Romans·Romans policiers / Thriller

« 11 serpents » de Philippe Saimbert

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « 11 serpents »
Auteur : Philippe Saimbert
Genre : Roman / Thriller / Humour
Editeur : Philippe Salamagnou

.

résumé du livre

La terrible cousine Abeline, aussi riche qu’originale, convie amis et famille dans son domaine pour leur faire une étrange proposition. Elle leur propose un jeu où les participants devront se montrer drôles et machiavéliques. Elle cédera la moitié de sa fortune à celui ou celle qui remportera le défi. 11 invités. 11 serpents. Le gagnant sera celui qui mordra le plus fort.

.

Ma critique

Quand une personne décède, c’est, hélas, parfois la course à l’héritage dans certaines familles… Mais je n’avais encore jamais lu ou vu une proposition aussi atypique pour rafler une succession ! Dans cet ouvrage, la riche cousine Abeline, va proposer à ses proches un étrange petit jeu consistant à surpasser l’autre en terme de méchanceté : le plus tordu et sadique gagne ! On se retrouve vraiment face à une ambiance loufoque, surprenante et originale. Les critères pour gagner des points sont totalement insolites ! Sans parler de ces étranges épreuves qui m’ont fait autant sourire qu’Abeline… Cette dernière est un protagoniste haut en couleurs ! Il est d’ailleurs difficile de croire à son personnage tant elle est décalée avec les personnes de son âge, mais je me suis clairement prise au jeu ! couv5409528Pourquoi pas ! Elle a un sacré caractère cette mamie fan de voitures, d’humour noir, d’engueulades et d’heavy metal ! Elle m’a amusée : c’est un bout en train qui croque la vie à pleines dents ! Sans elle, ses idées farfelues ou ses répliques singulières, le récit ne m’aurait pas autant plu ! L’auteur a vraiment de l’imagination…

Pourtant, malgré le côté amusant de ces jeux, j’ai trouvé l’ambiance/la réunion de famille assez sinistre : tout le monde se tire dans les pattes, se compare à l’un ou à l’autre et se jette des piques bien senties ! Je n’aimerais vraiment pas en faire partie… À chaque présentation d’un membre de la famille, je me disais toujours que je comprenais que le narrateur ne rende pas souvent visite à ses proches… En effet, on ne distingue pas un soupçon d’amour ou d’affection à l’horizon !… Alors quand cette course à l’héritage est lancée, on peut s’attendre au pire ! Dès le début, le pauvre Philippe se fait totalement lyncher. Tout le monde est désagréable avec lui, même Lord Chester, un chat de la haute bourgeoisie qui a le luxe de participer à des concours ! On s’habitue à ce que le héros soit un raté, un homme à qui la vie a joué des mauvais tours, un peu le vilain petit canard que tout le monde prend en grappe… Certes, il faisait dans l’humour et semblait le plus lucide de tous, mais en aucun cas je ne le trouvais apte à rivaliser contre certains dont la cruauté était sans limite… Or, certaines actions vont vraiment loin ! Honnêtement, Philippe me faisait de la peine et, au fil des pages, je me demandais ce qu’il allait lui arriver ou comment tout cela allait se terminer pour lui et ses proches… Et bien, sachez que je n’ai RIEN vu venir ! Je suis bluffée par le coup de maître de Philippe Saimbert.

La plume de l’auteur est directe, simple, pleine d’humour et sympathique. On imagine assez bien les scènes, d’autant plus que certains personnages sont très caricaturaux au point que c’en est risible. Les ressentis du narrateur sont également très drôles : il ne dit rien et se laisse faire, mais lui non plus n’est pas tendre ! J’ai d’ailleurs ricané à plusieurs reprises pendant ma lecture… J’ai également apprécié la mise en abîme de Philippe Depondicq (le personnage écrivain) conçu par Philippe Saimbert (l’auteur). De plus, ce dernier se fait même un auto-clin d’œil avec un autre de ses livres (« L’héritage de Tata Lucie »).

« 11 serpents » est une sacrée comédie familiale amusante, noire et cruelle ! Bien que ce roman comporte quelques répétitions, le final explosif a totalement su me conquérir si bien que, rien qu’en écrivant ces lignes, j’ai un large sourire au milieu du visage… Je remercie l’auteur ainsi que le site SimPlement pour ce livre qui détend, amuse et surprend. Parfait pour l’été qui vient !… Mais gare aux vipères, elles savent mordre fort…

.

simplementlogo.

Citations

Un auteur est une éponge qui absorbe tout ce qui passe à proximité. Malheureusement, ces dernières années, j’avais un peu trop essoré la mienne et n’arrivais plus à en tirer la moindre goutte de créativité.

—————

La vie est cruelle, et il faut s’amuser avec elle avant qu’elle ne s’amuse de nous.

—————

Celui qui gagne, c’est celui qui baise en dernier.

.

Ma note

♥  4/5

Publicités

6 réflexions au sujet de « « 11 serpents » de Philippe Saimbert »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s