Romans

« La variante chilienne » de Pierre Raufast

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « La variante chilienne »
Auteur : Pierre Raufast
Genre : Roman contemporain
Éditeur : Alma

.

résumé du livre

Il était une fois un homme qui rangeait ses souvenirs dans des bocaux. Chaque caillou qu’il y dépose correspond à un évènement de sa vie. Deux vacanciers, réfugiés pour l’été au fond d’une vallée, le rencontrent par hasard. Rapidement des liens d’amitiés se tissent au fur et à mesure que Florin puise ses petits cailloux dans les bocaux. À Margaux, l’adolescente éprise de poésie et à Pascal le professeur revenu de tout, il raconte. L’histoire du village noyé de pluie pendant des années, celle du potier qui voulait retrouver la voix de Clovis dans un vase, celle de la piscine transformée en potager ou encore des pieds nickelés qui se servaient d’un cimetière pour trafiquer.

.

Ma critique

Voici un livre que je n’aurais jamais emprunté si on ne m’en avait pas parlé : le résumé n’était pas très attractif et la couverture dénuée d’illustration ne me tentait pas… Et pourtant, une fois qu’on lit les premières lignes, on est directement happé par cette histoire atypique. couv12364631Dans ce huis clos, on va apprendre à connaître Margaux, Pascal et Florin. Ces trois personnages sont tous touchants à leur manière. Margaux est une adolescente douée pour l’écriture, en particulier la poésie. Elle a subi deux traumatismes et cherche à se changer les idées… Pascal est l’un de ses professeurs. Celui-ci l’a emmenée sans prévenir sa famille… Son passé m’a grandement touchée et dégoûtée. Même s’il n’est pas responsable de ce que ses parents ont fait, il m’a émue… Mais celui qui m’a le plus marquée, c’est bien Florin, un homme dont les souvenirs sont conservés dans des pierres. En effet, afin de ne pas perdre la mémoire, Florin prend toujours un caillou afin de mémoriser l’instant et de ne pas oublier. Ses souvenirs, il les a gardés dans des bocaux étiquetés par année. Alors, quand il fait la rencontre des deux voyageurs, il leur raconte… Et on s’y croit ! Au fil des histoires, je m’imaginais avec un eux, un verre de rouge à la main, à observer et à écouter…

Que ce soient ceux de Florin ou des deux autres personnages, plusieurs récits m’ont beaucoup plu. J’ai particulièrement aimé le coup de la piscine/potager (mon histoire favorite), celle de Jeanne d’Arc, celle du diamant qui fond et celle des fossoyeurs. Ces textes m’ont étonnée, rebutée, fait frémir et sourire ! Les protagonistes ont vécu des choses terribles… Un petit panel d’émotions m’a assaillie. Pourtant, ce n’est pas un livre où il y a de l’action ! Ce ne sont que des histoires ou des anecdotes : celles des protagonistes ou de leur entourage. Il n’y a pas de suspense ou de magie… Et avec ça, Pierre Raufast réussit à nous captiver. Chapeau… Je ne m’y attendais pas du tout ! On sent que l’auteur est un amoureux des livres, de la poésie et de la vie. On a là un beau récit surprenant, drôle, insolite, sombre et délicat !

.

Citations

Vous croyez que c’est ce que vous gardez qui vous fait riche. On vous l’a dit. Moi je vous dis que c’est ce que vous donnez qui vous fait riche.
.
—————
.
Un cimetière, c’est comme une bibliothèque remplie de vieux livres dont on aurait perdu la clef. C’est le drame d’Alexandrie dans chaque ville. D’ailleurs, en Afrique un proverbe dit : « Quand un vieillard meurt, c’est une bibliothèque qui brûle. »

.
—————
.
Les « si » sont des carrefours invisibles dont l’importance se manifeste trop tard.

.

Ma note

♥  4/5

Publicités

14 réflexions au sujet de « « La variante chilienne » de Pierre Raufast »

  1. Pluie de mots a ôté les mots de mon clavier, le roman a l’air très beau. J’aime beaucoup ce genre de texte poétique et j’ai très envie de découvrir les personnages. Je le note dans ma trop grosse wish list emprunt. En tout cas, merci pour cette découverte car la sobriété de la couverture m’aurait probablement fait passer à côté de cette histoire.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s