Romances·Science Fiction·Young adult

« Le défi des étoiles » (Genesis T1) de Claudia Gray

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Le défi des étoiles » (Genesis T1)
Auteur : Claudia Gray
Genre : Science-Fiction / Young Adult / Romance
Éditeur : Castelmore

.

résumé du livre

Noémi Vidal se bat pour sauver Génésis, une ancienne colonie de la Terre, dans une guerre qui oppose son peuple à des armées de mécas depuis de longues années… Lors d’une attaque surprise, Noémi se réfugie dans un vaisseau ennemi abandonné où elle rencontre Abel, le prototype méca le plus sophistiqué jamais conçu. Abel devrait la tuer… mais il est plus qu’un simple robot, et ce qu’il ressent dépasse les limites de sa programmation. Au lieu d’éliminer Noémi, il prend la décision de devenir son garde du corps. Mais Abel est-il réellement libre de son choix ?

.

Ma critique

Un très chouette moment au milieu des étoiles ! Ce roman avait atterri dans ma wish list depuis sa sortie, car j’étais curieuse de plonger dans cet univers me faisant songer à un mélange de Star Wars, Terminator et Matrix. C’est finalement grâce à un concours des éditions Castelmore que j’ai pu l’obtenir (merci encore !). Il ne m’a pas fallu longtemps pour craquer et vouloir découvrir cette romance entre un droïde/méca doté d’une âme et une humaine. Noémi et Abel sont vraiment très mignons ensemble. J’ai pris grand plaisir à les voir se rencontrer, s’évaluer, se chamailler, s’admirer, se comprendre, puis s’apprécier de plus en plus. couv59427559Bien qu’ils soient un peu naïfs pour mettre des mots sur leurs sentiments, j’ai apprécié leur histoire d’amour qui, en plus d’être progressive, n’est pas cul-cul la praline. Tous deux se complètent à merveille, se taquinent, s’entraident et se surpassent. Il faut dire que le destin ne va pas être tendre avec eux. C’est une véritable course contre le temps et une course-poursuite. L’action non-stop est le gros point fort de ce récit ! Ainsi, les deux protagonistes sans cesse, font des rencontres (amicales comme ennemies), doivent se mouvoir pour échapper à deux robots qui les traquent et ont une mission qui doit se régler rapidement sous peine d’opter pour une solution de repli sinistre… On ne s’ennuie pas et on bouge tout le temps ! C’en est presque frustrant, car on s’attache à certains personnages secondaires ou on souhaite en savoir plus sur certaines stations tellement on voyage. Le monde inventé par l’auteure est vaste et c’est un régal d’apprendre à le découvrir. Il y a énormément de potentiel avec cet univers de science-fiction, ce qui est très prometteur pour la suite !

Les personnages secondaires comme Virginia ou Ephraïm sont à la fois mystérieux et attachants. En plus des deux héros, ils sont ceux qui ont le plus de consistance : ils ont un passé, de l’humour, des secrets et un caractère que Claudia Gray va creuser. J’espère sincèrement les retrouver par la suite ! En ce qui concerne les deux protagonistes principaux, on va apprendre à les connaître à tour de rôle. En effet, à chaque chapitre, la narration passe d’Abel à Noémi, ce qui permet de voir certaines situations du point de vue de l’un comme de l’autre. On suit également l’évolution crescendo de leurs sentiments l’un pour l’autre ou leur perception de leur mission. Abel est celui qui sera le plus tiraillé par ce qu’il va arriver car, même si c’est un méca talentueux, les émotions sont une chose nouvelle pour lui. Il ne sait pas comment réagir : doit-il refouler ce qu’il ressent et suivre sa programmation ou bien doit-il suivre son instinct ? Il va apprendre à s’ouvrir aux autres, à faire confiance, à coopérer avec un humain et à éprouver des choses… C’est un jeune homme comme je les aime : il est fier, franc, talentueux, drôle et un peu prétentieux. Nul doute qu’il deviendra le book friend de certaines lectrices ! Quant à Noémi, c’est tout à fait le genre d’héroïne que l’on prend plaisir à suivre : la belle orpheline est courageuse, loyale, fougueuse, débrouillarde, attentive, intelligente et sait faire preuve de mordant s’il le faut. Elle a également le sens du sacrifice pour ceux qu’elle chérit ou pour ses desseins… Le tandem fonctionne à merveille.

Le monde d’où vient Noémi est Génésis, la première planète colonisée par la Terre, car cette dernière est complètement détruite et presque inhabitable. Il a donc fallu migrer… genesisEn effet, les Hommes ont mené leur monde à leur propre perte : ils ont tout pollué, changé le climat et dévoré l’ensemble des ressources. Seuls les mécas peuvent réellement y résider. Si cela peut paraître être un scénario déjà vu et revu dans la littérature de l’imaginaire, sachez que ce n’est pas dérangeant, car l’auteure développe bien son univers, propose des rebondissements en continu et joue avec les technologies avancées et futures qui semblent aussi possibles que crédibles… Claudia Gray aborde également diverses thématiques comme les idées préconçues, l’humanité, les sciences, la maladie, la technologie, l’écologie et les idéaux. Qu’il soit secondaire ou non, chaque personnage a des valeurs qui lui sont propres ainsi que sa perception du monde, de la Terre, des autres colonies, de la Vie. Il est intéressant de confronter toutes ces idées.

Ce voyage interplanétaire m’a captivée et conquise. Si vous aimez l’action, les plumes simples et dynamiques sans grandes descriptions à rallonge, les romances entre deux êtres que tout oppose, les relations qui se tissent progressivement, les émotions bien retranscrites et la science-fiction en général, nul doute que ce livre est fait pour vous ! Pour ma part, je suis curieuse de voir ce que la suite va proposer, en particulier avec le personnage ayant créé Abel…

.

ltgwenew.

Citations

Abel est peut-être forcé d’obéir à Noémi Vidal, mais il refuse qu’elle le traite comme s’il n’était pas plus évolué qu’un marteau.
.
—————
.
– Merci, souffle-t-elle.
Il la dévisage d’un air surpris et sourit.
– Il n’est pas nécessaire de remercier les mécas.
– Je ne te remercie pas parce que c’est nécessaire. Je te remercie parce que tu l’as mérité.
Le silence entre eux se prolonge un peu trop longtemps. Noémi ne veut pas éprouver de la reconnaissance envers Abel ; elle ne veut pas l’admirer. Elle se laisse… perturber, distraire. Ils doivent se concentrer sur leur mission.
.
—————
.
Chacun d’eux s’est porté volontaire, mais aucun n’est réellement prêt à mourir.
.

Ma note

♥  4,5/5

Publicités

19 réflexions au sujet de « « Le défi des étoiles » (Genesis T1) de Claudia Gray »

  1. Tu parles très bien du livre et tu donnes envie de découvrir ses personnages principaux et secondaires attachants. Le fait que l’histoire d’amour ne soit pas fleur bleue est un gros point positif, car c’est le genre de choses qui plombe une intrigue. L’action omniprésente que tu mets si bien en avant laisse entrevoir une histoire à cent à l’heure.
    J’avoue que la science-fiction est un genre que je ne lis quasiment jamais, mais si je devais lui donner sa chance, ce roman serait en bonne place 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Ce n’est pas mon genre de prédilection (la romance) mais je pourrais me laisser tenter du fait de l’originalité futuriste. C’est également rassurant de savoir que l’histoire d’amour n’est pas trop niaise … Et avoir le point de vu des deux personnages est également un bon point! Ca donne envie 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Et bien, là, je suis vraiment séduite!!!Ta critique donne franchement envie de se jeter dessus! Je pense qu’il a toutes les qualités pour faire son petit effet chez moi aussi, et pus que tout, j’adore la couverture! Merci pour cette jolie piste de lecture!!!!;)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s