Science Fiction

« La Chute de Reach » (Halo T1) d’Eric Nylund

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « La Chute de Reach » (Halo T1)
Auteur : Eric Nylund
Genre : Science-Fiction
Éditeur : Fleuve Noir

.

résumé du livre

Alors que la redoutable flotte des Covenants sillonne inexorablement l’espace, dans l’intention d’éradiquer l’humanité, la planète Reach est le dernier bastion humain qui ne soit pas encore tombé. Située aux portes de la Terre, Reach est la seule forteresse militaire à pouvoir espérer repousser l’attaque extraterrestre. Mais les défenseurs de la planète ont une autre priorité : empêcher les Covenants de découvrir la localisation de la Terre. Or, Reach abrite un secret très bien gardé : un centre d’entraînement des tout premiers « super-soldats » ayant pour nom de code Spartans…

.

Ma critique

Halo, c’est l’un des jeux favoris de mon conjoint qui ne manque jamais un nouvel opus sur console… Alors, pour lui faire plaisir, je lui avais acheté la saga Halo de Greg Bear qu’il avait adoré. J’ai essayé de m’y mettre à mon tour, toutefois je trouvais cela assez compliqué. Certes, j’avais joué en coopération avec lui sur quelques jeux de la firme, néanmoins la série en roman était tout de même difficile à lire pour moi… D’ailleurs, la critique que j’avais postée sur mon blog et sur Babelio s’était faite à deux mains : celle de mon chéri et la mienne… Et c’est là où Fnitter intervient en me/nous conseillant la saga d’Eric Nylund qui reprend des personnages que je connais, en particulier le super tandem John-Cortana. couv73472424Il a affirmé que c’était plus sympa et il avait entièrement raison ! Certes, il faut quand même connaître un peu l’univers (notamment au niveau des véhicules ou des extra-terrestres), cependant c’est largement mieux que la saga précédente ! Je me suis régalée à découvrir le passé de Spartan 117, alias John. Donc, merci Fnitter !

N’ayant pas encore joué à Halo Reach (mon conjoint souhaite que je pallie bientôt à ce problème), je ne connaissais pas les compagnons de John : Sam, Kelly et les autres ! Or, j’ai été ravie de suivre leurs transformations génétiques, leur rencontre digne de « Naruto » (deux garçons et une fille qui doivent apprendre à coopérer, travailler en équipe et non à être individualiste), leur formation très intense, leur première mission ainsi que les suivantes. Même si j’aurais espéré les voir discuter hors mission ou entraînement, j’ai trouvé leur relation plutôt touchante et crédible. Ils forment un bon trio. Découvrir un peu mieux Cortana, cette IA très spéciale dont les formes ravissent la plupart des joueurs, m’a également fait très plaisir, car j’adore ce personnage. Je ne pensais pas qu’elle avait à ce point un sacré caractère et de la répartie. La découvrir à ses débuts m’a grandement plu…

Il s’agit là d’un très bon ouvrage de science-fiction avec des rebondissements, des échanges militaires, des victoires et des échecs, des batailles dans l’espace ou sur une planète, etc. Les scènes d’action sont toujours très immersives et, même si les dialogues peuvent paraître simples, ils donnent vraiment une pression supplémentaire. J’étais souvent « dans » le récit tellement l’ambiance me plaisait ! Ma partie favorite reste tout de même la formation des Spartans ainsi que leur intégration dans un projet de plus grande envergure… Mais surtout sacrément dangereux ! L’univers de Halo est hyper riche. Ce fut un régal de le retrouver dans ce roman. Il me tarde de découvrir le tome deux et trois qui sont dans ma PAL…

.

challenge abc.

Citations

– Comment devient-on Spartan ? Je veux dire… (Il regarda le sol.) Je veux dire si par exemple quelqu’un veut s’engager dans votre équipe. Comment s’y prendre ?
S’engager ? Le Dr Halsey l’avait choisi lui et les autres Spartans il y avait vingt-cinq ans de cela. Cela avait été un honneur… mais en fait il ne s’était jamais engagé. Et en vérité, il n’avait jamais vu d’autres Spartans que ceux de sa promotion. Une fois, peu de temps après la fin de sa période d’entraînement, il avait entendu le Dr Halsey dire que l’Adjudant-chef Mendez allait entraîner un autre groupe de Spartans. Il ne les avait jamais vus, et n’avait jamais revu l’Adjudant-chef.
– Vous ne vous engagez pas, répondit-il enfin au Caporal. Vous êtes sélectionné.
– Je vois, dit le Caporal Harland en plissant le front. Et bien, mon Adjudant, si un jour on vous le demande, dites-leur de m’inscrire.

.
—————
.
Il est acceptable, dit Mendez, de sacrifier leurs vies si c’est nécessaire. Par contre, il n’est pas acceptable de gaspiller ces mêmes vies. Vous comprenez la différence ?

.
—————
.
Qu’est-ce que réellement l’esprit ? Des intuitions, des raisonnements, des émotions ; nous avons qu’ils existent, mais nous ne savons toujours pas ce qui fait fonctionner l’esprit humain.

.

Ma note

♥  4/5

.

Publicités

Une réflexion au sujet de « « La Chute de Reach » (Halo T1) d’Eric Nylund »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s