BD·Fantastique/Fantasy·Littérature jeunesse

« Les plateaux d’Astariul » (La Quête d’Ewilan T4) de Lylian, Laurence Baldetti et Pierre Bottero

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « Les plateaux d’Astariul » (La Quête d’Ewilan T4)
Auteurs : Lylian, Laurence Baldetti et Pierre Bottero
Genre : Bande dessinée jeunesse-ado / Fantastique
Éditeur : Glénat

.

résumé du livre

Le groupe atteint finalement la capitale de l’Empire de Gwendalavir. Envoûtante, la magnifique Al-Jeit offre aux aventuriers un repos bien mérité au sein des mille merveilles que ses rues abritent. En rencontrant l’Empereur, Camille prend pleinement conscience du rôle qu’elle doit tenir dans la guerre qui oppose les humains aux terribles Ts’liches. Mais alors que tout s’annonce bien pour la suite du voyage, un conflit de pouvoir opposant Edwin et Camille met le groupe en péril. La mort se rappelle au bon souvenir des compagnons de la jeune Alavirienne…

.

Ma critique

L’aventure d’Ewilan en BD continue ! J’ai dévoré ce tome avec grand plaisir… Pourtant, j’appréhendais un peu, car le troisième opus avait vraiment été génial. Celui-ci ne rivalise pas avec son prédécesseur, mais reste de qualité. En plus du voyage des aventuriers, on va surtout accentuer sur les sentiments des personnages : Ellana va enfin se rapprocher d’Edwin (De façon subtile et discrète…), Salim va faire une superbe déclaration qui ferait fondre n’importe qui, Edwin et Ewilan vont démontrer qu’un fort lien les unit (Même si ce n’est pas le cas, on sent une relation père/fille vraiment puissante et touchante !) et les autres compagnons vont prouver leur loyauté ainsi que leur amitié.couv25389330 J’ai trouvé ce panel d’émotions très émouvant. On se rend compte que tous ces personnages évoluent et s’attachent les uns aux autres : ce n’est pas une simple histoire avec une quête interminable où les personnages sont creux. Bien au contraire !

Le chemin du petit groupe est peuplé de rencontres, de découvertes (ville, nature, créatures) et de combat ! Une fois de plus, les personnages vont être confrontés à des ennemis puissants comme la goule ou encore des antagonistes attendant que certains membres s’isolent des autres pour mieux attaquer. Le danger est là, toujours présent, et s’amuse à effectuer quelques piqûres de rappel pour que les protagonistes n’oublient pas qu’ils risquent leur vie à tout instant… Hélas, le chemin est encore long ! Il est à noter que les auteurs ont pris l’initiative de faire des petites avancées rapides à plusieurs reprises dans la BD. Ce n’est pas plus mal, car c’est difficile de tout retranscrire en 60 pages, à moins d’envisager un grand nombre de tomes… Pour les frustrés, je pense que ces scènes ou ces passages sont développés dans la saga originale. Ne m’étant arrêtée qu’au premier roman d’Ewilan, il me faudrait la confirmation de la fan number one passionnée par Pierre Bottero, alias Mikasa, qui saura sans doute mieux vous éclairer que moi lorsqu’elle aura lu cette adaptation à son tour. En tout cas, cela reste largement compréhensible !

Les dessins sont dans la continuité des autres tomes : superbes, avec des décors travaillés, des couleurs féeriques et des personnages expressifs. Comme dans le troisième tome, mon reproche concernant Ellana est le même : elle est belle, mais pas toujours ! Cette fois-ci, ce sont surtout ses représentations de profil qui m’ont déplu. C’est dommage, car il s’agit de mon personnage favori (sans doute dû au fait que j’ai dévoré la trilogie la concernant). Les autres protagonistes sont plutôt réussis et sont très expressifs. Bref, une bonne saga dont j’attends impatiemment le tome cinq. Nul doute que ce tome saura conquérir mes ados qui sont aussi impatients que moi d’avoir la suite entre les doigts…

.

Citations

On observant l’homme qui se tenait côté d’elle et qui essayait de sauver son ami, Camille se rendit compte qu’elle n’avait jamais vraiment porté attention à Artis. Camille comprit alors que le rêveur n’était pas un homme de guerre, un combattant, mais bien un gardien de la vie.

.
—————
.
Sois prudente. Tu sais que lorsque je ne suis pas là pour veiller sur toi, tu fais les pires bêtises.

.
—————
.
J’irai où tu voudras. Je veux juste que tu saches que vivre sans toi m’est impossible. Alors je t’en supplie, ne meurs plus parce que sinon, moi, je vais mourir pour de bon… Parce que la vie sans toi n’a pas de sens… Parce que sans tes yeux, je suis aveugle. Sans tes mots, je me perds… Parce que sans toi, mon âme est nue. Sans toi je ne suis rien parce que… je t’aime.

.

Ma note

♥  4,5/5

Publicités

5 réflexions au sujet de « « Les plateaux d’Astariul » (La Quête d’Ewilan T4) de Lylian, Laurence Baldetti et Pierre Bottero »

  1. Super article ! J’ai vraiment adoré ce quatrième tome, et pour dire vrai, plus que le troisième. Pour une raison très simple : j’ai une jolie dédicace de la dessinatrice sur la première page haha (qui au passage a le même caractère qu’Ewilan, douce et attentionné, mais n’hésitant pas à remettre les autres à leur place !).
    Mon passage préféré de ce tome reste le moment où l’Empereur fait son speech à la compagnie avant son départ. La scène ressemble trait pour trait au départ de la Communauté de l’Anneau de Fondcombe avec la bénédiction d’Elrond (pour les fans du Seigneur des Anneaux). Ah oui, et puis la capitale aussi ! Tellement belle cette ville, je ne me l’imaginais pas aussi somptueuse dans les romans !
    Merci pour ton retour 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Oh, la chance pour la dédicace ; surtout si la dessinatrice est vraiment ouverte, douce, attentionnée et avec son petit caractère.^^
      Oui, j’ai effectivement eu cette sensation. J’ai bien aimé la représentation de la capitale ainsi que les passages sur l’eau avec les somptueuses créatures marines. ❤ wow.
      Merci à toi pour ce beau commentaire détaillé et ton témoignage de dédicace !!! 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s