Horreur·Littérature jeunesse·Science Fiction

« Ennemis » T1 de Charlie Higson

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : Ennemis T1
Auteur : Charlie Higson
Genre : Roman adolescent/Horreur/Science-Fiction
Editeur : PKJ

résumé du livre

Vous pensiez que vos parents seraient toujours là pour vous protéger ? Vous aviez tort…
A Londres, une étrange maladie a transformé les adultes en morts-vivants. Plus aucun endroit n’est sûr dans la ville pour les enfants. Des clans se forment comme celui du supermarché Waitrose mené par Arran. Un jour, quelqu’un vient les avertir de l’existence d’un autre abri à Buckingham Palace. C’est l’épreuve de la dernière chance. Les enfants traversent tout Londres pour fuir le danger.

.

Ma critique

couv27882409Il y a des livres qui vous attirent pour leur couverture ainsi que leur prix. « Ennemis » fait partie de ceux-là. J’avais totalement flashé sur cette couverture représentant un gamin seul dans une ville sinistre et déserte. Parce que oui, il s’agit bien de jeunes protagonistes qui doivent faire face à un fléau de zombies… Ces « croulants » sont en fait des adultes : père, mère, grands-parents, certains grands-frères, etc. Le concept m’avait grandement plu, d’autant plus que dans cet ouvrage, certains revenants sont très intelligents ! Ils savent s’organiser, fuir si la situation les dépasse et faire preuve de patience en attendant le bon moment pour tomber sur le proie. Ce genre de mort-vivant est terrifiant et a dû faire frémir plus d’un ado parcourant cet ouvrage ! Pour ma part, je dois avouer que cela provoquait parfois quelques poussées d’adrénaline. D’ailleurs, contrairement à ce que je pensais, l’âge des héros ne m’a pas dérangée. Certes, certains dialogues font très « jeunesse », cependant un adulte peut très bien apprécier la psychologie des personnages et l’histoire. Comme dans la saga « Seuls », certains enfants sont plus matures que d’autres. Ces « meneurs » arrivent à coordonner leurs camarades plutôt facilement et parviennent à s’organiser dans ce monde hostile… Mais non sans y laisser quelques pertes…

Le scénario est bien mené et certaines scènes stressantes permettent au lecteur d’être happé par le récit. Il n’y a presque pas de temps morts. De plus, certains passages ne manquent pas d’hémoglobine. Tout peut basculer d’un chapitre à un autre et entraîner la mort d’une poignée d’orphelins. Charlie Higson n’épargne pas ses lecteurs : c’est gore, cruel et morbide, parfois même plus que certains ouvrages Z pour adultes. Cela ne me dérange pas, cependant je déconseille ce livre aux jeunes ados/enfants. Face à ce chaos où les adultes sèment la terreur autant que d’autres clans d’enfants, on va apprendre à s’attacher à plusieurs survivants comme Arran, Maxie, Sam, Freak ou Achille. Par contre, il y a pas mal de protagonistes. Il est donc aisé de s’y perdre… Cela dit, mieux vaut ne pas trop s’attacher… Comme dans GoT, la plupart finira les tripes à l’air, nourrissant ainsi une horde de monstres affamés… L’une des morts m’a d’ailleurs surprise ! Je ne pensais pas que l’auteur sacrifierait un personnage que je pensais trouver dans le second tome…

Cette lecture m’a grandement plu. C’était très sympathique. Je ne m’attendais pas à autant accrocher à cette histoire aussi rythmée que cruelle alors qu’il s’agit d’une fiction « jeunesse ». J’ai de suite commandé le T2 (qui ne m’a pas autant plu que le premier, mais la critique viendra plus tard), tandis que le T3 m’attend sagement dans ma PAL. Cette saga plaît énormément aux grands ados qui côtoient la médiathèque. Si vous aimez les zombies et si vous n’avez rien contre des protagonistes jeunes (mais aussi doués que des adultes -oui, je vous l’accorde, c’est parfois peu crédible-), alors cette série devrait vous plaire.

.

Citations

Perdre un seul d’entre eux serait terrible.
« Eux » ? Il aurait dû dire « nous » puisqu’il était de la partie. C’est fou, pensa-t-il en s’enfonçant dans l’obscurité, comme on a toujours tendance a penser que la mort c’est pour les autres.

—————

Même les rats avaient disparu. En l’absence de gens pour remplir les poubelles, la nourriture s’était vite révélée insuffisante pour entretenir leurs nuées. Ils étaient morts de faim, ils avaient émigré ailleurs, ou alors ils s’étaient fait manger par les chats qui eux-mêmes avaient été mangés par les chiens. De leur côté, les adultes avaient mangé tout ce qu’ils avaient pu trouver : rats, chats, chiens, enfants, congénères… Bref, tout le monde essayait de manger tout le monde.

—————

– Bouge pas, mon poulot, dit Nick d’un air menaçant. T’inquiète pas, je vais faire en sorte que ça aille vite. Mais, crois-moi, si tu fais l’imbécile, je te pends par les pieds et je te vide goutte à goutte. Parole, tu le sentiras passer. Maintenant, arrête tes simagrées et tiens-toi tranquille.
– Va en enfer, croassa Sam d’une voix brisée.
– J’y suis déjà, répondit Nick avec un petit rire, jouissant de sa position de force. Tu ne savais pas que j’étais Satan en personne ? Lucifer Nick. Et toi tu n’es qu’un pauvre pécheur, condamné aux flammes infernales… Jusqu’à être à point.

.

Ma note

♥  4/5

Publicités

4 réflexions au sujet de « « Ennemis » T1 de Charlie Higson »

  1. Un livre qui a l’air pas mal! 😉
    D’ailleurs, tu ne mets jamais de résumé du livre? Il m’est arrivé de lire tes chroniques et parfois ça aide de savoir de quoi parle le livre, quel est l’intrigue pour encore mieux comprendre la chronique 🙂 En tout cas, tu donne envie de découvrir ce roman 😉

    J'aime

      1. Non pas du tout!! Je pense que les personnes qui connaissent le livre vont passer dessus pour aller directement voir ton avis, mais pour celles et ceux qui ne connaissent pas c’est toujours sympa d’en savoir plus sur le livre, juste de quoi est-ce que ça parle 🙂
        Bon je suis d’accord avec toi, ça arrive souvent que les résumés dévoilent l’histoire (qu’est-ce que ça peut m’énerver!!) et pour ma part, j’écris mon propre résumé justement pour ne pas dévoiler trop l’intrigue …
        En tout cas, c’était une simple question, tes chroniques sont sinon très complètes 😉

        J'aime

      2. D’accord. Il est vrai que rien ne m’empêche de faire comme toi en réduisant/retravaillant un résumé que je juge trop révélateur. ^^ Merci pour tes conseils ! Je vais mettre des résumés aux prochaines critiques.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s