BD·Littérature jeunesse

« L’arche du couchant » (Kalimbo T2) de Didier Crisse et Fred Besson

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « L’arche du couchant » (Kalimbo T2)
Auteurs : Didier Crisse et Fred Besson
Genre : Bande dessinée / Littérature jeunesse
Éditeur : Soleil

.

résumé du livre

La menace de la sècheresse plane sur la savane… La nourriture manque, au point que certains singes ont commencé à se nourrir de viande ! Afin d’éviter des guerres entre clans d’une même espèce, un jeune primate, accompagné du vénérable éléphant Kalimbo, part demander l’aide et la médiation de Malak, le terrifiant chef des gorilles « dos argentés »… Seront-ils à la hauteur de cette mission capitale ?

.

Ma critique

Malgré un premier tome sympathique mais décevant, j’ai décidé de laisser sa chance à « L’arche du couchant ». Cet opus fait référence à la décision de Kalimbo dans la BD précédente ainsi qu’au sauvetage du petit zèbre, toutefois il s’agit bien d’une aventure individuelle qui commence et se termine en une quarantaine de pages. Il est donc tout à fait possible de lire individuellement les tomes.

Cette fois-ci, le vieil éléphant Kalimbo et son ami Mak/Makoussa le lion vont avoir affaire à une affaire au poil ! En effet, un petit singe vient quémander leur aide, car la sécheresse a flétri certains végétaux, ce qui a contraint certains singes de manger de la viande… Ces derniers deviennent agressifs et sont sur le qui-vive, prêts à faire la guerre. Le duo décide donc de partir à la recherche de Malak, un gorille au dos argenté aussi nombriliste que rancunier. Il a grandi avec Kalimbo et ne semble pas lui avoir pardonné certains gestes, même si c’était pour son bien. J’ai trouvé sympathique le fait d’en savoir un peu plus sur l’enfance de ce gros pachyderme râleur. couv56286623D’ailleurs, il forme un duo agréable à suivre avec Mak : ils se chamaillent, s’envoient des piques bien placées, cependant ils s’apprécient. Un autre tandem, celui des autruches, est également sympathique à suivre. Avec elles, on est plus dans l’absurde, l’humour noir et la débilité. Ce sont pourtant elles qui me plaisent le plus dans cette saga.

Le schéma reste similaire au premier tome : un petit animal sollicite l’aide de Mak et Kalimbo, puis le petit groupe part en voyage en faisant des rencontres. J’ai préféré cette « suite » car l’action s’éparpille moins. Il y a toujours des références aux Disney de notre enfance comme « Le Roi Lion » ou encore « Tarzan » avec Kalimbo qui ressemble à Tantor lorsqu’il doit se baigner et croit voir un serpent. En ce qui concerne les dessins, ils sont toujours aussi jolis. Cette fois-ci, on a quitté les terres sèches de la savane pour aller dans une jungle foisonnante de plantes et d’animaux en tous genres. Le bestiaire est toujours aussi riche et permet de découvrir des animaux peu communs : des oryctéropes, des okapis ainsi que plusieurs espèces de singes.

Cette bande dessinée m’a donc plu davantage, néanmoins je n’ai pas ressenti ce petit quelque chose en la fermant. Ce n’est pas mal, mais sans plus. Je pense que c’est une saga que j’oublierais assez vite… Mais l’important, c’est qu’elle plaise à mes petits lecteurs qui, eux, sont totalement sous le charme ! Il en faut pour tous les goûts et j’aime autant que cette série plaise à ce point aux écoliers fréquentant la médiathèque…

.

Citations

Être aussi bête met à mal la théorie de l’évolution… Il y a belle lurette que vous devriez être éteintes, bécasses. […] On n’arrivera rien avec ces volailles. Quand on a les cuisses plus grosses que la tête, c’est peine perdue.

.
—————
.
– Nous mangerons plus tard, une fois notre mission terminée.
– Oui, bien sûr… Et tu crois que je ne te vois pas toi, en train de boulotter des plantes au fur et à mesure de notre promenade ?
– Mission, Makoussa. Nous sommes en mission ! Et je ne boulotte pas, je goûte à ces plantes étranges pour me faire une idée d’où nous sommes.
– C’est ça… Ben moi, le cuissot du zèbre multigenre m’aurait bien éclairé sur la taille du creux que j’ai dans l’estomac…

.

Ma note

♥  3/5

Publicités

3 réflexions au sujet de « « L’arche du couchant » (Kalimbo T2) de Didier Crisse et Fred Besson »

  1. A la lecture de ton avis sur ce deuxième tome, je suis déjà, à l’image de tes petits lecteurs, sous le charme de la BD 🙂 Mais en ce moment, j’ai vraiment envie de lire des livres avec des animaux alors je pense que je suis dans le parfait état d’esprit pour me laisser séduire par la série.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s