BD

« L’Ogre de Sutter Camp » (Undertaker T3) de Ralph Meyer, Xavier Dorison et Caroline Dalabie

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « L’Ogre de Sutter Camp » (Undertaker T3)
Auteurs : Ralph Meyer, Xavier Dorison et Caroline Dalabie
Genre : Bande dessinée
Éditeur : Dargaud

.

résumé du livre

Jonas Crow n’est plus ce pauvre croque-mort solitaire… même si, lui, aurait bien voulu le rester ! Les deux femmes, Lin et Rose, ont rejoint son équipe. De la douceur dans son monde de brutes ? Pas pour très longtemps… Un ancien colonel lui apprend que « l’Ogre de Sutter Camp est vivant » ! Son passé trouble pendant la guerre de Sécession ressurgit, et Jonas engage alors sa « troupe » dans une chasse à l’homme et à ses propres regrets…

.

Ma critique

Contrairement au second tome, ce troisième volet fait une petite piqûre de rappel afin de présenter les trois protagonistes. Avec du recul, c’est vrai que cela aurait pu manquer pour ceux qui n’enchaînent pas le « Le Mangeur d’or » avec « La danse des vautours ». Les auteurs ont donc bien fait de rectifier le tir avec « L’Ogre de Sutter Camp ». Le récit se déroule un peu plus tard : le trio a appris à arpenter les routes ensemble et semblent avoir des projets pour leur petite entreprise mortuaire… J’ai beaucoup aimé le fait que Crow apprenne à Rose la thanatopraxie et que cette dernière tente, vainement, à lui apprendre les bonnes manières pour ne pas choquer la clientèle. Tout aurait pu bien se passer si les mandataires d’un nouveau contrat n’étaient pas une vieille connaissance du croque-mort… couv28916606En effet, Charley Warwick, un vieil homme, annonce à Crow que l’Ogre de Sutter Camp est toujours vivant… Cette nouvelle va bouleverser le train-train quotidien de l’undertaker qui va décider de partir à la recherche de ce fameux Ogre…

Les auteurs ont su me surprendre avec le personnage de l’Ogre : il s’agit d’un médecin intelligent, rusé, fort, violent, narcissique et qui connaît aussi bien les odeurs que le comportement des Hommes. On a là un très bon rival ! D’ailleurs, pour la première fois, Crow va vraiment se retrouver en difficulté… Il a trouvé son Némesis. D’ailleurs, l’Ogre aussi a un vautour, mais beaucoup plus gros et menaçant ! Le croque-mort aurait-il trouvé son ennemi ultime ? Reste à savoir si c’est un antagoniste de passage ou si c’est LE grand méchant de l’histoire. Une chose est sûre : avec ce qu’il va se passer avec Rose, le lecteur a la tête pleine de doutes ! Et les personnages aussi…

On a là une belle avancée scénaristique qui, bien évidemment, n’exclue pas des batailles, des échanges de tirs, des courses-poursuites dans la nuit et de la manipulation. La sauce prend toujours autant ! Malheureusement, j’ai été un tantinet moins prise avec ce troisième tome. Il y a moins de surprises ou de rebondissements par rapport aux autres volets. J’ai plus eu la sensation d’introduction d’un rival que d’une aventure. Malgré cela, je ne vais pas cracher dans le whisky : c’est de l’excellent travail et Crow me fait toujours autant fondre ! J’ai particulièrement aimé les scènes nocturnes que je trouve très travaillées. Elles dégagent de sacrées ambiances ! Enfin, j’ai apprécié les nombreux croquis, les planches et les dessins proposés en fin d’album. La saga de l’Undertaker est vraiment à découvrir de toute urgence pour tout adepte des histoires du Far West ! À quand la suite ?
. e

Citations

– C’est lui, leur criminel ?!!! Un docteur qui soigne gratuitement les pauvres et les gosses ?
– Si miss Rose connaissait moins le monde des salons et plus rue, elle saurait… Criminels se nourrit avec argent… Monstre se nourrit avec larmes.

.
—————
.

– Combien pèse vautour ?
– Quoi ? Mais je…aucune idée. Pourquoi ?
– Parce que Lin a faim. Si toi saboter encore nouvel enterrement, Lin obligée rôtir Jed.
– Mais Jed, c’est la famille ! Tu ne mangerais pas un vautour ?
– Dicton chinois : « si quatre pattes, deux pattes ou rampe, on peut manger! »
– « Qui sème la menace sur Jed pourrait récolter une balle perdue ! » Dicton de Jonas aux chinoises qui feraient mieux de la boucler.

.

—————
.
N’épargne pas aujourd’hui celui qui voudra encore te buter demain. [Évangile du bon sens selon Jonas.]

.

Ma note

♥  4/5

.

Publicités

3 réflexions au sujet de « « L’Ogre de Sutter Camp » (Undertaker T3) de Ralph Meyer, Xavier Dorison et Caroline Dalabie »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s