Romans

« Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une » de Raphaëlle Giordano

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une »
Auteur : Raphaëlle Giordano
Genre : Développement personnel / Roman contemporain
Éditeur : Eyrolles

.

résumé du livre

Camille, trente-huit ans et quart, a tout, semble-t-il, pour être heureuse. Alors pourquoi a-t-elle l’impression que le bonheur lui a glissé entre les doigts? Tout ce qu’elle veut, c’est retrouver le chemin de la joie et de l’épanouissement. Quand Claude, routinologue, lui propose un accompagnement original pour l’y aider, elle n’hésite pas longtemps: elle fonce. À travers des expériences étonnantes, créatives et riches de sens, elle va, pas à pas, transformer sa vie et repartir à la conquête de ses rêves…

.

Ma critique

Sous les conseils unanimes des blogueurs, de mes collègues et des adhérents de la médiathèque, je me suis lancée dans ce roman de développement personnel… Hélas, je n’ai pas ressenti ce coup de cœur qui hantait les lecteurs me l’ayant recommandé. Certes, c’est une lecture pleine d’optimisme qui permet une introspection de soi-même, toutefois j’ai eu l’impression d’avoir affaire à du Laurent Gounelle pour femmes. En effet, le procédé est le même : on découvre une personne paumée, malheureuse malgré les belles choses qui l’entoure et qui a besoin d’un mentor pour se remettre dans le droit chemin. Ici, c’est Camille, une mère trentenaire ayant perdu sa joie de vivre, qui va rencontrer Claude. Ce dernier se présente à elle comme « routinologue » et lui propose de changer d’état d’esprit afin de vivre pleinement son quotidien. La routine est un sujet qui parle à tout le monde. Un large public de lecteurs devrait donc être intéressé. couv18477167Pour réussir à aller mieux, Camille va devoir effectuer plusieurs tâches, des recherches et réfléchir sur elle, son couple, sa famille, son travail, sa beauté, l’image qu’elle reflète et sa vie. Cela m’a énormément fait songer à « L’homme qui voulait être heureux ». Le schéma est exactement le même…

Les conseils sont très faciles à appliquer cependant, j’ai vraiment eu du mal avec l’héroïne… Cette dernière est naïve, râleuse, larmoyante, assez niaise et ne m’a pas convaincue. À vrai dire, je l’ai trouvée assez fade… Ajoutons à cela que j’ai trouvé que tout s’enchaînait trop vite : chaque action apporte un lotus Charms (Claude donne un lotus de couleur selon le palier d’objectifs atteint), tandis que Camille réussit tout sans l’once d’une difficulté (Le seul échec est cet enchaînement de trois refus de banques… C’est tout !). Hormis le final qui peut surprendre, c’est vraiment cousu de fil blanc, si bien que le texte perd en crédibilité. Il est possible qu’au moment où j’ai eu le livre entre les mains, j’avais trop d’attentes… Hélas, la jolie couverture épurée et le fait que l’héroïne ait à peu près mon âge n’a pas suffi. Dommage !

À la fin de l’ouvrage, on distingue un cahier contenant tous les conseils vus dans l’histoire. Cela permet de l’appliquer soi-même au quotidien. Il y a de belles idées qui permettent de réfléchir sur nos envies, nos projets et nos objectifs dans notre propre vie comme l’a fait Camille… Certaines sont à tester, tandis que d’autres ne m’ont pas convaincue. Certains de ces conseils ne m’étaient pas inconnus… On a donc une lecture en demi-teinte avec un récit simple et facile à suivre, des techniques à appliquer après sa lecture et un arrière-goût de Gounelle trop présent. Si vous n’avez encore jamais lu de livre sur le développement personnel, c’est une première lecture utile que je vous conseille malgré le scénario. Pour les habitués du genre, je ne sais pas si cela vous apportera grand-chose…

.

Citations

Vous ne devez pas faire peser sur votre conjoint la responsabilité de votre bonheur. Il ne doit être dans votre vie qu’une cerise sur le gâteau.
.
—————
.
Aujourd’hui est un cadeau. C’est pour ça qu’on l’appelle « présent ».

.
—————
.
Une routinite aiguë. C’est une affection de l’âme qui touche de pus en plus de gens dans le monde, surtout en Occident. Les symptômes sont presque toujours les mêmes : baisse de motivation, morosité chronique, perte de repères et de sens, difficulté à être heureux malgré une opulence de biens matériels, désenchantement, lassitude…
.

Ma note

♥  3/5

Publicités

14 réflexions au sujet de « « Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une » de Raphaëlle Giordano »

  1. Il est dans ma PAL numérique, mais je ne l’ai pas encore lu, car justement l’aspect trop naïf et les conseils communs me faisaient peur. Si en plus l’héroïne est agaçante…
    Je le lirai quand même, mais c’est vrai qu’ayant lu plus jeune des livres sur le développement personnel, je ne suis pas certaine que ça m’apportera grand chose si ce n’est le plaisir d’une lecture facile à suivre.

    Aimé par 1 personne

  2. Il me tentait beaucoup, je n’ai pas encore lu ce genre de romans et c’est pour cela aussi que j’étais très tentée^^ Mais je pense en lire un autre car même si les conseils ont l’air sympa, l’héroïne ne m’a pas trop convaincue avec ton avis 😛 !

    Aimé par 1 personne

  3. Ce roman est dans ma PAL et il me rend assez curieuse au vu des chroniques que j’ai pu lire à son sujet … Je reconnais que j’ai envie de savoir quels sont les idées développées pour être plus heureux dans nos vies… Puis je ne connais pas non plus Gournelle donc peut-être que j’apprécierais davantage du coup 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s