Fantastique/Fantasy·Littérature jeunesse·Manga

« The legend of Zelda : Twilight princess » T1 d’Akira Himekawa

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « The legend of Zelda : Twilight princess » T1
Auteur : Akira Himekawa
Genre : Manga / Littérature jeunesse – ado / Fantastique
Éditeur : Soleil
.

résumé du livre

Après un an et demi passé dans le paisible village de Toal, le jeune Link peut être fier de lui : sa gentillesse, son courage et sa dévotion lui ont permis d’être totalement intégré dans cette communauté. Mais Link a peur que les villageois découvrent le secret de son passé. Et si ses cauchemars annonçaient le retour imminent des êtres maléfiques du monde de la pénombre ? Comment faire pour les empêcher de semer à nouveau le chaos ?

.

Ma critique

Même si je n’ai pas testé le dernier opus, j’aime beaucoup la firme Zelda. Il en va de même pour mes petits lecteurs de la médiathèque qui s’arrachent les cinq ou six mangas adaptés des jeux vidéo. Récemment, c’est surtout le premier tome de « Twilight princess » qu’ils empruntent avec avidité… couv46299103Curieuse, j’ai décidé de découvrir cette histoire qui les passionnait tant en espérant que l’intrigue soit assez fidèle au jeu que j’avais adoré… Et bien, ce fut le cas ! Je suis donc très satisfaite par cette adaptation. J’ai également apprécié le caractère de Link : on a l’habitude qu’il soit peu bavard, toutefois cela l’aurait rendu antipathique dans un manga ! L’auteur a décidé de le présenter comme quelqu’un de drôle, sociable, gentil, serviable, gourmand et attachant… Mais aussi torturé par son passé et par la culpabilité. Au fil des pages, on découvre qu’il a atterri dans le village de Toal depuis presque deux ans et que, malgré ses efforts pour s’intégrer, un immense fardeau le hante. Les Toaliens l’ont quasiment tous intégré, en particulier Fahd, sa femme Ute, le petit Colin (un gentil garçon qui admire Link), la jolie Iria, Fénir (un garnement bavard et bout en train qui veut devenir disciple de Link) ainsi que la majorité des villageois. On prend plaisir à le voir évoluer et s’épanouir. Malgré ses blessures du passé, le jeune homme aux oreilles pointues a réappris à vivre et a caressé l’espoir d’être à nouveau heureux… Ce petit coin de paradis aurait pu être un havre de paix si la pénombre et les démons n’avaient pas surgi un beau jour…

Le scénario prend le temps de se mettre en place et alterne judicieusement dialogues entre les personnages, petites missions, action, montée en puissance du Mal et humour. Le tout fonctionne à merveille et permet au lecteur de replonger dans ses souvenirs de joueur. Pour ceux n’ayant pas testé cet opus éponyme, ce n’est pas un problème : l’ensemble est aisément compréhensible. De plus, les dessins sont très jolis, dynamiques, expressifs et détaillés. Je n’ai rien à redire là-dessus : c’est vraiment à mon goût ! On tourne les pages avec joie, on sourit à ces moments naïfs de bonheur et on frémit face à ces monstres de plus en plus nombreux qui corrompent ou tuent ceux sur leur passage. Bon, la fin est quand même assez dure, sanglante et violente pour les plus jeunes… Je regrette de ne pas avoir lu ce manga plus tôt et d’avoir laissé des enfants de 8 ans se jeter dessus. Je pense que ce récit nécessite minimum une ou deux années de plus… Cela dit, Akira Himekawa a vraiment bien coupé son intrigue. On a complètement envie de se jeter sur la suite ! Cela tombe bien : elle est prévue au programme pour les prochains achats de septembre ! Ce sont mes lecteurs qui vont se régaler (et, pour le coup, moi aussi). J’ai hâte de retrouver Midona et Link dans cette incroyable aventure !

linkzelda

.

Citations

– Je me sens toujours mélancolique lorsque le crépuscule arrive, pas toi ?
– C’est plutôt mon estomac qui crie famine ! Il faut dire qu’il est bientôt l’heure du souper…
– On dit que c’est le seul moment où l’au-delà et notre monde se recoupent… Le seul moment où l’on ressent l’angoisse des âmes bannies dans ce monde sans lumière… C’est de là que vient ce sentiment de solitude… Ce désespoir qui nous déchire le cœur…

—————

Ce bonheur, cette vie si paisible… Si seulement ça pouvait durer… Jusqu’à la fin des temps…

—————

Je m’étais juré… De ne plus jamais tenir une épée dans mes mains… Car mon orgueil a déjà provoqué tellement de malheur et de mort… Je voulais protéger mon peuple et mes amis… Mais j’ai semé le chaos… J’ai tellement échoué… Mais aujourd’hui… Une occasion m’est donnée… De me rattraper et de… Protéger mon village !

.

Ma note

  5/5

9 réflexions au sujet de « « The legend of Zelda : Twilight princess » T1 d’Akira Himekawa »

  1. Je l’ai feuilleté en librairie, et les dessins me tentent beaucoup. Ils s’en dégagent une atmosphère que j’apprécie. J’ai grandi avec Zelda, je me rappel encore avoir joué à Ocarina of Time sur ma Nintendo 64 (mais pourquoi j’ai vendu ce jeu… qui s’arrache à prix d’or maintenant u_u) J’en garde un merveilleux souvenirs, et j’ai toujours voulu en savoir plus sur Link et son parcours. Je me le note pour ma wishlist

    Aimé par 1 personne

Répondre à Xander Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s