Coup de coeur·Horreur·Romans policiers / Thriller

« Criminal loft » d’Armelle Carbonel

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Criminal loft »
Auteur : Armelle Carbonel
Genre : Thriller / Horreur
Editeur : Fleur Sauvage

.

résumé du livre

Sanatorium de Waverly Hills. Six hommes et deux femmes, reconnus coupables par la justice américaine et enfermés dans le couloir de la mort. Huit candidats sélectionnés pour participer au reality show le plus brûlant qui ait jamais existé. Chacun d’eux devra vous convaincre qu’il mérite de vivre.

.

Ma critique

Et bien, quelle découverte ! Mélangez la télé-réalité, les malédictions, le suspense ainsi que les serial killers et vous aurez « Criminal loft » ! J’ai vraiment trouvé la lecture est immersive, noire, déconcertante et addictive. En effet, on se prend presque au jeu en suivant ces huit criminels évoluer dans le sanatorium de Waverly Hills : les coups bas fusent, tout le monde se manipule et, parfois, les têtes tombent. Si le nombre de personnages peu surprendre et déstabiliser au départ, on s’y fait peu à peu. Les personnalités de chacun sont rapidement cernées. De plus, les décès aident à réduire le nombre ! En effet, les survivants ont intérêt à rapidement trouver le responsable de ce carnage tout en ne se mouillant pas trop pour ne pas être éliminé par les téléspectateurs… La psychologie des tueurs est à la fois intéressante et effrayante. Bien que l’on devine quel double jeu jouent certains, c’est un régal de creuser le caractère ou le passé de chacun… John est sans conteste le personnage que j’ai préféré… Il est très intelligent, calculateur, sadique, dénué d’empathie, pervers, sanguin, colérique et a beaucoup d’égo. À plusieurs instants, on pense pouvoir s’attacher à lui, toutefois on réalise à plusieurs reprise à quel point il est une personne dérangée et avide de sang. couv33530687Un véritable monstre dénué d’empathie ou même d’émotions… Les autres protagonistes sont également intéressants, que ce soient les condamnés ou l’équipe encadrant l’émission, cependant donner des noms influencerait fortement votre lecture…

C’est grâce à Filoups que j’ai pu lire cet ouvrage : il m’en a parlé et je me suis hâtée de l’emprunter pour le découvrir avec lui tant la quatrième de couverture était prometteuse. J’avais très envie de voir comme Armelle Carbonel allait critiquer ce fléau qu’est la télé-réalité… Quand je vois à tous ces jeunes que je côtoie dans le cadre de mon travail et qui s’identifient à ces « stars » en les imitant dans leurs gestes ou dans leur façon de s’exprimer… Cela m’effraie assez ! J’étais donc curieuse de lire quelque chose parodiant ce sujet en le poussant à l’extrême. Le dernier ouvrage que j’ai lu en rapport avec la télé-réalité était « Phobos », néanmoins c’est tellement soft à côté de ce roman ! Ici, c’est beaucoup plus sombre, malsain et sanglant… La manipulation et le mensonge sont les éléments à prendre en compte pour réussir ! De plus, les profits sont réellement titanesques : la populace s’arrache les pièces à conviction à un prix exorbitant… Mais sommes-nous vraiment loin de tout cela ? Parfois, je me le demande… En plus de la critique, l’auteure parvient à créer une véritable atmosphère surnaturelle en insistant sur les voix, les sons, les fantômes et les légendes qui tournent autour de ce lieu sordide. Cela ajoute une bonne part de mystère… On ne peut nier les nombreux clins d’œil d’Armelle Carbonel aux livres ou aux films d’horreur comme Saw… Cette fameuse voix de l’ombre m’a terriblement fait songer à John Kramer/Jigsaw…

« Criminal loft » a su se démarquer pour son originalité, son huis clos glauque, son scénario bien ficelé (bien que parfois trop prévisible pour Filoups et moi), son côté addictif et son ambiance pesante. L’immersion est telle qu’il est difficile de lâcher son livre ! Les chapitres se dévorent à toute allure, les scènes effroyables se succèdent et on frémit au fil des découvertes ou des réactions de John. On en vient à se demander qui est le plus malsain et voyeur : les psychopathes, les organisateurs, les téléspectateurs ou les lecteurs qui sont autant en haleine que ces personnages de fiction ? Félicitations à Armelle Carbonel pour ce roman que je ne pense pas oublier de sitôt… Et vous, êtes-vous prêt(e) à plonger dans le cauchemar ? Merci encore à Filoups pour cette lecture commune prenante et pour ces échanges quotidiens !

.

—-> Découvrez la critique de Filoups

.

Citations

La suite n’est qu’une succession d’images retraçant nos faits et gestes les plus marquants depuis notre entrée au loft. Des confessions tronquées pour isoler des bribes de phrases qui, sorties de leur contexte, présentent un impact plus percutant ; l’évacuation de Lynda survenue lorsque le système a complètement disjoncté ; le zoom sur son visage déformé par les spasmes, zoom qui vise à ajouter un effet télévisuel obscène. Un procédé efficace destiné à procurer des sensations fortes au public, avide de sensationnel.
.
—————
.
Même les victimes ont leur mode opératoire.
Celle-ci reproduit fidèlement le schéma habituel. Après une tentative avortée de conciliation viennent la colère, puis les menaces. Elles réagissent toutes de la même façon. C’en est presque lassant de constater à quel point elles manquent d’originalité.
.
—————
.
Les téléspectateurs en ont pour leur argent. Et je ne doute pas un instant des sommes considérables que récoltera la chaîne la plus populaire des États-Unis. Ils vont assister à la mise à mort d’un de leurs semblables – qu’ils traitent de monstres pour les dépersonnaliser – dans le décor maléfique d’un vieux sanatorium hanté par des démons plus puissants que les souvenirs : nous.
.

Ma note

  5/5 Coup de cœur !

21 réflexions au sujet de « « Criminal loft » d’Armelle Carbonel »

  1. Le livre me tente depuis sa sortie ayant toujours été très dubitative devant le succès des émissions de télé-réalité. Et tous les points que tu mets en avant (ambiance immersive, psychologie des personnages, côté malsain..) me font penser que ce livre devrait me plaire 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. C’est une très belle critique, je l’ai suggérée à mon amie Angie, en lecture commune ou avec Nadou.
    C’est un livre, que je vais lire c’est certain car ton enthousiasme est contagieux et vous aviez vraiment apprécier votre lecture toi et Filous. J’ai vraiment hâte de découvrir ce roman et cette auteure dont vous vanter le talent. 🙂

    Siabelle

    Aimé par 1 personne

Répondre à Siabelle Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s