Fantastique/Fantasy·Romances·Young adult

« Attirances » (Nés à Minuit T1) de C. C. Hunter

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : Attirances (Nés à Minuit T1)
Auteur : C. C. Hunter
Genre : Young Adult/Fantastique/Romance
Editeur : Michel Lafon

Après un roman d’horreur, j’ai toujours besoin d’une lecture légère afin de me changer les idées. Mon choix s’est porté sur le premier tome de la saga « Nés à Minuit » que j’ai obtenu grâce à l’offre « deux livres Michel Lafon Poche achetés = un offert ». Je suis ravie : ce petit roman young adult de 450 pages m’a fait passer quatre heures de lecture très agréables ! couv49224343L’écriture de C. C. Hunter est très simple, presque enfantine, sans prise de tête cependant elle est fluide et se lit très bien. C’est exactement le type d’ouvrage que je cherchais : un livre détente avec une histoire d’amour surnaturelle.

Pourtant, je dois avouer que je ne savais pas trop à quoi m’attendre, car dès le début, le lecteur plonge dans un climat particulier. En effet, on assiste à une scène où la mère de l’héroïne est en train de rompre avec son conjoint et a fait brûler ses slips sur le barbecue. Pour se venger de cette séparation, la jeune Kylie décide d’aller à une fête digne d' »American Pie » où la bière et la drogue sont des éléments indispensables pour passer une bonne soirée (c’est bien connu, les jeunes sont des dépravés qui ne savent pas faire une fête sans alcool…). Pas de chance : notre belle Cendrillon se fait attraper à minuit par les flics qui s’empressent d’appeler sa mère. La sentence de cette dernière est irrévocable : sa fille ira dans un camp de redressement pour les ados à problèmes ! Ajoutons à cela la meilleure amie qui pense être enceinte car elle a du retard sur ses règles et qui ne s’est pas nécessairement protégée… Honnêtement, ce fut difficile de ne pas rire au début de ce livre… Tout est d’un cliché ! Bon sang, c’en est presque affligeant ! Je me demandais vraiment où C. C. Hunter souhaiter mener son lecteur !

Pourtant, malgré ce commencement plus que risible, l’auteure a su m’apprivoiser avec sa colonie pour créatures fantastiques. En effet, Kylie atterrit dans un centre pour adolescents dotés de pouvoirs magiques. Cela m’a fait songer à des role play (RP) sur forum sur lesquels je passais du temps lorsque j’étais plus jeune. Comme sur ces forums de RP, on distingue toute sorte d’être surnaturels : des sorcières, des loups-garous, des fées, des vampires, des dieux, etc. Chaque pensionnaire a un talent, doit apprendre à le maîtriser, suit des cours selon sa race et doit apprendre à vivre en harmonie avec les autres. C’est un univers cliché, néanmoins cela a éveillé tellement de souvenirs que j’ai adhéré de suite à l’histoire. J’ai pris plaisir à suivre l’impétueuse Kylie qui recherche sa véritable nature et qui apprend ce que c’est d’être une ado. Ainsi, la jeune fille découvre les premiers sentiments amoureux, l’attirance sexuelle, le véritable amour ou la simple pulsion, l’amitié et la tolérance. Je me suis attachée à cette demoiselle qui découvre la Vie en même temps que sa véritable nature ainsi que son passé. C’est touchant, drôle et assez prenant.

Bien que l’intrigue ne sorte pas de l’ordinaire, je trouve l’ensemble très sympathique. Oui, on parle encore de triangle amoureux (un quatuor même !), cependant cela reste agréable à lire. La romance est accompagnée d’une petite intrigue qui se tisse au fil des pages. Plusieurs vérités vont éclater au visage de notre petite ado qui se posera de plus en plus de questions (dont la plupart reste sans réponse dans le premier tome). Ajoutons à cela des protagonistes attachants comme les deux colocataires de Kylie : Della la vampire et Miranda la sorcière aux cheveux tricolores. Il y a aussi Perry dont les situations m’ont fait sourire plus d’une fois (je pense notamment à la scène du chat…). Les garçons qui gravitent autour de l’héroïne ne m’ont pas assez marquée pour avoir une préférence ; toutefois j’ai vu grâce aux résumés des autres tomes, que Kylie va continuer de butiner de droite à gauche avant de se stabiliser ! Si vous n’aimez pas les protagonistes indécis dans leurs sentiments amoureux, passez votre chemin.

Ce premier tome m’a donc surprise : ça se lit bien et vite, l’univers est plaisant bien que déjà vu/lu et les protagonistes m’ont fait rire à plusieurs reprises. Ce fut une lecture légère, drôle, assez mièvre avec une romance « cul cul la praline », parfait pour les nanas aimant les histoires à l’eau de rose ou bien Harry Potter, mais j’en avais envie ! Vais-je m’attaquer à la suite ? Je dois avouer que je ne sais pas. Pourquoi pas plus tard ?! J’espère surtout que la série ne va pas s’essouffler trop vite… Quoi qu’il en soit, ce fut une découverte sympathique qui devrait plaire aux adolescentes.

 

Citations :

C’est bien ça, le problème de l’amour. C’est comme une belle pâtisserie : ça sent bon, c’est beau, mais quand tu t’es fait plaquer devant l’autel, il te reste juste tes kilos en trop.

—————

Elle se retourna d’un coup, prête à détaler, mais elle rentra en plein dans le torse d’un type et de la bière dégoulina encore entre ses seins.
– Super ! Ma poitrine va sentir la brasserie !
– Le rêve de tous les mecs ! fit une voix mâle et rauque.

 

Ma note :

♥  4/5

Enregistrer

Enregistrer

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s