Littérature jeunesse

« Aimé » de Claire Clément et Benjamin Strickler

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : Aimé
Auteurs : Claire Clément et Benjamin Strickler
Genre : Roman jeunesse
Editeur : Talents Hauts

résumé du livre

Le jour où je suis né, Maman m’a appelé Aimé.
– Aimé, tu es l’enfant de l’amour, du plus grand amour de toute ma vie. C’est pour ça que je t’ai appelé Aimé.
Quand elle me parle comme ça, Maman, je trouve que mon prénom est le plus beau des prénoms. Seulement, à l’école, Maman n’est pas là. Et à l’école, il y a Prudence et Olive. Chaque matin, elles m’accueillent en pouffant :
– Aimé, hé hé, Aimé-mémé, si tu crois qu’on va t’aimer…
Moi, je hausse les épaules. Mais c’est comme si le ciel s’était assombri.

.

Ma critique

Claire Clément Benjamin Strickler AiméDes camarades qui se moquent des prénoms ou des noms de famille, c’est très fréquent à l’école… Voire malheureusement jusqu’à la faculté. Et, bien souvent, cela fait souffrir ceux qui en sont victimes… C’est le cas d’Aimé, un petit garçon très émouvant, innocent, sincère et mal dans sa peau. En effet, il se fait harceler sans arrêt par deux fillettes de sa classe. Ces deux dernières répètent sans arrêt la même rengaine, ce qui a le don de faire bouillir le pauvre Aimé… Hélas, c’est un sujet sensible qui parle et qui parlera à tous les enfants tôt ou tard. Ce n’est pas forcément évident d’aborder ce genre de thématique, toutefois l’auteur le traite de façon très naturelle et mignonne. D’ailleurs, j’imaginais aisément un véritable enfant à la place du jeune narrateur. J’ai trouvé l’image du petit nuage aussi adorable que poétique.

Les illustrations me plaisent beaucoup et représentent assez bien les scènes de l’ouvrage. Ce dernier est parfait pour une première lecture : le nombre de pages est correct, le sujet est parlant, les dessins sont sympathiques et la chute est attendrissante. Je pense que l’ensemble plaira à mes petits lecteurs de CE1-CE2. Pourtant, certains passages ne sont pas évidents : rien qu’au début du récit, on découvre que le père d’Aimé est décédé… Ajoutons à cela la thématique de la tolérance et du harcèlement… Tout n’est pas forcément tout rose, mais j’espère que cela fera réfléchir les jeunes lecteurs… Un premier roman jeunesse plein de sensibilité à mettre dans certaines petites mains.

.

Citations

Ce matin-là, je ne sais pas pourquoi, je me suis réveillé de mauvaise humeur. Maman dit que ça arrive, que c’est un petit nuage qui s’est trompé de direction, qui loge dans ma tête et fait tomber la pluie. C’est pour ça que j’ai envie de pleurer.

—————

Alors j’ai foncé dans le tas. Comme un lion. J’ai donné un énorme coup de pied à Prudence et j’ai tiré les tresses d’Olive : elles font des kilomètres, ce qui es drôlement pratique.

—————

 Il faut croire que les mamans sont comme les animaux : elles ont du flair.

– Tout va bien à l’école ? m’a-t-elle demandé pendant le dîner.
J’ai rougi et j’ai gardé mes yeux baissés au fond de mon assiette.
– Oui, j’ai répondu, ça va.
Mais Maman est pire que les autres. Elle a du flair et des antennes, comme les abeilles.
– Montre-moi ton carnet… a-t-elle susurré.

.

Ma note

♥  4/5

Publicités

3 réflexions au sujet de « « Aimé » de Claire Clément et Benjamin Strickler »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s