Littérature jeunesse·Romances

« Par-delà les steppes, je te retrouverai » de Shannon Hale

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : Par-delà les steppes, je te retrouverai
Auteur : Shannon Hale
Genre : Roman adolescent / Romance / Conte
Editeur : Bayard jeunesse

résumé du livre

Dame Saren est enfermée dans une tour pour sept ans avec sa servante Dashti. Son crime ? Avoir refusé d’épouser Khasar, seigneur d’un des sept royaumes voisins. En fait, la jeune fille s’est fiancée avec Khan Tegus, qu’elle n’a jamais vu mais avec qui elle correspond depuis des années. Tandis que Dashti se démène pour assurer sa survie, sa maîtresse, profondément affligée, pleure jour et nuit. Alors, quand Tegus arrive un soir pour parler à Dame Saren, celle-ci ordonne à celle-ci de de faire passer pour elle…

.

Ma critique

par dela les steppes je te retrouverai

C’est la superbe typographie de la couverture ainsi que le résumé qui m’ont donné envie d’emprunter cet ouvrage à la médiathèque… Finalement, je suis ravie de la découverte ! C’est un joli conte jeunesse avec de l’action et de la romance. Vous commencez à le savoir, je craque face aux contes revisités… Et bien, c’est le cas pour ce roman qui reprend « Demoiselle Méline, la princesse » des frères Grimm. Cependant, l’ambiance est transposée dans un univers inspiré de la Mongolie médiévale. Cela se ressent énormément au niveau des croquis qui illustrent les chapitres : les personnages sont typés et les tenues orientales représentées sont souvent très jolies.

L’ouvrage est construit sous forme de journal intime tenu par Dashti, la servante de Dame Saren. Elle y couche ses joies, ses peurs, ses espoirs, ses émotions diverses ainsi que ses confessions. Le lecteur la suit à travers ses longues journées où, contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’ennui n’est pas toujours présent. En effet, l’affreux prince Khasar vient régulièrement effrayer les deux demoiselles… Il n’hésite pas non plus à mettre le feu dans leur tour d’infortune afin de prouver sa colère. Il y a aussi une horde de rats qu’il est difficile de contenir. Ainsi, les réserves de nourriture s’amenuisent peu à peu… Et les gardes, normalement chargés de donner des aliments frais, ont mystérieusement disparu… Ajoutons à cela le froid, l’odeur de saleté ou encore l’attaque d’un loup qui a failli rentrer dans la tour et vous aurez un bref aperçu du huis clos dans lequel survivent les deux captives !

Heureusement, il y a aussi le tendre Khan Tegus qui viendra au pied de la haute prison en pensant avoir affaire à sa promise alors qu’il s’agit en fait de sa servante… Leur relation est vraiment touchante. C’est parfois drôle, doux et attendrissant. Les observer a été un petit moment de bonheur. J’ai apprécié ces deux protagonistes. Dashi est réellement une perle : elle protège et soigne sa maîtresse, gère les stocks, chasse les rats, etc. Elle a le cœur sous la main et fait preuve d’une obéissance hors du commun (pour ne pas dire d’une naïveté et d’une gentillesse presque effrayante) ! Sans parler de son courage… Personnellement, j’aurais envoyé paître Dame Saren plus d’une fois ! Cette dernière m’a agacée : elle est absente tout au long de l’histoire et préfère se morfondre plutôt que d’agir. Il faudra attendre les trois-quarts de l’ouvrage pour qu’elle réagisse enfin ! J’étais plus que satisfaite de ce changement de situation, car il était difficile de ne pas la trouver égoïste et inutile… J’ai trouvé la différence entre ces deux protagonistes trop marquée. Que l’on soit dans une fable et donc que les personnages soient manichéens ne me pose pas de problème, toutefois il n’est pas facile de s’attacher à une jeune femme qui passe ses journées à manger et à pleurnicher alors que l’autre est active, amusante, douce et protectrice…

J’ai passé un très bon moment avec les deux prisonnières. La petite touche de fantastique à la fin m’a grandement plu. Il y a eu beaucoup plus de rebondissements que je ne le pensais ! De plus, les nombreux dessins ou croquis sont vraiment un « plus » non-négligeable qui agrémentent la lecture à merveille. Enfin, les morales et les idées soulevées par le récit sont très intéressantes. Je ne peux que vous recommander cette lecture sympathique où vous découvrirez les Errants, peuple nomade aux chants magiques ! Et vous, que feriez-vous si vous étiez enfermé(e) quelque part pendant sept ans ? À quoi passeriez-vous vos journées ?

.

Citations

C’est un honneur pour moi d’être au service d’une Dame. C’est un honneur, je le sais ; cependant… Les ancêtres, ne lisez pas ce qui suit, mais je commence à me demander si cette situation est juste. Cette Dame est emprisonnée pour avoir manqué à son devoir ; moi, en revanche, je suis emprisonnée pour avoir accompli le mien.

—————

Cependant, certaines nuits, quand je me tournais et me retournais sur mon matelas, les yeux grands ouverts regardant dans le vide, la tristesse m’envahissait. Dans la maison sombre de Quadan, mon chagrin, silencieux, était comme une rivière froide qui m’emportait rapidement et dans laquelle je coulais. Je ne peux pas l’expliquer mieux ; ce que je veux dire par là, c’est que ma maman me manquait.

.

Ma note

♥  4/5

Enregistrer

4 réflexions au sujet de « « Par-delà les steppes, je te retrouverai » de Shannon Hale »

  1. Oh je ne m’attendais pas du tout à trouvé ce livre ici, qu’elle bonne surprise ! Je viens tout juste de le lire et j’ai moi aussi beaucoup aimé ! Je ne savais pas du tout que c’était tiré d’un conte des frères Grimm !
    C’est vrai que j’ai eu envie d’envoyer Dame Saren paître plus d’une fois aussi cependant lorsqu’elle a enfin réagit à la fin j’avais envie de l’embrasser ! J’ai adoré la relation qui se met en place tout en douceur avec khan tegus, rien n’est précipité !

    Aimé par 1 personne

    1. Oh, je suis contente de découvrir quelqu’un qui l’a lu ! Malheureusement, ce chouette roman est encore trop méconnu.
      Je suis ravie que tu aies passé un bon moment ! Comme toi, je suis ravie qu’elle réagisse enfin à la fin.^^
      Oui, la relation se fait petit à petit : c’est crédible et touchant.

      J'aime

Répondre à lespagesquitournent Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s