Fantastique/Fantasy·Romans

« Morwenna » de Jo Walton

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Morwenna »
Auteur : Jo Walton
Genre : Roman adulte / Fantastique
Editeur : Denoël

.

résumé du livre

Morwenna Phelps, qui préfère qu’on l’appelle Mori, est placée par son père dans l’école privée d’Arlinghust, où elle se remet du terrible accident qui l’a laissée handicapée et l’a privé à jamais de sa sœur jumelle, Morganna. Là, Mori pourrait dépérir, mais elle découvre le pouvoir des livres de science-fiction. Delany, Zelazny, Le Guin et Robert Silverberg peuplent ses journées, la passionnent. Un jour, elle reçoit par la poste une photo qui la bouleverse, où sa silhouette a été brûlée. Que peut faire une adolescente de seize ans quand son pire ennemi, potentiellement mortel, est une sorcière, sa propre mère qui plus est ? Elle peut chercher dans les livres le courage de se battre.

.

Ma critique

Bon… Encore un ! C’est une période assez creuse côté lecture… Je suis désolée de ne partager que des critiques mitigées ou négatives en ce début avril, mais le hasard a voulu que j’enchaîne des romans qui ne correspondent pas à mes goûts. Cela arrive, surtout lorsque l’on sort de ses habitudes de lecture grâce à des challenges ou des clubs littéraires. « Morwenna » a été emprunté à la médiathèque dans le cadre du Challenge Printemps Elfique. couv68463279Bien que l’on ne soit pas dans un monde fantastique, j’aimais la façon dont les fées étaient abordées dans la quatrième de couverture : pour faire le deuil de sa jumelle, Mori s’invente un monde magique peuplé de sylvains et de fées… L’idée était vraiment bonne, toutefois j’ai rapidement constaté que les fées sont relayées au second plan. Certes, elles sont présentes au fil des pages, mais cela reste assez ponctuel. Ces créatures parlent très peu et conversent souvent en quelques mots, ce qui peut paraître incohérent. Elles se laissent surtout observer… Du moins à ceux qui savent les voir ! Tout le monde ne fait pas attention à elles et certains ne le peuvent plus ! C’est le cas de tous ceux qui ont les oreilles percées (pas de chance, c’est mon cas ; je ne pourrais plus les voir !). Mori est persuadée que sa mère est une sorcière qui lui veut du mal. Il faut dire qu’envoyer des photos de famille en brûlant la tête de sa fille n’est pas la meilleure manière d’attirer sa sympathie… La petite héroïne est également convaincue qu’elle peut faire de la magie, comme sa mère… Toutefois, j’ai plutôt tendance à penser que le hasard a bien fait les choses !

Ce qui m’a dérangée, c’est que l’on est plus dans un journal intime que dans du fantastique. En effet, Mori va tenir son journal pratiquement tous les jours depuis qu’elle est entrée dans l’école privée d’Arlinghust. Elle y couche son quotidien : ses journées, ses réflexions sur le sexe, les liens qu’elle tisse avec autrui, son handicap, sa grande famille (surtout au début où on a vraiment l’impression d’être face à un arbre généalogique dont on a que faire) et, surtout, ses lectures ! Bon sang, j’ai cru que j’allais reposer mon livre plus d’une fois. Je comprends que l’auteure soit fan de SFFF, mais c’est trop ! Mori va lister toutes ses lectures… Et, étant donné qu’elle ne fait que ça de ses journées, je peux vous assurer que la liste est longue ! Je pense qu’il y a entre cinquante et cent références ! Certes, j’ai pu noter quelques titres ou des auteurs qui valaient le détour, mais tout de même, c’est vraiment pesant. Ça alourdit la lecture qui n’était déjà pas très intéressante, car il ne se passe rien. C’est le quotidien d’une jeune fille fan de littérature qui s’identifie beaucoup à ses personnages de roman. Elle ne vit rien d’exceptionnel si ce n’est intégrer un club de lecture dans la bibliothèque de la ville… Cette absence d’intrigue et ce surplus bibliographique m’ont paru très ennuyeux. Ça été vraiment difficile de rentrer dedans, mais tout le reste a également été laborieux ! Je m’attendais à autre chose et à une analyse du handicap et du deuil plus émouvante. Un peu comme « Le brûleur d’étoiles », j’ai mis la barre trop haute. Avec deux prix à son actif et des critiques souvent excellentes, « Morwenna » avait tout d’attrayant ! Quel dommage que le charme n’ait pas opéré !

Je n’ai pas abandonné car j’avais envie de savoir s’il y allait avoir de l’action parmi ces 334 pages… Mais non… Cette lecture n’a pas répondu à mes attentes. Hormis la fin symbolique qui est pas mal et la relation attendrissante entre Mori et Wim, j’ai été déçue. À mes yeux, cet ouvrage est un ovni qui plaira peut-être aux amoureux du Livre et de la SF qui ne recherchent pas de l’Aventure ou du suspense, mais plutôt du calme, de la poésie et des métaphores. Ce n’est pas pour moi… Au moins, avec toutes les références qui ont été inscrites, j’ai dorénavant quelques pistes pour de prochaines lectures…

.

challenge-printemps-21

.

Citations

Je l’ai regardé. Un beau garçon comme ça, en chemise rouge à carreaux, qui lisait, réfléchissait et parlait de livres, c’était plus rare qu’une licorne.
.
—————
.
Ceci n’est pas une belle histoire, et ce n’est pas une histoire facile. Mais c’est une histoire qui parle de fées, donc sentez-vous libre de penser que c’est un conte de fées. De toute façon, vous n’y croyez pas.

.
—————
.
La magie n’est pas mauvaise en soi. Mais elle semble faire terriblement de tort à ceux qui la pratiquent.
.

Ma note

♥  2/5

Publicités

27 réflexions au sujet de « « Morwenna » de Jo Walton »

      1. Je l’ai terminé la semaine passée ! Mon avis est un peu nuancé, j’ai aimé le traitement de la magie et j’ai moins aimé le côté très lent et sans rebondissements.. par contre l’auteure a l’air super rigolote, d’après les interviews que j’ai regardées, et j’ai quand même envie d’en lire d’autres 🙂 Et je pense relire celui-ci quand j’aurai gonflé un peu mon bagage SF, pour mieux comprendre les références ^^ Ma chronique sortira dans la semaine ! 🙂

        Aimé par 1 personne

      2. J’ai aimé la façon dont tu as creusé ta lecture après avoir terminé le livre. Oui, aux Imaginales, l’auteure était sans cesse tout sourire ! Cela faisait plaisir à voir. Donc je confirme le « rigolote ».
        Tout à fait : son ouvrage permet de découvrir plein de références.

        Aimé par 1 personne

  1. Ah mince, je suis désolée pour toi que ça n’est pas été une lecture plus sympa!!!!Je suis quand même super curieuse de me faire mon avis, depuis que tu m’en a parlé…Je note le peu d’actions qui risque aussi de me le faire moins l’apprécier, mais bon, la poésie j’adore….;)
    Merci pour cette jolie idée de lecture pour notre petit challenge Printemps elfique!!!!;)

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, dommage. Si tu aimes la poésie et le lis un jour, je serais curieuse de voir tes ressentis et ravie d’en discuter avec toi ! ^^

      Avec plaisir ! Même si les lectures ne me plaisent pas toujours, au moins j’essaye et découvre de nouveaux genres.^^ Mes deux prochaines lectures elfiques devraient être « Entre l’elfe et la fée » et « Un palais d’épines et de roses ». J’ai hâte de découvrir ces deux titres ! 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. Oui, étant fan aussi de La belle et la bête, je n’ai qu’une hâte le lire!!!!Très impatiente de voir ce conte revisité à la sauce elfique en plus, je crois qu’il est fait pour nous celui ci!!!!;)

        Aimé par 1 personne

  2. Bon du coup je ne serais pas non plus convaincu par ce roman … Je me serais attendu à ce que côté fantastique soit plus mis en avant … Le côté vie quotidienne plate ne m’attire pas vraiment, sans compter tout ce que tu décris qui alourdis le roman … Je passe mon tour!

    Aimé par 1 personne

  3. Dommage que tu n’aies pas davantage apprécié ! Je me le garde pour la session 2018 du Challenge Printemps Elfique car il m’attire énormément. Je pense pouvoir me compter parmi les amoureux du Livre et de la SF, qui savourent la poésie et les métaphores !
    Merci pour cette intéressante chronique 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s