Fantastique/Fantasy·Horreur·Young adult

« Celle qui n’existait pas » (Another T1) de Yukito Ayatsuji

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : Celle qui n’existait pas (Another T1)
Auteur : Yukito Ayatsuji
Genre : Horreur / Fantastique / Young Adult
Editeur : Pika

résumé du livre

Collège de Yomiyama-Nord, 1972. Lorsque Misaki, élève de 3ème3, trouve la mort, les autres élèves de la classe refusent de l’accepter, et font « comme si Misaki était toujours en vie ». Tant et si bien que leur camarade apparaît, pâle mais avec le sourire, sur la photo de classe de fin d’année ! Depuis, la « classe maudite » est le théâtre d’accidents en série, terrifiant élèves aussi bien que professeurs. Et si la 3ème3 était devenue l’antichambre de la mort… ?

.

Ma critique

La saga « Another » m’a interpelée dès que j’ai vu la couverture ainsi que le résumé du premier tome. Hélas, l’avis de Mikasa34 m’avait un peu refroidie, si bien que j’avais retiré cet ouvrage de ma wish list (je lui fais confiance, nous avons les mêmes goûts). Mais Mikasa a eu la gentillesse de me l’envoyer afin de me faire une jolie surprise ! celle qui n'existait pas anotherJ’ai donc pu me faire ma propre opinion. Même si je partage son avis, merci encore à elle pour cette très belle attention qui m’a grandement touchée. :3

Comme elle, j’ai eu du mal à rentrer dans le récit… Pour ma part, c’est sans doute dû à la façon qu’a le narrateur de s’exprimer. C’était un langage direct avec plein de « Bah » en début de phrases ou d’onomatopées. J’avais l’impression que l’auteur écrivait comme il parlait… Il y avait donc peu de descriptions et, lorsqu’elles étaient faites, elles étaient courtes afin d’aller à l’essentiel. Si vous cherchez un récit simple et sans fioriture où l’on se concentre sur les faits et les dialogues, alors vous devriez être happé par cette histoire. Pour ma part, il me manque plus de contenu au niveau des descriptions pour frissonner ou m’imaginer à la place des personnages…

Hélas, ce n’est pas le seul problème que j’ai relevé : le début est long à mettre en place. De plus, j’étais assez agacée par les dialogues répétitifs, notamment lorsque le narrateur demande ce qu’il se passe à ses camarades. On lui répond sans cesse « tu sauras tôt ou tard ». Élèves et enseignants sont dans la confidence, cependant personne ne lui annonce de but en blanc cette curieuse malédiction. Quoi qu’il en soit, ces non-dits et ces secrets m’ont fait serrer les dents plus d’une fois. Cela ralentit considérablement le rythme. En parlant de répétitions, il y a également le cas « Mei » qui m’a hérissé le poil. Le héros la cherche sans arrêt. Cette fille l’obnubile au point qu’il la prend en filature ou plante ses camarades en pleine conversation pour aller retrouver la demoiselle. Je comprends qu’il cherche à résoudre ce mystère, mais entre les « tu ne sauras pas de suite » et les « voilà Mei, je dois aller la voir », j’en avais plus qu’assez…

Heureusement, vers la moitié du livre, on se rend enfin dans des lieux assez « glauques » ! Il était temps. De plus, il se passe enfin des choses : des morts inexpliquées (voire inattendues), des discussions étranges, des révélations, etc. Certes, à la fin, on réalise que des indices sont disséminés au fil de l’intrigue, mais cela ne m’a pas suffi à me faire passer un bon moment. Je ne dirais pas que la moitié du livre est lent et inutile, car cela permet de faire monter l’adrénaline petit à petit. Toutefois cela prend trop de temps ! Je pense que, maintenant que l’on a bien posé le cadre, la suite de la saga sera bien plus effrayante. Surtout après de telles découvertes… Pour l’heure, ce premier tome est « gentillet ». Les morts sont simplement annoncées : on assiste réellement qu’à un seul décès. C’est bien dommage, car ce sont vraiment les descriptions qui augmentent ce sentiment de mal-être ou de dégoût. Le fait d’apprendre que tel ou untel vient de périr ne me prenait pas autant les tripes qu’une véritable scène où l’on « assiste » à cette mort.

Cela dit, je n’ai pas eu peur ni été dégoûtée… Peut-être que cela serait mieux passé en animé ? Il faudrait que je regarde quelques épisodes pour comparer… Je ne sais pas si c’est parce que j’ai déjà lu des choses plus sanglantes, néanmoins je n’ai pas ressenti grand chose. À mes yeux, d’autres livres ados ou adultes sont beaucoup plus angoissants ou effrayants que cet ouvrage. Malgré ma déception, j’essayerai de connaître la suite de cette histoire : soit avec le second roman, soit avec l’animé. J’aime beaucoup les malédictions ou les ambiances « creepy »… Et, d’après ce que j’ai lu ou entendu, la suite s’annonce beaucoup mieux que ce tome servant de « mise en bouche »…

.

Citations

Derrière elle, j’ai suivi son regard. Les nuages s’accumulaient de plus en plus. De nouveau, le tonnerre s’est fait entendre. Des corbeaux effrayés se sont mis à crier et se sont envolés à tire-d’aile depuis les arbres autour du terrain de sport.
– Tu n’es au courant de rien, Sakakibara ! a répété Mei, le visage toujours tourné vers le ciel. Personne ne t’a rien dit ?
– Mais dit quoi ?
– Tu le sauras bien, tôt ou tard…
– …
– Et puis, tu ferais bien de ne pas trop t’approcher de moi.

—————

– Tu lis quoi d’autre, alors ?
– Eh bien… Koontz, aussi.
Ça m’avait échappé. Ça l’avait fait éclater de rire, évidemment. J’avais compris qu’elle avait un genre d’humour d’homme de cinquante ans, en fait. Depuis cette fois, elle m’avait surnommé Horror Boy, l’amateur de romans d’horreur.
– Ce n’est pas exactement le genre de livres que lisent les gens qui sont hospitalisés, en général…
– Ah bon, pourquoi ?
– Disons qu’habituellement, ils évitent de lire des choses qui parlent de malheur, de souffrance et de peur. Je suppose que c’est parce qu’ils n’ont pas besoin de fiction pour savoir ce que c’est.
– Bof, c’est juste une histoire dans un livre… Ça ne me gêne pas.

.

Ma note

  2/5

.

challenge abc

Publicités

17 réflexions au sujet de « « Celle qui n’existait pas » (Another T1) de Yukito Ayatsuji »

  1. J’avais vu ce livre à la librairie et failli craquer, parce que la couverture est juste magnifique. Malheureusement, je n’ai entendu qu’un seul bon avis et les autres sont négatifs.
    J’aime quand il y a des descriptions et également une bonne ambiance creepy qui fait peur, mais si tu dis que ça manque dans ce roman, je vais peut-être passer mon tour. :/

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, la couv est superbe !! ❤
      Les descriptions sont peu développées et l'ambiance creepy n'est pas trop pour ce premier tome. J'ai regardé les trois premiers épisodes du manga cet après-midi. Le livre est hyper fidèle : mêmes dialogues mots pour mots et mêmes scènes. A la limite, essaye de tester l'animé pour te faire un avis. Personnellement, je préfère l'animé au roman car je n'ai pas trop accroché au narrateur et j'ai moins cette sensation de lenteur… Donc si tu peux, teste un ou deux épisodes.^^

      Aimé par 1 personne

      1. Ben je ne regarde pas d’animés mais pourquoi pas, je peux peut être essayer. 😊
        Et pour la lecture commune, je termine mon livre demain normalement, donc je pourrai commencer L’Amant Ténébreux lundi voire même dimanche soir. Désolée pour ce petit retard ! :/

        Aimé par 1 personne

      2. Ah, mince. Les épisodes sont rapides en tout cas (20 min maximum).

        D’accord. Pas de soucis !
        Ne t’en fais pas. De toute manière je n’en suis qu’à une cinquantaine de pages. J’ai travaillé ce matin et c’était après-midi « Another ». Donc tu me rattraperas aisément. 😉

        Aimé par 1 personne

      3. Je pense que ça peut être sympa de s’attendre pour se parler, effectivement. Je n’ai pas vu de lien babelio ou livraddict sur ton blog, mais j’ai remarqué que tu as mis un email. On va procéder ainsi.^^ Si tu reçois un message d’une certaine Emilie. Ce sera moi ! 😉

        Aimé par 1 personne

    1. Je ne pense pas que ce premier tome fasse peur ou donne des frissons… Et je n’ai pas ressenti grand chose (je sais que tu aimes ressentir des choses dans un livre, mais je ne suis pas certaine que ce sera le cas avec « Another » T1). Après, la série animée passe beaucoup mieux même si certains défauts demeurent (je suis rassurée, mon chéri, à qui je n’ai rien dit sur ma critique, était également agacé par les mêmes choses). Si tu veux te donner envie/te faire un avis, je te conseille de regarder le premier épisode qui est aisément trouvable sur internet.

      J'aime

  2. Pour ma part j’ai beaucoup aimé (il faudrait d’ailleurs que je réalise ma chronique ^^). Je suis d’accord, il y a peu de descriptions & beaucoup de dialogues mais j’ai envie de te dire que c’est la définition propre d’un light novel 🙂
    Et pour le coup, je connaissais déjà l’anime d’où mon achat & j’ai bien plus apprécié le personnage de Mei dans le bouquin ainsi que l’ambiance que je trouve oppressante sans être horrifique.
    Mais bon, il en faut pour tout les goûts 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Tout à fait, c’est un style particulier, mais j’ai une préférence quand il y a un peu plus de description.^^ C’est une question de goût.
      J’ai largement préféré Re/Member qui utilise le même procédé d’écriture et qui est plus dynamique et effrayant que Another.
      Je pense qu’il faut avoir vu l’animé ou avoir lu le manga comme tu l’as fait, car j’ai regardé plusieurs épisodes et j’ai largement préféré l’animé au roman.
      Tout à fait, il en faut pour tous les goûts.^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s