Fantastique/Fantasy·Young adult

« Eon et le douzième dragon » d’Alison Goodman

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : Eon et le douzième dragon
Auteur : Alison Goodman
Genre : Fantastique / Young Adult
Editeur : Gallimard

.

résumé du livre

Eon et le douzième dragon commence à la veille de l’extraordinaire cérémonie au cours de laquelle le dragon Rat désignera son apprenti. Chaque année, en effet, l’un des douze dragons énergétiques protégeant le pays choisit celui qu’il initiera à la magie du dragon. Eona, seize ans, s’est durement entraînée pour devenir cet apprenti. Or, seuls les garçons sont élus. Au risque de sa vie, la jeune fille se fait passer pour un adolescent. Confronté à la haine du redoutable seigneur Ido, Eon doit s’engager dans un combat sans merci pour défendre son secret. Un récit haletant, au cœur d’une Chine impériale mythique, où se mêlent amitiés et trahisons, pratiques et puissances magiques.

.

Ma critique

Je n’avais jamais entendu parler de cette saga avant qu’il n’arrive entre mes mains grâce à Mikasa… Je remercie sincèrement cette dernière, car ce fut une lecture fantastique qui est l’une de mes préférées du mois ! D’ailleurs, hormis un surplus d’informations qui peut faire peur au début du livre, je ne vois aucun défaut à ce récit.Eon, tome 1 : Eon et le Douzième Dragon Alison Goodman L’auteure prend le temps de poser son univers sans faire de longueur, les actions sont nombreuses et le mystère toujours présent jusqu’aux dernières pages… Ajoutons à cela des personnages bien travaillés, des secrets, un méchant crédible, un soupçon de féminisme et une jolie plume ! Je ne pensais pas que j’accrocherais autant !

Il faut dire qu’Alison Goodman propose une héroïne qui sort de l’ordinaire : elle est estropiée depuis son plus jeune âge et se fait passer pour un garçon. Elle est à la fois naïve, courageuse, vive d’esprit et forte. Ses traits de caractère ne sont pas poussés à l’extrême comme dans certains romans. Elle apparaît même comme quelqu’un de très crédible et humain. Ainsi, je me suis rapidement attachée à elle. J’ai apprécié la voir évoluer dans le mensonge pour survivre et découvrir une vie bien différente de celle qu’elle avait avant. Au risque de paraître bizarre, j’ai également accroché à Ido, l’un des principaux antagonistes. C’est vraiment une personne rusée, mauvaise, manipulatrice et corrompue. Ses actions et ses envies de pouvoir sont compréhensibles : Ido ne fait pas ça pour s’amuser, il a de sinistres desseins. Pour les réaliser, il n’hésite pas à trancher quelques gorges. J’aime ce genre de personnages malveillants ! Une fiction de ce genre se démarque par son « méchant » et celui-ci m’a plu. D’autres protagonistes comme le maître d’Eon, Chart, Dame Della ou encore Rilla m’ont également conquise.

Les usages de la Cour du Palais sont très intéressants à découvrir aux côtés d’Eon. Très vite, la jeune infirme et le lecteur vont se rendre compte des enjeux ou des intrigues politiques qui grouillent comme un amas de vipères… Toute personne est un point. À croire que chaque rebondissement n’est jamais dû au hasard… Enfin, l’univers de cet ouvrage est réellement très riche : il y a des dragons, une certaine culture, des objets ayant des âmes, etc. C’est un monde très fourni qui baigne dans la culture asiatique et que l’on creuse avec plaisir au fil des pages… Je suis certaine qu’étant donné le talent d’Alison Goodman, cet univers va davantage être développé par la suite et sans décevoir les lecteurs ! En ce qui me concerne, je note dès à présent « Eona et le Collier des Dieux » dans ma wish list et espère l’acquérir bientôt, une fois que ma PAL sera un peu descendue…

.

Citations

Si jamais quelqu’un découvrait ma vraie nature, je ne serais pas seulement marquée au fer rouge de la haine. On me tuerait. Une femme Oeil du dragon semblait une parodie défiant l’ordre du monde.
.
—————
.
Les dieux ne cessent de se rire de nous, répliquai-je. Comment expliquer autrement que l’avenir d’un empire repose sur mes épaules ?

.
—————
.
Quand le soleil et la Lune se lèvent ensemble,
Le Ciel tient la Perle de la Nuit.
L’obscurité apaise la lumière aveuglante
Et la fraîcheur soulage un pays embrasé.
.

Ma note

  5/5

.

challenge mikasa.

TGWE

Publicités

14 réflexions au sujet de « « Eon et le douzième dragon » d’Alison Goodman »

  1. Je ne connaissais pas du tout! Mais c’est le genre d’histoire qui pourrait vraiment me plaire! J’aime beaucoup l’idée de cette héroïne qui se fait passer pour un garçon pour parvenir à ses fins (ça rappelle une certaine Mulan 😉 ) puis les dragons, les mystères ça m’attire! J’en prends note 😉

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai lu ce livre il y a un bout de temps, mais les personnages et l’histoire sont restés dans un coin de mon cerveau et je me souviens avoir adoré !! Ta chronique me donne même envie de relire ce premier tome x) D’ailleurs, il faudra que je lise la suite aussi^^’

    Aimé par 1 personne

  3. Je connais ce livre depuis 3ans déjà, et je n’ai jamais pi me lasser de le lire et le relire. Malheureusement, après un certain incident, e ne l’ai plus en ma possession et cela me désole.
    J’aimerai bien que par la suite, il y ai un film dessus. Et tu m’as appris une chose : qu’il y a une suite. En même temps, avec la fin emplie de mystère à la fin, il ne pouvait en être autrement.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s