Romans policiers / Thriller

« La voie du loup » de Beth Lewis

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : La voie du loup
Auteur : Beth Lewis
Genre : Thriller
Editeur : Bragelonne

.

résumé du livre

Elka n’a aucun souvenir de sa vie d’avant. D’avant le Grand Basculement qui a renvoyé le monde à la vie sauvage et restauré la loi du plus fort. Recueillie à l’âge de sept ans par Trappeur, un chasseur solitaire, alors qu’elle errait affamée, elle a appris à survivre dans la forêt. Mais Trappeur dissimule un horrible secret. Trappeur est un tueur. Un monstre qui n’a jamais laissé aucune proie s’échapper. Maintenant qu’elle le sait, Elka décide de s’enfuir. Armée de son seul couteau, traquée par le prédateur qui l’a élevée, elle part vers le Nord, à la recherche de ses vrais parents. Son voyage au cœur des ténèbres commence, hanté par les souvenirs qui lui reviennent peu à peu. Féroce et vulnérable à la fois, indomptable et sensible, Elka n’est peut-être pas celle qu’elle croit.

.

Ma critique

Une aventure intéressante, une nature hostile et sauvage, une héroïne à laquelle on s’attache facilement, des rencontres plus ou moins amicales et un chasseur psychopathe… C’est à peu près ce qui vous attend avec « La voie du loup » ! Quelle joie j’ai ressenti lorsque j’ai vu que j’avais été sélectionnée pour ce roman dans la dernière Masse Critique ! Il s’agissait d’un livre que je souhaitais m’acheter si je n’avais pas eu cette opportunité. En effet, la quatrième de couverture avait retenu mon attention, puisqu’elle parlait de monde post-apocalyptique, de survie, de loup et de suspense.Beth Lewis La voie du loup Même si toutes mes attentes n’ont pas été satisfaites, j’ai adoré cette lecture que je vous recommande vivement ! Elka est une héroïne qui m’a beaucoup plu : elle m’a fait songer à Trèfle dans « Enclave« . Elle aussi est une adolescente qui ne connaît pas grand chose à la vie si ce n’est la survie à l’aide d’un poignard. Elle sait se battre, chasser, survivre en pleine nature, … Mais à côté de ça, elle ne connaît rien aux émotions. Elle est naïve, illettrée et découvre tout au fil de son voyage. Comme Trèfle, elle va apprendre à lire, à faire confiance aux autres et va devoir mettre de l’eau dans son vin pour calmer son caractère explosif. Sa rencontre avec Penelope va la changer. J’ai beaucoup aimé suivre ce tandem et le voir évoluer. C’est une belle amitié qui se tisse au fil des pages et qui paraît très crédible. D’ailleurs, les deux demoiselles semblent assez « humaines ». Je ne les trouve pas stéréotypées.

En revanche, l’un de mes regrets concerne l’univers post-apocalyptique : on ne sait pas grand chose sur ce changement de notre époque à celle dans laquelle évolue les personnages. Certes, plusieurs informations tombent au compte goutte, mais cela reste peu développé. J’aurais souhaité que l’auteure étoffe davantage son univers, quitte à basculer dans la science-fiction. Là, on est dans un monde qui ressemble beaucoup au Far West, avec des trappeurs, la ruée vers l’or, les pendaisons lorsque l’on est un bandit, un médecin par village, les maisons closes, les coups de fusil en guise de menace, … Étant donné que j’apprécie cette ambiance, cela ne me dérange pas. Cependant, je ne sais pas si les mordus de post apo’ s’attendront à cela… Ma seconde déception concerne Loup, que j’aurais souhaité voir un peu plus. Il apparaît plus comme un compagnon de passage… Par ailleurs, le rythme est bizarrement géré. Le début a été incroyable : le lecteur se retrouve directement dans l’action. La narration est simple, directe, incisive et haletante. J’ai été captivée dès le premier chapitre. Mais, c’est à partir du moment où Elka a dû fuir celui qui l’a élevée que le rythme m’a un peu chiffonnée… Parfois, les chapitres sont bourrés de rebondissements, de tensions et de suspense et, parfois, c’est très très lent, afin de permettre aux personnages d’apprendre à se connaître. Sur le fonds, cela ne me dérange pas plus que cela, néanmoins j’ai trouvé que le récit reprenait toujours le même schéma : rencontre – fuite – rencontre – fuite. C’était un peu lassant… Heureusement, la plume de Beth Lewis et les protagonistes ont su me faire oublier ces quelques longueurs.

Pour un premier roman, je trouve que l’auteure propose un très bon récit ! Les personnages sont intéressants, bien développés et créent des liens entre eux qui paraissent crédibles. De plus, l’ambiance sauvage dans la nature m’a captivée ! Sans parler de celle dans les villes qui m’a fait songer à un film de cow-boys… Enfin, la conclusion du livre me plaît. On est dans du thriller psychologique et on s’en rend bien compte à la fin… Je remercie Babelio et les éditions Bragelonne pour l’envoi de cet ouvrage qui fut une jolie découverte !

.

babelio_mbamci

logo_bragelonne_newai

.

Citations

Un loup en captivité montrera les dents et cherchera à mordre jusqu’à ce qu’il recouvre la liberté, mais, une fois dehors, il suivra son propre chemin dans la neige.
.

—————
.
Je n’aime pas les routes : elles attirent les ennuis et les questions.
.
—————
.
Un loup en captivité montrera les dents et cherchera à mordre jusqu’à ce qu’il recouvre la liberté, mais, une fois dehors, il suivra son propre chemin dans la neige.

.

Ma note

♥  4/5

Publicités

14 réflexions au sujet de « « La voie du loup » de Beth Lewis »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s