Littérature jeunesse·Manga·Science Fiction

« Sword art online Aincrad » T1 de Tamako Nakamura, Reki Kawahara et Abec

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Sword art online Aincrad » T1
Auteur : Tamako Nakamura, Reki Kawahara et Abec
Genre : Manga / Littérature pour adolescents / Science-Fiction
Éditeur : Ototo

.

résumé du livre

En 2022, Kirito, un adolescent sans histoire, se retrouve piégé avec 10 000 autres joueurs dans un jeu en réalité augmentée massivement multijoueurs : Sword Art Online. Pour regagner leur liberté, les joueurs devront compléter les 100 étages qui composent l’Aincrad, leur prison virtuelle. Mais le moindre faux pas pourrait être fatal, puisqu’un Game Over dans le jeu entraînera une mort réelle. Kirito, le joueur solo, se lance dans une course effrénée pour sa survie, dans un monde où l’art de l’épée dicte la loi des plus forts.

.

Ma critique

J’avais beaucoup entendu parler de cet univers grâce aux romans vus lors Imaginales et au film récemment sorti. Mes petits lecteurs réclamant des mangas en rapport avec les jeux vidéo, je me suis dit que cela pouvait être sympathique. Pour ma part, j’ai bien aimé cette lecture qui m’a fortement rappelé la saga de manga Yureka de Hee Joon Son dont j’étais totalement fan lorsque j’étais adolescente… On se retrouve dans un jeu en ligne en immersion complète grâce à un casque. Chacun est libre de créer son personnage et sa classe. Les lecteurs joueurs seront ravis de retrouver les systèmes habituels des MMORPG, car les protagonistes se battent en duel, commercent avec des marchands, font des donjons en groupes, peuvent intégrer une guilde, farment des ennemis pour monter de niveau et possèdent des compétences propres à leur classe. On imagine bien le jeu et on s’y croirait presque ! Hélas, la situation tourne au vinaigre lorsqu’un étrange individu annonce qu’il est impossible de quitter le jeu avant de terminer les 100 niveaux. Les personnages s’effacent pour laisser place aux personnes derrière les écrans. Ils découvrent que s’ils meurent dans le jeu, il en sera de même dans la vraie vie aussi. Pire : personne ne peut intervenir, même si de l’extérieur. couv22537310Le jeu est leur nouvelle réalité. Personnellement, j’aurais totalement paniqué mais, Kirito, le héros, garde la tête haute. J’avais peur de le trouver hautain et insensible, toutefois cela n’a pas été le cas. Dans ce manga, on va suivre Kirito durant plusieurs années en train de jouer. Il va faire la rencontre de plusieurs personnages comme Klein, un newbie qui a débarqué sur le jeu le jour où les règles ont changé, ainsi que la belle Asuna, une joueuse forte, intelligente et respectée par sa guilde.

En plus de leur montée de niveaux, on va suivre l’évolution psychologique des trois personnages qui ont vécu les choses à leur manière et chacun de leur côté. Ils ont tous tenté de résoudre les niveaux du mieux qu’ils ont pu… Des liens vont se créer et on va vite constater qu’Asuna est loin d’être insensible à Kirito… Ce dernier ne reste pas non plus de marbre à son charme. Au programme : des combats contre des monstres immenses et, parfois, des petites situations cocasses comme Asuna qui tombe, poitrine la première, sur le visage de son compagnon… Bien sûr, la demoiselle a de belles formes cependant, on est loin de l’abus de culottes ou seins exagérément gros comme d’autres mangas pour ados. Les auteurs préfèrent privilégier les dialogues entre les protagonistes, l’amitié, l’entraide, l’amour ou encore les batailles très nombreuses. D’ailleurs, j’ai trouvé les planches avec des combats très dynamiques ! Le reste des illustrations est plus ou moins beau. En fait, je les ai trouvées assez inégales selon les pages…

On rentre aisément dans ce manga qui est bien construit et ne perd pas le lecteur, qu’il soit novice dans les jeux en ligne ou non. Dans l’ensemble, on remarque qu’il n’y a pas de sang malgré les morts des joueurs (qui sont souvent suggérées), il y a énormément d’action, un bon rythme et un peu de fan service. Le seul défaut, à mes yeux, c’est la cohérence avec le temps qui doit forcément s’écouler différemment dans le jeu et en réalité, car Kirito et les autres vont rester en ligne plus de deux ans… Il faudra donc savoir comment le héros ne s’est pas fait débrancher par sa famille ou s’est nourri continuellement… (Ou alors, j’ai loupé l’information ?) Je pense que cette lecture passe dès le CM2 et, bien sûr, comblera les ados.

.

ltgwenew.

Citations

Vous êtes bien dans un jeu vidéo. Mais vous n’êtes plus là pour jouer.
.
—————
.
– J’ai vraiment du mal à m’imaginer le dénouement de votre combat… Mais si jamais tu perds, je pourrai dire au revoir à mes vacances. Et en plus, tu seras obligé de rejoindre la guilde…
– Dans tous les cas, le résultat ne me dérange pas…
– Hm ? Qu’est-ce que tu veux dire ?
– Euh… Du moment que je peux rester à tes côtés… Rien d’autre ne m’importe.
.
—————
.
Allez, ce n’est pas comme si notre âme avait été absorbée par ce jeu non plus. Ne t’en fais pas.
.

Ma note

♥  4/5

Publicités

14 réflexions au sujet de « « Sword art online Aincrad » T1 de Tamako Nakamura, Reki Kawahara et Abec »

  1. Lol je me suis posée exactement les mêmes questions que toi lorsque que tu as parlé de plusieurs années au début de ta critique. Je me suis tout de suite dit « mais comment font-ils pour rester connectés plusieurs années sans s’alimenter? » Dommage qu’il n’y ait pas de réponse à cette question… peut-être plus tard dans la série…?

    Aimé par 1 personne

    1. C’est clair ! En fait, oui et non…. mini spoil : dans le T2, on le voit sous perfusion, mais ça n’explique pas qui vient s’occuper de ses déjections et qui lui a mis la perf’ sans penser à débrancher ce jeu (car l’extérieur ne sait pas qu’il est prisonnier / sinon coupure de courant xD). Donc non, je continue de me poser cette question, parce que deux ans, c’est long…

      J'aime

  2. Qu’est-ce que j’adore Sword Art Online !! J’ai vue les deux saisons ! lu les manga, les romans, et j’ai même les jeux vidéos ! bientôt je regarderai le film. Pour répondre à ta question sur le fait comment il s’alimente et comment il reste connecter sans que leur proche ne les débranche je peux y répondre mais alors attention ne lis pas la suite si tu ne veux pas savoir haha bon ce n’est pas vraiment un spoil parce que au bout d’un moment on finit par comprendre tout de même

    Après le lancement du jeu et être entrer dans l’Aincrad, le développeur du jeu leur annonce qu’il a volontairement supprimer le bouton de déconnexion. Plusieurs adolescents ainsi que de personne adultes ont donc trouver la mort dans le jeu et dans la réalité, à cause de ce phénomène les médias ainsi que les service de police on très vite fait le rapprochement avec le casque de réalité virtuelle et le jeu en lui même, car toute les personnes à qui cela arriver jouer tous au même jeu donc, ils ont donc tout simplement compris que la cause venais du casque et du jeu et ont donc fait transférer tout les personnes dans un hôpital dans lequel ils sont surveiller et alimenter, nettoyer par les infirmières et les médecins. Avec bien entendu le casque toujours sur la tête et brancher à une prise d’alimentation dans l’hôpital !

    Aimé par 1 personne

      1. Je t’en prie ! Je pense que tu le saura un peu plus tard parce que une partie de l’histoire va y avoir lieu à un moment donner par rapport à Asuna ^^ mais je me fait je risque de te spoiler la par contre haha

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s