Fantastique/Fantasy·Littérature jeunesse·Manga

« In Wonderland » de Takahiro Yabuuchi

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « In Wonderland »
Auteur : Takahiro Yabuuchi
Genre : Manga / Fantastique / Littérature jeunesse-ado
Editeur : Nobi Nobi !

.

résumé du livre

Dans l’étrange Pays des Merveilles, Élise est une petite orpheline qui vit seule avec Toto, son loir adoptif. Courageuse, elle travaille dur pour subvenir aux besoins de son petit protégé. Mais elle aimerait bien retourner à l’école, comme les enfants de son âge… Un jour, elle fait la connaissance de Barbara, la vieille tortue bibliothécaire, qui la prend sous son aile. Élise peut donc enfin s’amuser avec ses amies lapines Lily et Annika, et suivre les cours de magie de la duchesse. Quand on vit dans un monde aussi féerique, chaque jour est une aventure !

.

Ma critique

Je continue mon exploration dans la maison d’édition Nobi Nobi ! Hélas, cet ouvrage ne m’a absolument pas passionnée contrairement aux autres mangas que j’ai lus le mois dernier… Dans cet opus, on se retrouve au cœur du Pays des Merveilles où animaux et humains vivent en harmonie. Élise, une jeune orpheline, vit sous la tutelle de Barbara, une gentille tortue bibliothécaire. Cette dernière est le seul personnage qui a su me toucher. En effet, Barbara est d’un naturel calme, attentif, observateur, doux et attentionné. Si elle fait peur aux autres habitants, ce n’est pas le cas pour Élise qu’elle apprécie grandement… Leur relation est pleine de tendresse et les petites histoires de ce gros manga de presque 500 pages la développent assez bien. Par contre, je dois avouer m’être terriblement ennuyée. couv40009911Je ne sais pas à quelle tranche d’âge s’adresse cette œuvre… Sans doute aux jeunes filles, car cela reste très girly avec des belles robes, des amitiés et des récits mignonnets… Mais sans doute pas aux passionnés d’Alice au pays des merveilles.

Ce manga n’a rien à voir avec l’œuvre de Lewis Carroll ! Certes, il y a des clins d’œil comme les lieux, le lapin blanc en retard, le thé des fous ou encore les cartes des gardes de la Reine, mais c’est tout… Hormis Barbara la tortue et Toto le loir apprivoisé (aussi adorable qu’inutile), je n’ai pas adhéré aux personnages, notamment à Élise. C’est dommage, mais j’ai trouvé cette héroïne niaise, maladroite, mielleuse, enjouée, gentille et rêveuse… Je préfère le petit caractère d’Alice et de loin… Lily, l’amie lapine d’Alice est mignonne, cependant elle n’apporte pas grand-chose à l’intrigue…

L’ouvrage est constitué de plusieurs petites nouvelles où l’on retrouve plusieurs personnages (pas toujours Élise, même si elle reste l’héroïne) en train de s’amuser, de discuter, de profiter de la vie, de faire de la magie ou d’aller en classe… Les deux derniers récits permettent d’étoffer le scénario tandis que la fin peut agréablement surprendre… Hélas, j’ai trouvé que c’était trop tard. Ces scènes de vie et de camaraderies m’avaient malheureusement lassée depuis plusieurs dizaines de pages… Quant au coup de crayon, je l’ai trouvé assez irrégulier : parfois, c’était assez brouillon avec des traits partout et, quelques nouvelles plus loin, c’était beau.

Contrairement aux adaptations de manga de chez Nobi Nobi ! qui valent le détour, je ne vous conseillerai pas « In Wonderland »… Mais, avant de conclure, je tiens à signaler que l’une de mes jeunes lectrices qui a emprunté ce manga l’a aimé, tandis que les critiques sur Livraddict sont toutes positives (ce qui n’est pas le cas sur Babelio). Cet ouvrage peut donc aussi bien déplaire que convaincre son public… Reste à voir dans quelle catégorie vous vous trouverez… Pour ma part, je préfère largement le conte original…

.

Citations

Ces grimoires sont très sensibles au bavardage. C’est pour cela qu’il faut se taire dans la bibliothèque.
.

—————
.
N’essaye pas de faire plus que ton âge. L’apparence n’est pas à prendre en compte, chez une enfant. Du moment que tu ne te promènes pas en dessous… Ou que tu ne sautes pas sur les lits.
.
—————
.
Il est impossible de se voir soi-même… dans la vraie vie ou dans les songes…
.

Ma note

♥  1/5

Publicités

6 réflexions au sujet de « « In Wonderland » de Takahiro Yabuuchi »

  1. J’avais vraiment failli craquer, mais les avis mitigés m’avaient un peu refroidie. Je vois que toi aussi tu émets des réserves sur cet ouvrage. Merci pour ton avis d’autant que tu prends le soin d’expliquer les sources de ta déception avec tact 🙂
    Je pense donc que pour ne pas être déçue, je vais prendre l’ouvrage comme un hommage gentillet à Lewis Carroll 🙂 En effet, la fan girl d’Alice en moi pense finalement l’acheter si je le trouve d’occasion à un prix acceptable. Et puis, le livre reste magnifique.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s