BD

« Le sentier des reines » d’Anthony Pastor

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : Le sentier des reines
Auteur : Anthony Pastor
Genre : Bande dessinée historique
Editeur : Casterman

résumé du livre

Savoie 1919. Blanca et Pauline ont attendu toutes la guerre le retour de leurs hommes. Lorsqu’ils rentrent enfin, miraculeusement sains et saufs, c’est pour périr aussitôt dans une avalanche. C’en est trop, elles décident de quitter leur montagne, emportant avec elles Florentin, un orphelin de 11 ans. Commence alors une grande aventure, et, à travers elle, une véritable interrogation de la condition des femmes dans cette époque charnière des années 1920. Le chemin sera initiatique, de manière totale et profonde; le parcours : social, politique, spirituel et humain.

.

Ma critique

J’ai lu cette BD suite aux conseils d’une connaissance qui l’a presque qualifiée de coup de cœur. Je dois reconnaître que les illustrations sont vraiment superbes ! L’auteur a un style particulier où on voit ses coups de crayon. Pourtant, au début, j’avais un peu de mal avec ce style, notamment à cause des visages taillés à la serpe (ex : Bianca). Cependant, une fois habituée, je me suis laissée envoutée par ce périple au gré des éléments.Le Sentier des reines Anthony Pastor Il y a une très belle gestion des couleurs et des décors. Cela donne des ambiances particulières et on prend plaisir à scruter chaque page. J’ai beaucoup aimé les planches mettant en scène les tempêtes enneigées ou les pluies torrentielles. De plus, les scènes d’action sont également bien retranscrites. Une merveille !

L’histoire est également très prenante. Suivre ce petit trio m’a plu. Bianca, Pauline et Florentin sont très courageux ! D’autant plus qu’ils sont traqués par Arpin, un poilu qui veut récupérer une montre coûte que coûte. Cet homme n’a aucun remords à poursuivre le groupe, à les agresser ou à les piller en pleine nuit… À chaque fois que Bianca et sa troupe arrivent à le semer, Arpin parvient à les retrouver. Véritable chien de chasse, il ne lâchera jamais l’affaire et se montrera de plus en plus dément ou violent… On a là un road-trip plein d’émotions, de féminisme et de rebondissements dans un contexte d’après-guerre.

Si vous aimez les BD sur un fond historique, celle-ci peut vous plaire. Par contre, le style de dessin peut rebuter, en particulier à cause des visages. De ce que j’ai vu dans les avis, c’est surtout les illustrations qui ont suscité le débat. Comme moi, l’ensemble des lecteurs ont tout de même été happés par l’intrigue et par ce voyage. Enfin, je tiens à mentionner les quelques pages annexes que l’on trouve en fin d’ouvrage qui sont très intéressantes. On y trouve quelques recherches de l’auteur, des esquisses et des photos. C’est un petit plus très appréciable qui complète assez bien le récit.

.

Citations

Merde, c’est vous qu’on aurait dû envoyer au front. Vous êtes aussi endurantes que les plus coriaces des chasseurs alpins.

—————

C’est la guerre, la coupable. C’est la guerre qui nous a rendu les hommes à moitié eux-mêmes.

—————

Depuis un moment, j’ai l’impression que les sapins nous observent. Mais ils ne peuvent pas faire ça, à moins que quelqu’un ne leur prête des yeux.

.

Ma note

♥  4/5

TGWE

Publicités

2 réflexions au sujet de « « Le sentier des reines » d’Anthony Pastor »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s