Fantastique/Fantasy·Romans policiers / Thriller

« La mort en tête » de Sire Cédric

emilie Un avis de Saiwhisper

Titre : « La mort en tête »
Auteur : Sire Cédric
Genre : Thriller / Fantastique
Éditeur : Pocket

.

résumé du livre

À Drancy, en Seine-Saint-Denis, la séance d’exorcisme d’un enfant de 8 ans tourne au drame. Appelée sur les lieux, Eva Svärta, policière à la Brigade criminelle, rencontre Dorian Barbarossa, un journaliste à sensation qui vit depuis des années avec une balle calibre 22 dans le crâne. Il a tout filmé, ou presque… Au cours des jours qui suivent, la policière se sent observée. Elle sait que le danger rôde, même si les mois qui viennent de s’écouler ont été plus doux que d’habitude. Elle est amoureuse… et enceinte d’Alexandre Vauvert. Très vite, entre Paris et Toulouse, le duo d’enquêteurs se trouve de nouveau sur la brèche. Et cette fois, ils sont eux aussi les proies d’un tueur psychopathe…

.

Ma critique

Pour le troisième opus mettant en scène le tandem de flics Eva et Alexandre, Sire Cédric a proposé une intrigue remplie de rebondissements, de scènes explosives, de tortures psychologiques, de magie et de morts. C’est digne d’un film américain ! Malgré quelques longueurs, on n’a pas vraiment le temps de s’ennuyer puisque tout s’enchaîne à une vitesse phénoménale. En effet, le couple va devoir se confronter à un nouveau psychopathe complètement dément. L’assassin, Dorian Barbarossa, va vouloir tuer Eva qui est en cloque de plusieurs mois… Très vite, la belle albinos et son compagnon vont avoir affaire à des horreurs en chaîne et des concours de circonstance dont on va les accuser… Le pauvre duo n’a plus d’autre choix que de fuir ce monstre dont ils ignorent l’identité. Hélas, ce dernier est un traqueur hors pair bien déterminé à aller jusqu’au bout… Même si on connaît l’identité et la folie de Barbarossa dès le début grâce à une narration alternée, la tension est bien présente. couv53575136Au fil des pages, la situation semble de plus en plus désespérée. On se demande vraiment comment Eva et Alexandre vont s’en sortir… Il faut dire qu’après avoir lu toute la saga dédiée à Alexandre Vauvert, puis dévoré « De fièvre et de sang » (premier tome incluant Eva) et « Le premier sang » (la suite), on s’inquiète énormément pour le couple dont on s’est attaché ! Siabelle, mon amie et binôme de lecture, se faisait autant de mouron que moi…

L’enquête de cet ouvrage est assez spéciale puisqu’il n’y en a pas vraiment si l’on compare ce livre aux autres opus de l’auteur… On est plutôt sur du thriller ésotérique à haute tension avec une course-poursuite dans toute la France. Je vous faisais déjà part de mes appréhensions concernant les personnes n’ayant pas suivi l’ordre de lecture qui, rappelons-le, n’est malheureusement pas indiqué… Et bien cela s’est renforcé ! Je ne pense pas que l’on puisse saisir toutes les subtilités de la relation d’Eva et d’Alexandre si on n’a pas lu les autres romans. De plus, la moitié des personnages principaux comme secondaires ont été rencontrés auparavant (Levy, Perrina Alazard, Erwan Leroy, Jeanne Bonnet, etc.) ! Il y a une véritable continuité… Honnêtement, si j’avais découvert celui-ci sans lire le reste, je n’aurais peut-être pas été aussi conquise… Je ne me serais pas inquiétée pour le duo (qui a une chance incroyable malgré le fait qu’ils soient traqués et malmenés) et aurais boudé le fait que l’on est vraiment dans le « trop ». Dans le sens où j’aime ce couple, ce sentiment s’est un peu estompé, car j’étais prise par le rythme… Mais avec du recul, l’ensemble fait un peu série B. Cela ne plaira pas à tout le monde !

L’ambiance est assez différente des autres œuvres de Sire Cédric : on ne revisite pas une légende urbaine ou un personnage historique. Certes, ce qui est dans le ventre d’Eva a le droit à sa petite légende, mais on n’est pas une intrigue comme celle reprenant le Pont du Diable ou Elisabeth Bathory… C’est dommage, car j’avoue que c’est l’un de mes éléments favoris chez cet auteur et j’étais chagriné qu’il n’en soit pas de même ici aussi. Heureusement, la scène du début revisite un grand classique de l’Horreur : l’Exorciste ! Cela a su m’amuser et me faire rentrer rapidement dans l’histoire. Ajoutons à cela une petite critique des émissions à sensations entre deux chapitres ou encore la corruption du système judiciaire comme de la police…

Je suis un peu partagée par cette lecture car, lorsque je l’ai terminée, j’étais très enthousiaste et regrettais de ne pas avoir un quatrième tome sous la main… Mais le fait d’avoir attendu et papoté avec Siabelle m’a permis de prendre du recul. « La mort en tête » comporte des défauts qui refroidiront plus d’une personne : le scénario part un peu trop dans tous les sens, les personnages sont hyper manichéens et l’enquête n’est que prétexte pour une traque avec un psychopathe sans humanité. Certes, j’ai été séduite, mais pas complètement. C’est surtout dommage ce côté « too much »… J’espère que le prochain Sire Cédric (un one-shot, cette fois-ci) avec mon amie Sia’ nous plaira davantage !

.

——-> Découvrez la critique de Siabelle !

siabelle

.

Citations

– Nom de Dieu, vous êtes le diable en personne.
– Seulement dans mes rêves, soupire Barbarossa.
.
—————
.
Arrivée à l’intersection avec le quai des Orfèvres, elle se retourna une fois pour s’assurer qu’ils n’étaient pas suivis. Bien sûr, il n’y avait personne.
C’était uniquement son imagination qui travaillait.
Cela ne pouvait être que ça.
.
—————
.
Barbarossa jubile. Il sent des papillons dans son ventre. Cette mort en direct, il la boit, comme une boisson grisante, il emplit son âme avec et il laisse la chaleur l’inonder jusqu’à l’ivresse.
.

Ma note

♥  4/5

Publicités

12 réflexions au sujet de « « La mort en tête » de Sire Cédric »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s