BD·Horreur

« La mort et le mourant » (Zombies T0) d’Olivier Peru et Lucio Alberto Leoni

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : La mort et le mourant (Zombies T0)
Auteurs : Olivier Peru et Lucio Alberto Leoni
Genre : Bande dessinée / Horreur
Editeur : Soleil

résumé du livre

Rien n’arrête les morts qui marchent. Ville par ville, ils avancent et dévorent les vivants. La pandémie qui a emporté les pays pauvres se répand maintenant sur le reste du monde. Cependant, les nations développées ne prennent pas la réelle mesure du danger.

.

Ma critique

Voici un joli cadeau de ma petite sœur qui me sait mordue de zombies ! Bien que je connaisse cette saga de nom, j’avoue que je ne l’ai jamais lue ou feuilletée en librairie. Ce fut un tort, car j’ai passé un très bon moment ! Les dessins me plaisent énormément : les zombies sont répugnants à souhait, les personnages sont joliment réalisés, les couleurs bien gérées et certaines pages fourmillent de détails ! Zombies, tome 0 : La mort et le mourant Olivier Peru et Lucio Alberto LeoniMais les graphismes ne sont pas les seuls à m’avoir conquise ! Il y a également le scénario plutôt original et assez drôle puisque l’on se retrouve aux côtés de Serge Lapointe qui joue Rick dans une série bien connue… Le pauvre homme était en plein festival d’horreur en Russie où de véritables débordements avec des morts-vivants ont lieu ! Le clin d’œil à The Walking Dead et la mise en abîme sont bien vus. J’ai trouvé l’idée vraiment sympathique.

Au départ, on va suivre Serge, deux gérants du festival ainsi qu’une femme avec qui il a couché et qu’il prend sous son aile même si elle s’est fait mordre… Parallèlement, on va suivre Anna et sa baby-sitter qui tentent de survivre comme elles le peuvent. Ces deux groupes vont finir par se rencontrer… Hélas, les forces militaires ont du mal à contenir l’infection. Mauvaise organisation ? Manque de soldats ? Zombies en surnombre ? Foule ingérable ? Blessures/Morsures cachées ? Difficile à dire… Le fait est que les choses se compliquent petit à petit pour les rescapés. Bien que l’on soit dans un scénario assez classique, j’ai trouvé cet ouvrage prenant. Il m’a donné envie de découvrir la suite ! Ce fut donc une belle mise en bouche où j’ai pu découvrir Serge, un antihéros intéressant puisqu’il est imbu de lui-même et habitué à la célébrité ou à ce qu’on soit aux petits soins avec lui. Si pendant un instant, on croit qu’il va devenir le héros qu’il est dans sa série, son naturel revient malheureusement au galop ! La BD nous offre d’ailleurs une conclusion poignante…

Bref, une saga qu’il me tarde de lire, d’autant plus que le scénario est signé Peru, un auteur que j’ai adoré avec « Martyrs » et qu’il me tarde de mieux découvrir avec « Druide » qui a atterri dans ma PAL au début de l’année 2017…

.

Citations

Depuis ce matin, je me dis que je vais mourir… J’attends que le film de ma vie défile sous mes yeux…

—————

– J’ai toujours rêvé de devenir un héros.
– T’es trop gros pour être un héros. Laisse tomber la batte et grimpe !
– Je suis pas gros ! Je suis appétissant !

—————

Il n’y a que des enfoirés qui peuvent survivre à cette merde. Les gens biens meurent en sauvant ceux qu’ils aiment. Quand ce virus aura tout bouffé, le monde sera peuplé de gens comme moi.

.

Ma note

  5/5

Publicités

6 réflexions au sujet de « « La mort et le mourant » (Zombies T0) d’Olivier Peru et Lucio Alberto Leoni »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s