Romans policiers / Thriller

« Une autre vie » de S. J. Watson

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : Une autre vie
Auteur : S. J. Watson
Genre : Roman policier/Thriller
Editeur : Sonatine

« Une autre vie » est un assez bon page-turner qui a été recommandé dans le cadre du club des lecteurs de ma médiathèque. On suit le quotidien de Julia, femme au foyer passionnée de photographie, qui vit à Londres avec son mari Hugh et son fils adoptif Connor. Tout va assez bien pour la petite famille, jusqu’au jour où Kate, la sœur de Julia, est retrouvée morte dans une sombre ruelle parisienneede1c1_fd918138b074411dad8fd7ac1eb9d3caCette nouvelle bouleverse Julia qui décide, malgré les avertissements de son mari ou de ses amis, d’enquêter elle-même sur cette affaire. Aidée d’Anna, l’ancienne colocataire de Kate, la jeune femme va découvrir que sa sœur utilisait les réseaux sociaux pour faire des tchats coquins ou pour organiser des rencontres avec certains hommes le temps d’un soir. Elle décide alors de se créer un profil et de contacter toutes les personnes avec qui sa sœur a parlé… Puis, de fil en aiguille, elle finit par rencontrer Lukas…

Ce thriller haletant contient pas mal de suspense et de rebondissements, ce qui permet au lecteur d’être en haleine. Malgré la taille du livre, je pensais en avoir pour deux bonnes semaines… Et bien… non ! Je n’ai pas lâché ce maudit bouquin au point de dévorer les pages dès que j’avais une petite pause… Comme Julia, il fallait que je sache ce qu’il allait se passer ou si mes suppositions étaient justifiées. J’ai d’ailleurs été à la fois déçue et ravie de ma lecture : j’avais deviné l’identité du coupable et, malheureusement, certains rebondissements étaient attendus/vus d’avance. Cependant, la plume de l’auteur était vraiment prenante, ce qui me donnait vraiment envie de lire la suite. En revanche, je ne m’attendais pas à ce que les personnages subissent une telle descente aux enfers ! Progressivement, Julia et sa famille vont s’enfoncer dans le mensonge et dans les regrets… Et lorsqu’il faudra enfin se relever, il sera déjà trop tard ! Certes, certaines choses étaient « méritées », mais quand même. C’est allé loin. Finalement, derrière une histoire assez simple se dissimulent de lourds secrets ou des non-dits que le lecteur espère peu à peu découvrir…

S. J. Watson met en avant les problèmes liés à internet : malgré une situation de vie confortable, il est aisé de succomber aux réseaux sociaux et d’en devenir « addict »… Peu à peu, la vie réelle et virtuelle viennent à se confondre. Les blogs, les sites de rencontre, les tchats, Facebook et les réseaux sociaux sont une porte ouverte vers autrui… On peut rencontrer de bonnes comme de mauvaises personnes. On a beau être alerté(e) par les informations, être un(e) adulte et penser que cela n’arrive qu’aux autres, cela peut parfois changer ! Avec Internet, il est si facile de duper son interlocuteur en s’inventant une vie, en prétendant des choses qui sont fausses ou inexistantes… Certains contacts savent si bien charmer et utiliser les mots qu’il faut pour parvenir à leurs fins… Ainsi, Julia va jouer avec le feu et elle va se brûler !

Contrairement à d’autres livres, je ne me suis pas spécialement attachée aux personnages. L’héroïne m’a d’ailleurs agacée en raison de sa folie croissante ou de ses crises régulières. Elle ne cesse de se justifier, comme si cela devait la décrédibiliser face au lecteur ou lui donner bonne conscience. De plus, elle utilise souvent le pathos, ce qui a souvent tendance à m’irriter. Quand elle a créé un compte sur le site de rencontre afin de découvrir le monde de Kate, elle y a pris goût au point d’oublier tout le reste. Quand elle pense que Lukas a un lien avec le meurtre de sa sœur, elle lui téléphone ET le rencontre ! C’est plus que de la naïveté, c’est de l’inconscience… De plus, ce qu’il s’est passé tous les mardis dans l’hôtel, elle l’a cherché et voulu !… Elle a récidivé non sans oublier le danger que cela représentait pour sa carrière ou celle de son mari ou encore pour sa famille. C’est rare dans un livre, mais je n’ai eu aucune compassion pour cette jeune femme qui a succombé à ses désirs…
Hugh n’est finalement pas tout rose non plus… Il m’a également frustrée : en voyant sa femme envoyer des SMS sans arrêt, passer son temps devant son ordinateur, faire croire qu’elle va voir un psy dont elle lui a donné un faux nom, … Il ne réagit pas ! Il est finalement très distant et possède ses propres secrets… Le fait qu’il connaisse certaines choses à propos de Connor m’ont fait tomber de haut : même si cela aurait fait souffrir sa femme, pourquoi ne lui a-t-il rien dit ? Idem pour la personne qui avait été arrêté !… Son silence et ses non-dits ont conduit sa femme à trouver des réponses qu’elle aurait pu avoir depuis bien longtemps et avec moins de conséquences… Si j’avais de la peine pour lui au début du livre, les quelques révélations finales m’ont fait radicalement changer d’avis…

Malgré des protagonistes peu attachants et quelques éléments attendus/devinés, j’ai passé un très bon moment de lecture. Il m’était très difficile de poser ce livre, car le rythme est vraiment bien mené. Le fait que cela ne soit pas fini (fin ouverte) ne me plait pas trop, néanmoins j’ai imaginé ma propre fin. (Étant donné que le livre est assez noir et malsain, j’imagine une conclusion sinistre… Et vous ?) Des récits avec une telle plume, je dis « oui » !

 

Citations :

L’addiction est une maladie patiente, m’a-t-elle dit un jour. Elle attendra toute ta vie, s’il le faut. N’oublie jamais ça.

—————

Il se tourne vers moi. « Tu as des bleus.
– Je sais.
– C’est moi ? »
Je souris. « Oui ». Je suis presque fière.
« Tu sais que je ne te ferais jamais de mal pour de vrai, n’est ce pas ?
– Oui, je le sais. »
Je me demande si c’est vrai. Je me demande dans quoi je suis en train de me fourrer, jusqu’à quel point je suis en train de m’enfoncer.

 

Ma note :

♥  4/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s