Littérature jeunesse

« La saison des hérissons » de Christelle Vallat et Charlotte Sjöstrand

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : La saison des hérissons
Auteurs : Christelle Vallat et Charlotte Sjöstrand
Genre : Album/Littérature jeunesse
Editeur : L’école des loisirs

Rudo est un petit hérisson qui, comme les autres de son espèce, doit hiberner. Il construit alors une petite maison faite de bâtons, d’écorces, d’herbe, de boue, de feuilles et de mousse. Une fois son nid douillet construit, il se jette sur le lit qu’il a construit… bm_cvt_la-saison-des-herissons_2687C’est alors qu’il tombe sur une bogue de châtaigne. Pensant qu’il s’agit d’un semblable, il se « lie d’amitié » avec la boule de piquants. Bien qu’un peu idiot, Rudo est un petit animal très gentil avec le cœur sur la main. Ainsi, il accepte de partager son foyer avec une bogue, va lui chercher à manger, lui donne un nom (Anna) et lui parle affectueusement. Hélas, Anna ne bouge pas, ne parle pas, ne mange pas, … Même quand les poules viennent le voir afin de se moquer de lui, Rudo campe sur ses positions : Anna a le droit d’être ici ; c’est son amie ! Ce moment est à la fois mignon et touchant. La naïveté de Rudo a inspiré de la pitié à mes petits lecteurs qui ont finalement été ravis d’apercevoir un petit hérisson débarquer silencieusement… En effet, Line, une vraie hérissonne, s’invite dans le nid douillet de Rudo. Après quelques négociations, elle donne un nouvel ami à Anna et s’installe avec son nouveau compagnon… Comment va se passer la cohabitation des deux hérissons ?

Derrière cet album se dissimulent plusieurs informations que les petits lecteurs ne peuvent pas forcément savoir. Ainsi, ils découvriront que le hérisson a des piquants comme une châtaigne ou un marron, qu’il hiberne jusqu’au printemps, qu’il sort quand les poules vont dormir (il a donc un rythme de vie crépusculaire et nocturne) et qu’il mange plusieurs choses comme des escargots, des chenilles, des glands, des champignons, des fraises des bois, … Bien que cela soit révélé uniquement grâce aux dessins, ils apprendront également que les bébés hérissons sont comme les humains : ils grandissent dans le ventre de leur mère. Ce sont donc des mammifères.

Le récit est rempli de tendresse ainsi que de naïveté. Rudo est vraiment un personnage touchant et dévoué car il fait tout son possible pour combler Anna la bogue de châtaigne, puis Line la hérissonne. De plus, il a une petite bouille adorable, tout comme sa compagne ! Les illustrations sont vraiment mignonnes et reflètent assez bien le texte. L’illustratrice utilise des teintes grises et bleutées pour ses décors, tandis que les personnages dont colorés et ressortent mieux. « La saison des hérissons » est donc un album doux et instructif qui plaira certainement aux jeunes lecteurs (5-8 ans).

 

Citation :

« Un peu de thé, chère Anna ? »
Des poules passent leur tête en caquetant de rire :
« Cot, cot, cot ! une bogue de châtaigne qui s’appelle Anna ! »
« Ça n’a pas d’importance qu’elle soit une bogue », se fâche Rudo. « C’est mon amie. »
Les poules s’éloignent en gloussant.

Ma note :

♥  4/5

Enregistrer

Publicités

2 réflexions au sujet de « « La saison des hérissons » de Christelle Vallat et Charlotte Sjöstrand »

  1. Bonjour, il y a des erreurs dans la critique: tout d’abord « Austan Goolsbee » n’est pas un des auteurs du livre. D’autre part, la mise en couleur comme les illustrations sont l’oeuvre de Charlotte SJÖSTRAND contrairement à ce qui est indiqué dans votre article. Cordialement.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s