Fantastique/Fantasy·Young adult

« Une braise sous la cendre » T1 de Sabaa Tahir

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : Une braise sous la cendre T1
Auteur : Sabaa Tahir
Genre : Young Adult/Fantastique
Editeur : PKJ

On continue dans les perles littéraires proposées par Mikasa34. Et cette fois-ci, c’est « Une braise sous la cendre » qu’elle m’a recommandé chaudement… L_Bookine aussi m’a assuré que j’allais adorer. couv36329287Elles ont bien fait, car ce livre n’a pas fait long feu : je l’ai dévoré en peu de temps, tournant les pages à toute allure, avec l’envie de savoir ce qu’il va se passer. C’est une lecture vraiment très addictive, notamment grâce aux personnages vraiment bien dépeints et à qui il arrive énormément de choses.

Laia et Elias sont deux narrateurs que tout oppose : l’une déteste les Masks (soldats à la solde de l’Empire) car l’un d’entre eux a tué toute sa famille et l’autre est un futur Mask très doué qui cherche à déserter. J’ai vraiment accroché à ces deux protagonistes. On suit l’évolution de Laia qui passe vraiment du statut de fillette apeurée à celui d’une battante qui ne se laisse plus faire. Pourtant, elle a subi de nombreux sévices ! La pauvre adolescente a eu beaucoup de courage, surtout avec la Commandante. Cette dernière l’a vraiment torturée psychologiquement et physiquement. C’est incroyable de voir à quel point Laia n’a pas baissé les bras malgré ce qu’elle subissait… Je ne sais pas si j’aurais tenu aussi bien qu’elle dans de telles conditions… Quoi qu’il en soit, j’ai vraiment aimé ce qu’elle est devenue. Il est vraiment aisé de s’attacher à elle, surtout lorsqu’elle découvre sa nouvelle condition d’esclave. Sabaa Tahir utilise la narration alternée afin que l’on connaisse également les pensées ainsi que le quotidien d’Elias. Ce dernier est plus complexe qu’il n’y paraît. C’est un garçon intelligent, brave, loyal envers ses idées et attendrissant. Par ailleurs, le passé qu’il révèle vers le dernier tiers de l’ouvrage est vraiment touchant… Il a eu une vie bien plus difficile que Laia… Quoi qu’il en soit, j’ai apprécié suivre ces deux héros à qui il arrive tellement d’aventures !

Les autres personnages qui gravitent autour de ce duo sont également bien travaillés. Hélène est la partenaire idéale (qui irait bien que Elias…), Izzy est aussi attachante que touchante, Cuisinière est pleine de mystères, Keenan est assez intéressant (mais trop gentil à mon goût…), Spiro Teluman est un brave homme que j’espère retrouver plus tard, etc. Tous ces personnages ont leur importance et feront avancer l’intrigue à leur manière. Côté antagonistes, on a vraiment des personnages malsains qui prennent plaisir à assujettir ou à faire souffrir autrui. La palme d’or de l’horreur revient bien sûr au duo Marcus-La Commandante. Ces deux individus n’ont rien permettant de les apprécier. Ils sont sans cœur, durs, pervers, traitres, menteurs, calculateurs et cruels. De fois, je me demandais vraiment jusqu’où ils iraient dans leur sadisme…

L’auteure est vraiment très douée pour ajouter de la tension dans son histoire. A chaque chapitre, on est transporté par les personnages et on se demande ce qu’il va encore leur arriver. Il faut dire que chaque chapitre comporte sa révélation ou une action soudaine qui incite le lecteur à poursuivre sa lecture. Autant dire que l’on ne s’ennuie pas. En plus du rythme bien mené, Sabaa Tahir propose un univers dystopique intéressant (abus de pouvoir, classes opprimées, omniprésence de l’armée, régime autoritaire, valeur de la vie humaine, recherche de la liberté, etc.). Ajoutons à cela des combats, de l’action, du suspense, des créatures mystiques (éfrit, spectre, goule, …), des trahisons, de l’amitié et, bien sûr, de la romance. Par contre, il y a un « quatuor » amoureux. Personnellement, cela ne me dérange pas, néanmoins cela peut irriter ceux qui ne sont pas fleur bleue…

J’ai vraiment accroché à la plume de cette auteur ainsi qu’à l’ambiance de son roman. Ce n’est pas un coup de cœur, mais on n’en est pas loin ! Merci encore à Mikasa34 et L_Bookine pour leur conseil. Si vous aimez les dystopies ou le genre young adult, foncez ! Pour ma part, j’attends la suite (prévue pour fin 2016) avec impatience.

 

Citations :

« Ne me dis pas que tu crois aux mythes des djins, des éfrits et des spectres qui kidnappent les enfants la nuit ?
– Non. » Je pense au raid. Au Mask. Ma légèreté s’évanouit. « Je n’ai pas besoin de croire au surnaturel quand une réalité bien pire erre la nuit. »

—————

La peur peut être bonne, Laia. Elle peut te maintenir en vie. Mais ne la laisse pas te contrôler. Ne la laisse pas semer le doute en toi. Lorsque la peur prend le dessus, combats-la avec plus puissant qu’elle : ton esprit. Ton cœur.

—————

Je lève les yeux vers les étoiles et j’ai l’impression de voir l’infini. Mais toute la beauté des étoiles n’a aucun sens quand la vie sur terre est aussi horrible.

 

Ma note :

  5/5

Publicités

10 réflexions au sujet de « « Une braise sous la cendre » T1 de Sabaa Tahir »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s