Documentaires·Littérature jeunesse

« Calder au fil de l’art »

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : Calder au fil de l’art
Auteur : Collectif
Genre : Documentaire enfants/Littérature jeunesse/Arts
Editeur : Arola

9782358800389fs« Calder au fil de l’art » est un très beau documentaire jeunesse coloré et superbement illustré. A l’intérieur, on découvre la vie de l’artiste, mais également tout ce qu’il a fait dans le domaine artistique (jouets, mobiles, stabiles, peintures, sculptures, cirque, …). Le contenu est riche et varié, de même que les visuels qui illustrent parfaitement le contenu des pages. J’ai d’ailleurs apprécié le fait que les références de chaque photographie ou représentation de l’œuvre soient détaillées. Cela évite d’aller faire des recherches supplémentaires sur internet ou de se rendre à la fin du livre. Grâce à cet ouvrage, le lecteur pourra découvrir l’univers de Calder, son parcours artistique, ses inspirations, ainsi que les célébrités de l’époque qu’il a côtoyé et qui l’ont influencé (Miro, Fernand Léger, Joséphine Baker, Kandinsky, Delaunay, …). C’est très instructif, même pour un adulte. Chaque chapitre/thématique est annoncé par une double page contenant une jolie mise en page, un titre stylisé et un paragraphe accrocheur. Ces éléments ne sont pas des créations de Calder, toutefois ils rappellent son univers.

En lisant ce livre, je dois avouer avoir appris pas mal de choses. J’ai découvert des petites anecdotes comme sa première sculpture mobile en 1909 (un canard qui se balance d’avant en arrière), ses réflexions qui l’ont amené à réaliser telle ou telle œuvre, ou encore ses spectacles enchanteurs où, tel un marionnettiste, il animait ses animaux et ses acrobates en fil de fer articulés. En outre, le documentaire ne se contente pas de présenter Calder : il propose également plusieurs pages montrant l’influence qu’il a eue dans l’Art.

Quelques pages bonus « bricolage » permettront au lecteur de réaliser seul ou avec ses parents un atelier à la manière de Calder. Ainsi, il est possible de réaliser un chat en fil de fer ou encore une sculpture mobile représentant des acrobates de cirque. C’est très bien réalisé : chaque atelier est présenté en double page, indique le matériel nécessaire, puis propose des explications détaillées et illustrées étape par étape. Il y a également un petit « ABC d’art » dédié à l’artiste et ses influences (exemples : bijoux, cirque, fer, ingénieur, Kandinsky, mobile, Venise, zoo, etc.). Une façon amusante pour le lecteur de retracer ce qu’il a découvert.

Bien que je ne me sois pas servie des pages bonus pour concevoir une œuvre, cet ouvrage riche en informations et en visuels m’a beaucoup servi pour préparer un atelier jeunesse sur Alexander Calder. Par ailleurs, les enfants qui ont suivi l’atelier ont adoré feuilleté ce documentaire. Enfant ou adulte, n’hésitez pas à mettre la main sur ce livre aussi ludique qu’intéressant.

 

Citation :

Calder… ou « Quand l’art ne tient qu’à un fil… de fer »

Ma note :

  5/5

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s