Littérature jeunesse

« Nobara et la malle du sorcier » de Yûji Kanno et Matayoshi

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : Nobara et la malle du sorcier
Auteurs : Yûji Kanno et Matayoshi
Genre : Conte/Littérature jeunesse
Editeur : Nobi Nobi !

Même si les p’tits bouts ont la chance d’être en vacances, je pense toujours à eux et recherche régulièrement des albums ou des contes susceptibles de les intéresser. La superbe couverture de « Nobara et la malle du sorcier » couv28768613m’a de suite attirée, notamment grâce à son titre doré et à son illustration intrigante. Les dessins à l’intérieur sont vraiment merveilleux. J’ai été totalement subjuguée par le coup de crayon délicat de Matayoshi. Les couleurs sont bien choisies et les personnages d’une grande finesse. Chaque planche fait rêver et illustrent superbement le texte (j’aime particulièrement celle où Nobara est entourée de livres). C’est un splendide petit bijou visuel que j’ai envie de raconter rien que pour les enfants admirent le travail de l’illustratrice !

Mais cet ouvrage jeunesse n’est pas seulement joli, il est également intéressant. Dans cette fable touchante, on fait la rencontre d’un vieux génie blasé qui, de temps à autre, réalise les vœux de ceux dont il croise la route grâce à une malle enchantée. J’aime beaucoup le design de ce protagoniste, car il a des allures de vieillard issu d’une œuvre de Miyazaki. Hélas, les résultats des vœux sont de moins en moins bien réalisés. Un jour, note vieux grincheux fait la rencontre de Nobara, la fille de deux aubergistes. Alors que beaucoup de gens échouent, cette douce demoiselle va réussir à faire fonctionner la malle à chaque fois… Comment parvient-elle à faire cela ? Le duo atypique part alors en voyage afin d’exploiter les mystérieux talents de la malle magique… Le texte est un peu long pour les plus jeunes, toutefois cela plaira à ceux et celles qui aiment les contes d’ailleurs.

En parcourant cet ouvrage, on pourrait presque croire qu’il s’agit d’une réécriture de l’histoire d’Aladdin, mais il n’en est rien. Même si l’on fait allusion à trois vœux, à la sincérité des souhaits et à un génie, l’intrigue est bien différente. C’est beaucoup plus poétique et enchanteur ici. De plus, la morale est pleine de douceur et amène le lecteur à réfléchir sur ce que l’on désire réellement. C’est vraiment un livre fabuleux… C’est certain : mes petites oreilles y auront droit lors du prochain « Rendez-vous contes ! » à la rentrée.

 

Citations :

Avoir un vœu qui vous tient à cœur est une expérience unique à vivre et c’est encore plus formidable de voir son souhait exaucé. Pendant cent ans, j’ai été à la recherche de ce sentiment d’accomplissement.

—————

Mais la plupart du temps, les gens rapportaient leurs livres à Nobara dès qu’ils les avaient terminés. Tout ce qui les intéressait, c’était d’acquérir un savoir que les autres ignoraient. Une fois la lecture achevée, l’ouvrage n’avait plus aucune valeur à leurs yeux.

 

Ma note :

  5/5

5 réflexions au sujet de « « Nobara et la malle du sorcier » de Yûji Kanno et Matayoshi »

  1. Cet ouvrage a l’air splendide autant au niveau du fond que de la forme, c’est le genre de petit bijou que j’adore découvrir et dévoré. J’ai maintenant très envie de rencontrer ce duo atypique et de découvrir les secrets de la malle magique 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s