Romans policiers / Thriller

« Jeux doubles » de Julia M. Tean

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : Jeux doubles
Auteur : Julia M. Tean
Genre : Thriller / Polar
Editeur : Rebelle

résumé du livre

Mulhouse. Une jeune femme est retrouvée morte, le visage arraché. Médecin légiste, Judith Bauer est la première victime de celui que la presse appelle « Le collectionneur ». Pas de preuves, pas d’indices. Les meurtres se multiplient. Artiste fauchée, Anna est la sœur jumelle de Judith. Désœuvrée et totalement inconsciente, elle mène sa propre enquête. Entre drogue, maisons closes et pratiques BDSM, Anna perd peu à peu son identité, jusqu’à entrer dans un double jeu. Un jeu dangereux qui la mènera au collectionneur…

.

Ma critique

Jeux doubles Julia M. TeanPfiuh ! Ce roman m’a fait l’effet d’une claque. En suivant Anna, une artiste un peu débauchée, on assiste à une véritable descente aux enfers ! Cet ouvrage m’a beaucoup fait songer à « Une autre vie » de S. J. Watson (qui est sorti un an plus tard), mais en plus cru et sanglant. En effet, ici aussi, on suit une jeune femme qui va perdre sa sœur dans des conditions abominables… Pour retrouver la trace du coupable, l’héroïne va se mettre dans la peau de la défunte et va essayer de retrouver le tueur. S’oubliant elle-même et crachant sur le danger qu’elle encoure, elle va tomber sous le charme de cet homme sur lequel pèse tous les soupçons… Un jeu dangereux dont on ne sort évidemment pas indemne. En même temps, la quatrième de couverture annonce assez bien la couleur : drogue, maisons closes et pratiques BDSM. On va clairement plonger dans cette ambiance et l’auteure ne va pas être avare en détails ! Âmes sensibles, soyez averties : si vous n’aimez pas la violence, la déchéance ou le sexe sado-maso bien hard, cet ouvrage n’est clairement pas pour vous ! D’habitude, je dois reconnaître que ces thématiques me rebutent, mais j’avais envie de découvrir Julia M. Tean sous un autre jour. D’autant plus que j’avais vu dans une vidéo-conférence (lien) qu’elle avait écrit cet ouvrage lorsqu’elle avait vingt ans et qu’elle s’était fortement inspirée de sa relation avec sa propre sœur jumelle. Elle partait de l’idée de ce qu’elle ferait si on assassinait sa jumelle. Je trouve cela aussi terrifiant qu’admirable…

L’auteure a une écriture directe, agressive, incisive, remplie de douleur et de colère. On sent qu’elle y a mis toutes ses tripes. De plus, j’ai beaucoup aimé l’humour noir et acerbe dont fait preuve la narratrice. Tout cela colle très bien à la situation et à cette ambiance glauque de tueur en série. Même si certains passages m’ont vraiment mise mal à l’aise, j’ai adoré sa façon de décrire ou d’entraîner le lecteur toujours plus loin dans le déclin. J’étais étonné de voir à quel point Anna s’investissait dans ses recherches : elle va loin. Trop loin. Se dégrader, s’oublier et être souillée ainsi, j’avoue que je n’en aurais pas été capable. D’ailleurs, j’ai cessé d’avoir de l’empathie pour ce personnage à partir du moment où elle est allée au Purple Moon… J’espérais de tout cœur qu’elle réussirait à relever la tête, à trouver des réponses, mais Julia M. Tean continue de martyriser ses personnages avec brio, allant toujours plus loin dans l’horreur. Honnêtement, je tire mon chapeau à cette auteure qui a réussi à me faire éprouver un panel d’émotion : dégoût, peur, colère et inquiétude. À partir de la moitié de son ouvrage, j’étais vraiment passionnée par ma lecture au point de ne pas vouloir la lâcher ! La conclusion m’a surprise : je n’avais pas vu venir ce coup de théâtre assez vite. Je ne l’ai compris qu’à partir du moment où l’on a interrogé Anna au poste (c’est-à-dire presque à la fin). On peut donc dire que j’ai été menée par le bout du nez. J’adore ça !

J’ai beaucoup aimé ce thriller addictif, glauque, sombre et violent. Le rythme monte crescendo et captive très rapidement le lecteur. Le suspense et la tension sont très bien maîtrisés. Certes, c’était assez dur, sexuel et dérangeant, toutefois je n’ai pas eu un blocage comme avec certains romans policiers… Si vous aimez les polars qui vous malmènent, vous tiennent en haleine et qui ne vous épargnent aucun détail, je ne peux que vous conseiller de foncer ! Pour ma part, cela fait le second ouvrage de Julia M. Tean que j’apprécie. J’en suis donc ravie et espère continuer à être conquise par ses œuvres. Merci aux éditions Rebelle pour cette lecture très prenante ainsi que leur confiance pour ce Service Presse.

.

logo rebelle éditions

.

Citations

J’ouvris les yeux. Il était là, penché au-dessus de moi. Splendide. J’étais totalement scotchée, subjuguée, apeurée. Nom d’un chien, ce mec avait tout pour lui, et en même temps, cela le rendait d’autant plus dangereux. N’importe quelle nana aurait été séduite par un regard aussi profond, d’un bleu pétillant qui semblait me détailler jusqu’au fond de mon être. Un regard aussi incisif et brutal que la lame qu’il devait avoir utilisée pour assassiner ma sœur. Je n’avais aucune certitude quand à sa culpabilité. Néanmoins, à cet instant précis, face à la beauté farouche de ses traits presque adolescents, une idée effroyable prit possession de ma raison. S’il était l’assassin de ma sœur, j’allais tout faire pour le découvrir, et l’assassiner à mon tour. La vengeance. C’est elle qui me faisait vivre. J’avais totalement occulté cette partie de ma personnalité, mais j’étais décidée ; si cet homme avait arraché le visage de ma sœur, il allait morfler. Et moi aussi. Il me suffisait de plonger mes yeux dans l’abysse glacé de son regard pour comprendre que cet homme était froid, méthodique, dangereux, et en même temps, d’une sensualité perverses. J’étais presque… charmée ? Bordel ! Ma sœur avait bon goût quand elle le voulait !

—————

Une chose était sûre : je l’aimais, et cet homme ne pouvait être l’assassin de ma sœur. Enfin, c’est ce que mon cœur me disait. Et le cœur d’une femme est souvent incroyablement con.

—————

Les traits de Romuald s’adoucirent. Il semblait intrigué, perplexe, réalisant certainement que ma venue ici n’avait aucun rapport avec nos perpétuelles engueulades. Je ne saurais comment l’expliquer, mais depuis longtemps, Romuald m’avait dans le nez, et, venir ici c’était comme entrer dans la gueule du loup. Un loup que j’aurais aimé emmener dans les bois pour jouer au petit chaperon rouge quelques années auparavant.

.

Ma note

  5/5

.

challenge abc

Publicités

7 réflexions au sujet de « « Jeux doubles » de Julia M. Tean »

  1. Perso j’avais pas trop accroché au premier tome d’Angela mais c’était la première édition alors il y avait quelques coquilles et incohérences qui n’avaient pas facilitées ma lecture :/ Mais Jeux doubles pour le coup ça a l’air bien trop violent pour moi mdr. Faudrait peut être que je tente Lune Rouge du coup ^^
    Kin

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s