Littérature jeunesse

« Papa hérisson rentrera-t-il à la maison ? » de Nicolas Hénin et Pierre Torres

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : Papa hérisson rentrera-t-il à la maison ?
Auteurs : Nicolas Hénin et Pierre Torres
Genre : Album/Littérature jeunesse
Editeur : Flammarion jeunesse

La curiosité de Papa Hérisson l’aura mené bien loin de chez lui ! Alors qu’il cherchait à manger, notre petite boule de piquants a trouvé un panier de pique-nique et a sauté dedans. Hélas, il se fait emmener loin de chez lui. Son périple pour retrouver les siens sera long et truffé de découvertes ainsi que de rencontres plus ou moins sympathiques… 51dq36be7bl-_sx210_Le danger est finalement partout : il est parfois celui que l’on ne croit pas (ah, ces vilains matous…), il est celui que l’on mange (poison) et celui qui nous entoure (routes). Heureusement que de gentils compagnons sont là pour assister le pauvre Papa Hérisson (Rat, Poule, Buse) !

Le texte est simple et dynamique. Il est très plaisant, mais conviendra aux « grands » : ce fut assez long pour les 5/6 ans à qui j’ai lu cet album… Par contre, cela a bien plu aux 7/9 ans pour qui une quinzaine de pages ne fait pas peur et qui n’ont pas décroché. Tous ont été d’accord pour dire que les « dessins étaient trop beaux ». En effet, les illustrations sont réussies et pleines de douceur. On identifie bien chaque objet ou chaque personnage sans délaisser le paysage. L’ensemble est très harmonieux et d’une grande finesse.

La séparation est assez bien abordée : le Papa hérisson n’a que sa famille en tête et fait tout son possible pour la rejoindre. Cela prendra du temps, il aura parfois envie de rester avec certains compagnons, toutefois il tiendra bon. « Papa hérisson rentrera-t-il a la maison ? » est donc un joli album plutôt destiné aux grands enfants rêveurs, avides d’aventure et de tendresse et à qui une longue histoire ne fait pas peur.

 

Citations :

Il s’apprête à s’élancer, la tête baissée, lorsqu’il aperçoit une tache épaisse, hérissée de quelques piquants. C’est tout ce qu’il reste d’un autre hérisson qui, avant lui, avait tenté la traversée.
 

—————

Il conduit Papa Hérisson dans sa tanière et lui sert un festin: des ailes de poulet, des légumes en sauce et, pour le dessert, un gros morceau de bavarois à la fraise.
-Profite mon pote, dit le rat en servant. C’est le restaurant au-dessus de nos têtes qui régale.

 

Ma note :

  3/5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s