ne voit rien de tout cela

—————

Raymond reçoit une lettre anonyme pleine de mot méchants :
Minable volatile…
Tu te crois arrivé, mais tes jours sont comptés.
Noël approche, tu finiras à la broche !

 

Ma note :

♥  3/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s