Romans policiers / Thriller

« Tout n’est pas perdu » de Wendy Walker

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : Tout n’est pas perdu
Auteur : Wendy Walker
Genre : Thriller psychologique
Editeur :
Sonatine

résumé du livre

Alan Forrester est thérapeute dans la petite ville cossue de Fairview, dans le Connecticut. Il reçoit en consultation une jeune fille, Jenny Kramer, quinze ans, qui présente des troubles inquiétants. Celle-ci a reçu un traitement post-traumatique afin d’effacer le souvenir d’une abominable agression dont elle a été victime quelques mois plus tôt. Mais si son esprit l’a oubliée, sa mémoire émotionnelle est bel et bien marquée. Bientôt tous les acteurs de ce drame se succèdent dans le cabinet d’Alan, tous lui confient leurs pensées les plus intimes, laissent tomber leur masque en faisant apparaître les fissures et les secrets de cette petite ville aux apparences si tranquilles. Parmi eux, Charlotte, la mère de Jenny, et Tom, son père, obsédé par la volonté de retrouver le mystérieux agresseur.

.

Ma critique

Tout n'est pas perdu Wendy WalkerLes deux premières pages mettant en scène une adolescente victime d’un viol atroce, j’avoue avoir eu peur au début de ma lecture… Je pensais avoir affaire à un énième polar glauque et torturé, avec des scènes trop réalistes au point de me donner la nausée. Finalement, mes craintes ont été balayées : certes, il y a des choses affreuses, toutefois j’ai pu lire cet ouvrage jusqu’au bout. Mon appréciation positive est surtout due à la narration originale : c’est le psychiatre de la victime et de sa famille qui raconte les faits. Il aborde son point de vue en tant que professionnel, décrit quelques consultations, se livre peu à peu au sujet de sa famille, etc. Même si certains jargons ou analyses psychologiques sont un peu lourds au début de l’ouvrage, j’ai trouvé l’idée très sympathique.

Le début était un peu lent, toutefois les deux tiers se révèlent bien plus dynamiques. Il est vrai qu’il a fallu que je m’accroche entre les pages 50 et 120, toutefois le reste m’a intéressée. Je suis contente de ne pas avoir baissé les bras, car c’est une expérience de lecture peu commune. Il faut aimer les thrillers où le côté psychologique est l’élément central de la narration. En effet, il y a peu d’action : tout le rythme se joue sur les révélations ou l’avancée des trois thérapies. Wendy Walker s’amuse à aiguiller le lecteur sur diverses pistes auxquelles on croit facilement. Personnellement, je ne m’attendais pas à une telle fin ! C’est bien mené. J’aime être surprise et ne rien voir venir…

Cet ouvrage, découvert dans le cadre du club des lecteurs, m’a beaucoup plu. J’ai aimé être dirigée vers de fausses pistes, découvrir les vrais visages de chaque personnage et constater que la manipulation psychologique joue un rôle clef. D’ailleurs, je suis bluffée : je pensais que l’auteure était psychiatre et non avocate. Toutes ses analyses semblent tellement crédibles ! Je suis admirative : Wendy Walker a dû faire énormément de recherches. Un livre d’une grande profondeur qui, malgré un commencement difficile, monte en puissance et ne laisse pas indifférent.

.

Citations

Nous sommes de petits êtres sans importance. C’est seulement la place que nous occupons dans le cœur des autres qui nous remplit, nous donne notre raison d’être, notre fierté, et notre perception de nous-mêmes.

—————

Ces hommes, pour la plupart, étaient normaux avant de partir à la guerre. Pour Sean, c’était tout le contraire. Il avait recherché la guerre pour échapper à lui-même.

—————

Mensonges pieux, mensonges éhontés, un million de mensonges un million de fois chaque jour, partout, par chacun d’entre nous. Nous cachons tous quelque chose à quelqu’un.

.

Ma note

♥  4/5

 

Publicités

6 réflexions au sujet de « « Tout n’est pas perdu » de Wendy Walker »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s