BD·Science Fiction

« L’Héritier » (L’École Capucine T2) de Jean-Blaise Djian, Vincent et Delf

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : L’Héritier (L’École Capucine T2)
Auteurs : Jean-Blaise Djian, Vincent et Delf
Genre : Bande dessinée/Fantastique
Editeur : Vents d’Ouest

couv11626239Voilà une suite bien meilleure que le premier tome ! En effet, on y trouve de l’humour, des trahisons, de l’action, des secrets qui éclatent, etc. C’est bien plus frais et dynamique que « Venin de village » dont la mise en place avait été trop longue

On suit toujours le personnage de Camille qui mène une enquête de son côté, tandis que son mari passe du temps avec son double, (re)découvre la vie à Kerfilec et s’amuse avec les habitants. Il en oublie totalement sa compagne qu’il délaisse sans l’ombre d’un remord. Rien ne va plus dans ce mystérieux couple parisien… Et si la recherche de vérité devenait une vengeance personnelle ? Jusqu’où iront Camille et Honoré ? Cette fois-ci, les masques tombent enfin… Mais tout cela finira-t-il sans heurt ?

Vous l’aurez compris : les personnages vont se chercher querelle et vont évoluer en choisissant eux-mêmes leur destin… J’ai finalement réalisé que, hormis six protagonistes, les autres citoyens n’avaient pas d’importance. Dans cette lecture, il faut presque faire un choix en se concentrant sur certains personnages, sinon on est rapidement noyé(e). En effet, il y a beaucoup trop d’informations ou de protagonistes, si bien qu’il est aisé de se perdre dans le récit. Ce dernier est déjà assez farfelu, donc autant s’accrocher.

Par ailleurs, certaines révélations sont assez attendues, en particulier celle d’Emma. Dès le premier tome, j’avais des doutes la concernant… Les autres mystères dévoilés ne font pas vraiment avancer l’intrigue et ne font que ralentir le dénouement que j’ai trouvé assez brouillon. Tout se déroule en deux pages, puis « hop », c’est fini. J’aurais au moins souhaité assister aux « retrouvailles » ! De plus, si elle n’avait pas laissé « l’abeille la piquer/la butiner », j’aurais presque eu de la peine pour Camille… Mais en fait, non. Hormis notre jolie rouquine maléfique, mon avis sur les personnages n’a pas bougé : ils ne me plaisent pas et ne sont pas assez travaillés.

Heureusement, les dessins et la colorisation sont toujours de toute beauté. J’essayerai de lire d’autres œuvres de Vincent, car son coup de crayon est très appréciable. Il m’a permis d’accrocher à cette saga en deux tomes alors que le scénario ne me plaisait pas plus que ça…

 

Citations :

Je ne rentrerai pas à Paris avec toi ! J’en ai plus rien à fiche de ton imprimerie et de tes dîners mondains ! Les falbalas, les simagrées et autres faux-semblants… C’est terminé pour moi ! Tu m’as transformé en mouton, Camille ! Eh bien, le mouton il en a assez ! Il aime plus l’herbe des Champs- Élysées, le mouton ! Il préfère brouter celle de ses champs bretons !

—————

Il a des jours comme ça, où notre destin nous demande de le prendre en main, Hortense… Pour moi, c’est aujourd’hui !

 

Ma note :

♥  3/5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s