BD·Romances·Science Fiction

« L’éveil » (The Infinite Loop T1) de Pierrick Colinet et Elsa Charretier

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : L’éveil (The Infinite Loop T1)
Auteurs : Pierrick Colinet et Elsa Charretier
Genre : Bande dessinée adulte / Comics gay / Romance
Editeur : Glénat

résumé du livre

Teddy vit dans un futur lointain, un monde édulcoré et sans aspérité où il n’y a plus d’enjeux, plus de haine, et surtout… plus d’amour. Un monde en apparence apaisé et sans conflit et où les voyages spatiotemporels font partie du quotidien. Teddy y mène une existence parfaite, exerçant son travail de correcteur d’anomalies temporelles au sein d’une brigade gouvernementale. Sa vie se déroule sans accroc jusqu’à ce que l’une de ces anomalies prenne la forme d’une jeune femme. Teddy est alors confrontée à un choix terrible : osera-t-elle défier sa hiérarchie et sauver l’anomalie ou va-t-elle purement et simplement la supprimer ?

.

Ma critique

Une fois par trimestre, c’est presque Noël à la médiathèque, car il y a un gros arrivage de BD. J’ai donc pu faire le stock afin de me divertir ce week-end… Et c’est « The Infinite Loop » qui m’a attiré le plus, car j’ai flashé sur la couverture. The Infinite Loop, tome 1 : L'éveil Pierrick Colinet et Elsa CharretierLe résumé me donnait également envie : cela parlait d’une relation homosexuelle entre deux femmes, thème que je lis de temps en temps et qui, malheureusement, est peu exploité dans la littérature. Cette romance était accompagnée d’un bel univers de science-fiction ! Bref, tout pour me plaire.

J’ai apprécié l’ambiance de ce comics : les planches sont belles et dynamiques, c’est hyper punchy et coloré et on ressent de l’émotion à travers les dessins. De plus, j’ai aimé l’insertion de smileys ou de certains « meme face » dans les dialogues. C’est amusant. Pour ma part, c’est bien la première fois que j’en vois dans une bande dessinée. Par ailleurs, j’ai apprécié les petits tests de choix, notamment avec la scène du T-Rex où le lecteur peut découvrir ce qu’il lui serait arrivé selon ses réponses. Il y a plein de bonnes idées de ce genre, ce qui rend la lecture moderne, atypique et originale.

Teddy, notre belle rouquine sexy, est un personnage intéressant qui mérite d’être développée dans le second tome. J’espère en apprendre davantage sur elle et sur son passé, car je trouve que l’on apprend surtout à la connaître à travers ses actes ou ses réflexions. D’ailleurs, je suis conquise par les dialogues entre elle et ses Alter Ego des autres timelines (je me doute que je vous parle chinois, mais c’est difficile à expliquer sans spoiler l’univers de cette œuvre). Quant à Ano, j’avoue qu’elle m’a intriguée et laissé un avis mitigé. En effet, la jolie japonaise aux cheveux violets est encore un grand mystère ! Je n’arrive pas à savoir ce qu’elle souhaite, si ce n’est être avec Teddy. D’ailleurs, ces deux héroïnes sont vraiment mignonnes ensemble. Bien que la romance arrive vite, j’ai trouvé leur relation est sensuelle, douce et complice. Enfin, Ulysse Borges, un ami de Teddy, est également sympathique. Il n’hésite pas à protéger son amie, quitte à mentir. On sent qu’il est très attaché à elle. J’espère retrouver ces trois protagonistes dans le second tome de la série… D’autant que la fin de « L’éveil » donne envie de connaître la suite !

Ce comics gay est une jolie surprise. Il véhicule de beaux messages sur la Liberté et sur la lutte contre l’homophobie. C’est un voyage dans l’histoire. Notre Histoire. Une Histoire où certains ont sacrifié leur vie pour leurs idéaux et pour des minorités qui ont le droit au bonheur comme tout le monde… Quoi qu’en disent certains… Maintenant que les bases de l’intrigue sont posées, j’espère que l’univers et les personnages seront développés dans le second tome. Il me tarde de découvrir la suite très prochainement !

.

Citations

Quand tu rougis, c’est comme une explosion de taches de rousseur. Un feu d’artifice.

—————

L’amour a toujours le premier prétexte pour haïr l’autre, pour exterminer. À chaque époque, l’homme impose sa définition du couple.

.

Ma note

♥  4/5

Publicités

4 réflexions au sujet de « « L’éveil » (The Infinite Loop T1) de Pierrick Colinet et Elsa Charretier »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s