BD·Romans policiers / Thriller

« Watertown » de Jean-Claude Götting

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : Watertown
Auteur : Jean-Claude Götting
Genre : Bande dessinée ados-adultes / Polar
Editeur : Casterman

résumé du livre

La dernière fois que je vis Maggie Laeger, c’était un lundi matin. Je passais comme à mon habitude dans la pâtisserie de Monsieur Clarke pour y acheter un muffin que je mangerais sur le chemin du bureau. Lorsqu’en payant, je lançai « À demain Maggie », elle répondit : « Non… Demain je ne serai plus là. »

.

Ma critique

Je dois reconnaître que cette BD ne m’attirait pas trop : la couverture n’est pas forcément dans un style que j’apprécie et je préfère le genre polar en roman plutôt qu’en bande dessinée… Mais mon travail m’a amené à la découvrir. Je dois reconnaître que j’ai été agréablement surprise. L’enquête est plutôt bien menée et j’ai pris plaisir à essayer de découvrir la vérité aux côtés de Philippe Whiting, un simple employé dans un cabinet d’assurances. Watertown Jean-Claude GöttingBien qu’il ne soit pas du métier, Philippe va véritablement s’investir dans son enquête, quitte à presque s’oublier lui-même. Les pistes le poussent à faire des recherches dans les archives, à questionner des habitants ou à fouiller dans ses souvenirs ou le passé de certains… Que finira-t-il par trouver ? Pourquoi les autorités comme le shérif Waldrop lui interdisent d’importuner autrui ou de faire sa propre enquête ?

Je dois avouer que la fin est surprenante : je n’avais rien vu venir, sans doute parce que j’étais trop focalisée sur certaines pièces à conviction ? (Il faut également dire que je m’attendais à un mobile plus sanglant…) Ainsi, si de prime abord, je n’ai pas du tout adhéré au coup de crayon, l’intrigue m’a relativement satisfaite. C’est bien ficelé et cela peut certainement plaire à de grands ados ainsi qu’à des adultes. De plus, « Watertown » a l’avantage d’être un one-shot : vous pouvez donc être certain(e) d’avoir le fin mot de l’histoire sans devoir attendre un second tome.

.

Citations

Les coïncidences existent. C’est même pour ça qu’on leur a donné un nom.
—————

J’avais enfin l’impression d’exister.

.

Ma note

♥  3/5

Publicités

Une réflexion au sujet de « « Watertown » de Jean-Claude Götting »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s