Littérature jeunesse·Romances

« Dis-moi si tu souris » d’Eric Lindstrom

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : Dis-moi si tu souris
Auteur : Eric Lindstrom
Genre : Roman ado / Romance
Editeur : Nathan

.

résumé du livre

« Je suis Parker, j’ai 16 ans et je suis aveugle. Bon j’y vois rien, mais remettez-vous : je suis pareille que vous, juste plus intelligente. D’ailleurs j’ai établi Les Règles :
– Ne me touchez pas sans me prévenir ;
– Ne me traitez pas comme si j’étais idiote ;
– Ne me parlez pas super fort (je ne suis pas sourde) ;
– Ne cherchez jamais à me duper.
Depuis la trahison de Scott, mon meilleur pote et petit ami, j’en ai même rajouté une dernière. Alors quand il débarque à nouveau dans ma vie, tout est chamboulé. Parce que la dernière règle est claire : Il n’y a AUCUNE seconde chance. La trahison est impardonnable ».

.

Ma critique

Une jolie surprise ! Contrairement au résumé fort et prometteur, la couverture ne m’attirait pas du tout… C’est sur les recommandations de Mikasa que j’ai finalement tenté l’aventure. J’ai trouvé cette lecture très touchante : je suis passée du sourire à l’inquiétude et ne suis pas restée insensible à ce groupe d’ados. Parker est une héroïne agaçante qui ne plaira pas à tous les lecteurs, toutefois j’étais avertie de son caractère sarcastique et agressif… Je ne me suis donc pas braquée. En fait, j’ai même appris à l’apprécier ! J’ai d’ailleurs pris plaisir à lire ses piques ou remarques acerbes. Être une teigne est sa façon de se protéger : elle est devenue aveugle suite à un accident qui lui a également fait perdre sa mère… Dis-moi si tu souris Eric LindstromLe destin lui a également pris son père, si bien qu’elle a été obligée de s’installer avec sa tante et sa famille. Parker s’est donc forgée une carapace et ne souhaite pas qu’on la prenne en pitié. Ainsi, elle veut être comme tout le monde et ne désire pas être traitée différemment sous prétexte qu’elle est victime de cécité… Je comprends son côté antipathique, moralisateur et cassant… Certes, ce n’est pas forcément une amie que j’aurais dans mon quotidien, cependant en fiction, cela passe assez bien.

Les autres protagonistes sont tous émouvants à leur manière. J’ai adoré plusieurs scènes comme celle du magasin de chaussures, celle de la journée surprise de Scott, celle au stade de course ou encore toutes celles qui mettent en scène TDN (Tête de Nœud) qui est un protagoniste vraiment sympathique. Certes, c’est un roman où il se passe plusieurs banalités d’adolescents, mais c’est justement ça qui m’a plu. Dans une ambiance de fac américaine, on va suivre un groupe de jeunes : ces derniers se disputent, se remettent en question, s’amusent ensemble, … Ils vivent, tout simplement ! C’est d’ailleurs ce qui définit le mieux « Dis-moi si tu souris » : la simplicité. L’histoire et la plume de l’auteur sont simples, sans prétention, fluides et agréables à suivre. La narration m’a plu : j’imaginais assez bien une ado’ parler ainsi. Il n’y a pas beaucoup de descriptions (ce qui est difficile lorsque l’héroïne ne voit pas) et les dialogues occupent quatre-vingt pour cent du récit, mais cela me convient. Mon enthousiasme vient également du fait que la personnalité des personnages est bien travaillée, même chez les personnages secondaires qui gravitent autour de Parker. Je les ai tous adorés sans exception.

Derrière cette histoire d’amour et d’amitié, Eric Lindstrom apporte une jolie leçon de vie sur le sacrifice, la mort, la tolérance et le handicap. Il nous permet de réfléchir sur notre propre comportement face à un aveugle. Et, effectivement, j’ai déjà été confrontée à ce genre de cas : je voulais trop en faire, alors que, j’en suis certaine, cette personne pouvait certainement se débrouiller toute seule… Je pense que Parker m’aurait sévèrement rembarrée face à ma gentillesse/maladresse ! Je suis loin d’être autant à l’aise que Jason… Ni vu ni connu, ce livre permet donc une petite introspection… J’ai été très contente de découvrir ce roman à la fois simple et touchant. Même si certaines scènes sont prévisibles, je pense que cet ouvrage va me marquer tellement il est sympathique. Je ne saurais que vous recommander cette romance qui ne laisse pas le lecteur insensible ! Et si je ne vous ai toujours pas convaincus, je vous conseille de lire la critique de Mikasa (lien).

.

Citations

– Vous voulez que je mette les lacets ?
Il a posé la question. Il accumule les points.
– Donnez-m’en un pendant que vous vous occupez de l’autre.
Je tends la main et un lacet atterrit dedans.
– Ça marche, me dit-il. On fait la course ?
Je ne manque pas d’expérience pour enfiler des lacets, mais comme il travaille ici, il a de bonnes chances de gagner. […] Je finis d’enfiler le lacet.
– Fait ! Vous avez fini ?
– Euhh… Ouuuuais… Ça y est. J’y suis.
– J’ai gagné, pas vrai ?
– Vous ne le saurez jamais.
Ouah. Jouer avec ma cécité d’une manière naturelle, sans méchanceté, au bout de cinq minutes à peine… !
.
—————
.
D’habitude, je porte une veste militaire usée dont j’ai coupé les manches, couverte de badges que mes amies m’ont offerts au fil des années. Avec des slogans du style « Oui, je suis aveugle ! Vous vous en remettrez! » ou « Aveugle, mais ni sourde ni demeurée », et mon chouchou : « Parker Grant n’a pas besoin d’yeux pour lire en vous! » Tante Celia m’a dissuadée de la mettre ce matin en disant que ça déstabiliseraient les anciens de Jefferson, qui ne me connaissent pas. Ils ont visiblement besoin qu’on les déstabilise.

.
—————
.
Être avec toi, c’était comme devenir astronaute du jour au lendemain. Aujourd’hui, tout de suite, sans attendre d’être grand, tu fais ta valise et tu prends l’avion pour la NASA.
.

Ma note

♥  4/5

.

challenge mikasa

Publicités

18 réflexions au sujet de « « Dis-moi si tu souris » d’Eric Lindstrom »

  1. Je suis d’accord avec toi pour la couverture! Et encore tu n’as pas vu le trailer! Il ne donne vraiment mais alors vraiment pas envie… lol. Du coup j’avais commencé ma lecture avec des à priori… et finalement comme je n’attendais rien de ce livre ça a été une très bonne surprise! Tu as raison lorsque tu parles de la simplicité, c’est finalement la simplicité des messages qu’il envoie qui fait que l’on aime ce live.
    Alala la scène au stade de course à la fin…! J’ai adoré !
    Je n’avais pas fait attention qu’il y avait autant de dialogues, c’est un bon point que tu soulignes et c’est vrai. Ça apporte du dynamisme je trouve, surtout que les dialogues sont plutôt bons en général… très bonne critique en tout cas! 😉 et bien sûr contente que tu aies aimé! 🙂 :-*

    Aimé par 1 personne

    1. Omg ! xD Carrément pour le trailer :

      Ca fait gamine et ça ne donne pas du tout envie ! Je comprends que tu aies eu des réserves avant de commencer ta lecture ! (Et que tu aies eu une jolie claque, car c’était bien.^^)
      Ouiiii la scène du stade était vraiment bien ! 🙂 En fait, j’imagine assez bien ce roman adapté en petit film. Je suis certaine que ça passerait bien.
      Tout à fait pour le dialogue/dynamisme !
      Merci à toi pour la découverte ! :* :*

      J'aime

      1. MDR tu l’as mis en lien! Rôôô je viens de le revisionner, et… il est vraiment pourri un truc de fou! (Dsl à la personne qui a bossé dessus). Parker fait gamine tu as raison mais surtout elle fait méga cruche alors que pas du tout!
        Je suis d’accord il serait super sympa en film.
        De rien, avec plaisir 🙂

        Aimé par 1 personne

  2. J’ai toujours entendu beaucoup de bien de ce roman! J’aime bien l’idée d’une héroïne aveugle, ça change, c’est original et ça permet de traiter du handicap (qui ne doit pas être évident, surtout à la période de l’adolescence … ). Je pense que c’est un livre qui pourrait me plaire!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s