Fantastique/Fantasy·Littérature jeunesse

« Coups du sort » (Les orphelins de Windrasor T4) de Paul Clément

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Coups du sort » (Les orphelins de Windrasor T4)
Auteur : Paul Clément
Genre : Fantastique / Littérature ado
Éditeur : Post-Apo Éditions (Auto-édité)
.

résumé du livre

Jusqu’à présent, les orphelins ont réussi à fuir, non sans encombre. Toujours à la recherche d’un futur meilleur et d’un endroit où vivre l’existence qu’ils méritent, ils découvrent qu’ils ne sont pas au bout de leurs peines ; loin de là. Car, à chaque étape de leur voyage, le destin semble bien décidé à leur glisser des bâtons dans les roues. Il ne leur reste que leur amitié pour tenir bon. Parfois, la décision la plus anodine peut avoir des conséquences désastreuses…

.

Ma critique

Il est rare qu’une saga soit totalement parfaite… Souvent, l’un des opus est un peu moins bon que le reste… Et c’est malheureusement ce qu’il s’est passé ici. Cela dit, ce n’est pas non plus une déception : j’ai aimé ma lecture, la plume de l’auteur me plaît toujours autant, certains passages m’ont marquée et j’ai vraiment envie de connaître la suite ! Il n’y a pas non plus de défauts dans le scénario : les choses évoluent un peu de tous les côtés… Toutefois, après les très bons tome 2 et tome 3, ce n’est pas assez à mon goût. Quelques chapitres supplémentaires n’auraient pas été de trop. C’est le souci d’avancer avec trois intrigues différentes (voire quatre ou cinq si on compte les adultes). couv12999041Ainsi, si on fait progresser les choses du côté de Théodore, que l’on laisse apparaître des révélations intéressantes, mais trop peu nombreuses du côté des Ignobles, c’est surtout du côté de Spinello et d’Iphis que l’on va ralentir. Cela tranche radicalement avec l’idée de course-poursuite vraiment haletante du tome précédent.

En effet, la quasi-totalité du texte va se dérouler au domaine des Fontiairy. En voyant l’état déplorable de leur ancienne camarade, les enfants vont vouloir l’emmener avec eux… C’était sans compter Barth, qui va faire des siennes sans s’en rendre compte. On va donc un peu stagner de ce côté : les orphelins vont jouer au chat à la souris, essayer d’attirer les adultes hors du château et vont devoir affronter ceux qui leur barrent la route. Cela reste assez long et on a presque l’impression que l’histoire stagne, alors que c’est faux. Chez les Fontiairy, il va bien y avoir des rebondissements, des moments noirs et difficiles ainsi que des protagonistes qui vont sombrer à leur manière… Toutefois, ce n’est pas l’impression finale que j’ai ressenti : j’ai la sensation que l’on a simplement déplacé certains personnages, mais que c’est à peu près tout. J’en attendais un peu plus et, malheureusement, ce n’est pas l’un des drames en fin d’ouvrage qui a su me faire changer d’avis ou m’émouvoir…

Comme je l’ai dit précédemment, ce quatrième tome n’est pas mauvais. Les pages se sont tournées toutes seules et j’étais vraiment curieuse de creuser davantage les personnages ou l’univers. J’ai d’ailleurs quelques attentes concernant les Ignobles dont la tension est de plus en plus grandissante. Ces créatures mystérieuses sont l’un des points forts de ce récit. Nul doute que ces créatures effroyables nous réservent des surprises par la suite ! Je suis également curieuse d’en savoir plus sur Barnabé que l’armée semble bien connaître… À sa façon de se comporter en ville dans le troisième opus, je me doutais qu’il cachait quelque chose, néanmoins je ne peux que supposer. Seule la suite m’apportera des réponses…

« Coups du sort » n’aura pas répondu à toutes mes espérances, mais il reste quand même divertissant et gagne en noirceur. Je suis vraiment très prise par cette histoire, que j’espère vite retrouver tellement j’étais dedans… D’ailleurs, je me suis même mise à marmonner toute seule devant mon livre : « Mais enfin, qu’est-ce que tu fais là, TOI ? ». Hélas, il faudra attendre automne 2017 pour savoir ce qu’il va se passer… Patience est mère de vertu ! En attendant, je n’ai plus qu’à croiser les doigts pour que la date de sortie arrive rapidement.

.

violetwindrasor

.

Citations

– C’était notre chez nous, on était tous ensemble, on était bien. Et quelqu’un m’aurait adopté et la vie aurait continué. Mais, en fait, on a toujours été condamnés, non ? ajouta-t-il d’une voix tremblante.
Le cœur de Spinello se serra en entendant ces derniers mots. Cela faisait bien longtemps que lui l’avait compris, mais voir son ami le réaliser le bouleversait.

—————

Si on se rend, c’est foutu. Octave est un monstre. Il est né pour nous pourrir la vie. Avec n’importe qui d’autre, on aurait encore pu espérer s’échapper tous ensemble, avec Barth. Mais avec lui, c’est perdu d’avance.

—————

En fin de compte, [la chance] ne l’avait mené qu’à ce terrible moment que tous redoutaient. Celui de la nuit éternelle, celui des rêves brisés.

.

Ma note

♥  3,5/5

Publicités

4 réflexions au sujet de « « Coups du sort » (Les orphelins de Windrasor T4) de Paul Clément »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s